L'Onde
Laura Knight-Jadczyk



Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Chapitre II: Essences d'mes multi-dimensionnelles

La Connaissance protge, l'Ignorance expose au pril (Cassiopens)

Traduction par Micheline Deschreider

Le sujet de la sance d'hypnose transcrite ci-dessous tait une femme d'environ 45 ans. Professeur de sciences dans un des collges du voisinage, elle aussi avait commenc vivre des vnements plutt tranges peu aprs avoir rejoint une Eglise Mtaphysique Tampa, environ 60 kilomtres de chez nous. Comme dans la plupart des cas de ce genre, les vnements de dpart sont tellement perdus dans un fouillis de dtails contradictoires qu'il est difficile de savoir ce qui s'est rellement pass et dans quel ordre. La personne est dans un tel tat de dtresse post-traumatique qu'il est quasiment impossible de trouver le sens.

[Je veux dire accessoirement que j'ai travaill avec de nombreux sujets qui ont eu des ennuis la suite d'enseignements douteux promulgus par diverses Eglises Mtaphysiques qui ont surgi un peu partout dans le pays depuis environ douze ans. Dans un cas, la personne tait possde par une entit rellement mauvaise, qui m'informa que de nombreux enseignements Nouvel Age sont destins dclencher et mettre en oeuvre des programmes de contrle de l'esprit qui mnent les victimes l'esclavage au service de puissantes forces SDS dont l'intention est de s' emparer ou de compltement remplacer l'humanit. Dans tous ces cas, il est donc vrai que la Connaissance protge.]

Cette femme, qui m'avait t adresse par la propritaire d' une librairie de Tampa, avait laiss, sur mon rpondeur tlphonique, un message hystrique disant que quelqu'un la suivait, qu'elle tait effraye, et me demandant de la rappeler dans les plus brefs dlais parce qu'elle voulait avoir des explications sur ces vnements - - c'tait une catastrophe! Histoire familire, non?

Elle avait t marie un professeur de l'Universit de San Francisco et avait divorc quand elle avait dcouvert qu'il avait abus de leur fille. Si les assertions de viol taient fondes, je l'ignore. Je crois que les juges ne devaient pas en avoir t tout--fait convaincus, parce que le pre avait obtenu un gnreux droit de visite.

Aprs deux entrevues, je dcidai d'organiser une sance d'hypnose, mais je n'tais PAS prpare ce qui en sortit!

Aprs une introduction, je commenai faire au sujet, les suggestions que je donne normalement, c'est--dire que je lui suggrai de crer un sanctuaire partir duquel nous allions travailler. Il s'agit ici d'un exercice d'imagination guide, au cours duquel on peut apprendre beaucoup de choses propos du sujet, grce la faon dont celui-ci dcrit sa tour d'ivoire. La procdure gnrale permet de dcouvrir un aspect de ce sanctuaire, qui peut tre utilis comme pont avec la partie rgression de la sance. Par exemple, s'il y a un miroir au mur on peut l'utiliser comme cran pour apercevoir d'autres temps et d'autres lieux. S'il n'y a pas de miroir mais une fentre donnant vers l'extrieur, on peut utiliser celle-ci. Les meubles environnants servent permettre au sujet de se dtendre: on lui dit de se mettre l'aise sur le canap/ sur le lit/dans le fauteuil que l'on dcrit, et la transe est approfondie partir de cette position. Cette technique est particulirement utile: c'est une sorte d'hypnose dans l'hypnose, parce qu'elle va plus profond dans le subconscient, tout en conservant une zone de scurit pour le confort du sujet.

Le sujet (que nous appellerons "Ruth," bien que ce ne soit pas son prnom rel) cra un charmant cottage rempli de jolis souvenirs symboliques de sa vie ou de sa vie souhaite qu'elle parcourut et dcrivit dans le dtail. Le premier objet qu'elle mentionna fut une table de bois fonc, poli. Il y avait des tagres sur lesquelles taient aligns des chopes et des hanaps bire en cuivre, un parfum de cannelle venant de la cuisine flottait dans l'air, et ses sentiments envers son cottage taient si nostalgiques que les larmes lui montrent aux yeux plusieurs reprises au cours de la description. A partir d'ici nous allons reprendre la sance mot pour mot. Mes questions (Laura) sont indiques par: "Q" et les rponses de Ruth par "R":

06 .12 .94
Q: Y a-t-il des livres ou des papiers sur les tagres?
R: Sur la table. Il y en a quelques uns.
Q: Pouvez-vous lire les titres de quelques uns des livres?
R: Non. Il n'y a pas de livres, seulement des papiers ... on dirait une petite carte.
Q: Savez-vous de quelle carte il s'agit?
R: On dirait une carte au trsor...
Q: Pourquoi ne vous en approchez-vous pas pour voir de plus prs? Dcrivez-la moi.
R: C'est la carte d'un trsor. Et je vois d'abord je vois des indications dans le coin gauche suprieur.
Q: Que disent-elles?
R: Voyage cleste. Il y a des choses qui bougent dessus!
Q: Qu'est-ce qui bouge dessus?
R: Les lumires provenant des petits cercles... ou les ou des vaisseaux. Les lumires continuent bouger. C'est sur le sol et elles bougent autour, et il y a trois vaisseaux et les lumires vont vers le sol et elles font le tour. C'est comme si elles tournaient chacune leur tour. Et il y a du rouge et du vert. Et le sol est au fond. C'est l que je marche.
Q: Vous tes en train de marcher sur la carte?
R: C'est drle. Je suis dans la carte! Et je marche.
Q: Poursuivez et dcrivez ce que vous voyez.
R: Je suis dans des bois. Et je suis... ooooh... je vois ce vaisseau .et il rayonne... et il vibre. Il a des lumires! C'est tout simplement MAGNIFIQUE! Il est rond... les frondaisons... je tourne autour .... Je le vois! JE LE VOIS!
Q: Qui est bord du vaisseau?
R: Ils sont dehors, sur le sol.
Q: Dcrivez-les moi.
R: Ils sont encore assez loin... ils sont un peu comme des insectes...
Q: Comment cela, un peu comme des insectes?
R: Nous marchons autour, voyez-vous...
Q: A quelle sorte d'insectes pensez-vous?
R: Oh! Des sauterelles! C'est comme... comme... quand j'tais dans une autre vie et que j'ETAIS une sauterelle! Et je mangeais... je mangeais... quelque chose. Oh! Je me souviens. Je mangeais des humains. Et il y avait du sang partout sur moi. Je pense que j'tais l'un d'entre eux, . mais je n'en suis pas encore certaine...
Q: Alors, ils mangent des humains?
R: Il y a une petite fille . Avec des cheveux bruns boucls. Et elle porte une robe bleu clair. Et il y a des jupons dessous. Et cet insecte, cette crature la mange.
Q: Est-ce que c'est ce que vous voyez pendant que vous traversez les bois? Ou s'agit-il d'un autre moment?
R: Uhh... Ceci est dans les bois.
Q: Et vous voyez cette crature qui ressemble un insecte manger une petite fille?
R: Ouais.
Q: Que ressentez-vous?
R: Oh...Je n'prouve rien. Je regarde seulement. Je suis en quelque sorte dtache.
Q: Que dit la petite fille?
R: Elle ne parat pas s'en faire.
Q: Bon. Arrteun moment. Toute la scne que vous observez va tre projete sur une sorte d'cran de cinma. Mais ceci est un cran trs spcial ; c'est en fait un rideau. Vous avez dans la main, un petit botier, comme une commande distance, et il y a un bouton, sur ce botier, qui spare et ouvre l'cran/le rideau et vous montre la vraie essence de la scne que vous contemplez. Vous voyez alors l'nergie qui se trouve derrire les vnements que vous observez Tous les masques et les crans sont ts l'instant mme....
R: Excusez-moi. C'est MOI qui mange la petite fille!
Q: Bien. Qu'est-ce que vous ressentez?
R: C'est de la nourriture. Je rabats ses cheveux parce cela n'a pas bon got.
Q: Est-ce que vous la regardez avant de la manger?
R: Ouais.
Q: Comment est-elle?
R: Elle ressemble Shirly Temple...
Q: Qu'est-ce que a vous fait de vous voir vous-mme sous l'aspect de cette autre crature, cet insecte, qui mange cette petite fille?
R: C'est un mode de vie. C'est juste que a se passe comme a.
Q: Bon. Maintenant, poussez le bouton de votre botier et sparez l'cran en deux. Que voyez-vous derrire?
R: [le sujet commence respirer petits coups, avec difficult.] Tratre...
Q: Qu'est-ce qui est tratre?
R: [murmures] C'est comme si... ce n'est PAS une sauterelle...
Q: Qu'est-ce que c'est?
R: C'est comme une fourmi... C'est une FOURMI ... Et elle est en train de DEVORER.... Elles se NOURRISSENT... uh... uh...uh... elles se NOURRISSENT... ELLES SE NOURRISSENT... [cherchant l'air et touffant]. Ces . ENFANTS ils les rassemblent et ils LES MANGENT!
Q: Comment vous sentez-vous?
R: Horrifie!
Q: Que voulez-vous dire?
R: Uh.... UH... HUH...... [suffocant, touffant et sanglotant] Elles sont ENORMES! Je ne peux.... Je ne peux rien y faire! Elles ne comprennent PAS! Ce sont des CREATURES! Leurs YEUX! ENORMES! On dirait des mantes religieuses... C'est a... Elles arrachent les bras comme on le ferait d'ailes de poulet... Voyez le sang! Il coule! C'est pour a qu'ils lvent ces enfants! a se passe SUR TOUTE LA SURFACE DE LA TERRE!
Q: Est-ce que a va?
R: Je savais que la terre tait un endroit terrible Mais je ne savais pas que c'tait un rservoir de nourriture! [Toussant] Nous sommes en danger. C'est effrayant. Nous sommes en danger. MAINTENANT! Vous et moi sommes en danger. Parce que nous savons. C'est effrayant. Voil pourquoi il y a tant de mensonges et de tromperies. Les prtendus enlvements sont des mensonges. De la poudre aux yeux. Jsus! Des manipulations... [rires] C'est NOUS qui sommes la manne! J'ai VU a dans une vie antrieure, lors d'une sance de scientologie mais on n'a pas termin parce que l'animateur tait effray. C'est ce qu'on appelle un sujet brlant. J'aurais bien voulu voir l'aiguille sur l'E-mtre! Maintenant je sais pourquoi je suis ici. C'est une punition. Ce que j'ai fait dans le pass.
Q: Comme l'une de ces cratures?
R: C'est a. Mais je ne vais pas me coucher et les laisser me manger!
Q: Retournons la carte. Retournez dans votre cottage, allez vers la table, prenez la carte, regardez-la nouveau et dites ce que vous voyez.
R: Je vois des gros... ou bien... ce ne sont pas des serpents... ce sont plutt comme des racines d'arbres. Et elles serpentent... sorte de brun-vert et je suis l'une d'elles!
Q: Vous tes l'un des serpents?
R: Je ne vois pas de ttes seulement des corps.
Q: Qu'est-ce qui leur arrive?
R: Ils se mlent et s'entremlent, comme un gros tas de vers de terre.
Q: Est-ce que vous voyez quand et o cela se passe? Est-ce sur la terre?
R: C'est au centre... ohhh... Je vois! Ces vaisseaux vont sur terre et ils nourrissent ces gros vers.
Q: De quoi les nourrissent-ils?
R: De gens. Ce sont les vaisseaux dont on parle au Prou. Le livre des Arcturiens parle de cavernes dans lesquelles les vaisseaux entrent et comment ils existent l'intrieur de la terre.
Q: Etes-vous l'un de ces vers ou les regardez-vous seulement?
R: Eh bien.... Je regarde ces vers depuis un vaisseau spatial... Il y a ... Le hublot est comme un couvercle, mais il est au milieu. Ils sont nos PARENTS! N'est-ce pas merveilleux! Nous devons tous venir de quelque part! Nous sommes... L'ADN de ces vers n'en est qu'une partie...
Q: A quoi utilisent-ils l'ADN de ces vers?
R: Je ne suis pas sre. Laissez-moi regarder. On dirait qu'il y a un ADN de base... et c'est une combinaison des vers et des fourmis... uh... et ils peuvent crer n'importe quelle crature, selon la quantit et le lieu du prlvement. C'est comme un laboratoire de chimie... Tout a est comme un projet scientifiqu e.
Q: Avancez jusqu' un vnement qui vous a donn le sentiment d'tre une proie, et au sujet duquel vous voudriez en savoir davantage...
R: Oh! Ils vont me pousser en bas! Et me donner manger aux vers! Je crois que je suis l en tant que membre de... mais ils se tournent vers moi et... ils vont me pousser hors du vaisseau...en bas... parmi les vers.
Q: Est-ce qu'ils le font?
R: Je me cramponne la porte... et je m'crase.... en bas... et ils me MANGENT!
Q: Comment vous sentez-vous?
R: Croquante
Q: Bon. Revenez en arrire. A quoi ressemblent les autres dans le vaisseau? Etes-vous l'un d'eux? Est-ce qu'ils vous ressemblent?
R: Ouais. Bon... Ils ont des vtements. Ils ont des uniformes. La chose la plus trange... Ils portent des uniformes mais ce sont des insectes. Des gens qui ressemblent des insectes! Des insectes intelligents. Plutt comme des fourmis qui se tiennent debout et ont des qualits humaines. Maintenant! Attendez une minute! Leur tte! Je vois les ttes. Et les yeux... Ils ne sont pas vraiment grands chez ces petits hommes. La tte tourne et... ils sont juste je ne sais pas des sortes de mantes religieuses, mais leurs mains ne sont pas comme celles des mantes religieuses...ils sont une autre sorte d'insectes plutt comme des fourmis.
Q: Ont-ils des doigts?
R: Je pense que c'est plutt comme des mouches. Ils n'ont pas vraiment de mains. C'est juste comme si elles s'effilochaient. Sorte de comme une mouche sans ailes. Et ils ont des uniformes Huh!
Q: Vous tiez l'un d'entre eux?
R: Oui, je crois que j'en tais [soupir profond]

A ce moment je la fis se retrouver dans son sanctuaire, lui fis des suggestions de confort et d'intgration de ce qu'elle avait appris, et la ramenai dans le temps prsent. Inutile de dire que l'histoire tait trange, et je voulus questionner sans retard les Cassiopens ce sujet.

09.12.94
Q: (L) A prsent, je voudrais savoir le nom des tres que Ruth a dcrits comme des sortes de fourmis, mouches ou mantes religieuses, lors de la sance d'hypnose.
R: Son essence.
Q: (L) Mais vous avez dit que les sortes de mantes religieuses que V__ avait rencontr taient des Minturiens. Est-ce qu'il s'agit des mmes?
R: Non.
Q: (L) Y a-t-il une diffrence entre cratures en essence et cratures incarnes?
R: Oui.
Q: (L) Et quelles taient ces cratures serpentines qui ressemblaient des limaces, qu'elles avait vues?
R: Mmes.
Q: (L) Etes-vous en train de dire ce tous ces machins c'est ce qu'elle est? Toutes ces cratures et ces..
R: Dans certaines des ralits alternatives.
Q: (L) Est-ce que tous les tres humains ont des cratures comme celles-l qui sont leur essence?
R: Oui.
Q: (L) Mon essence est horrible ce point, et sombre et rpugnante?
R: Subjectif.
Q: (L) Mais est-ce que ces cratures horriblement rpugnantes ne mangeaient par des petits enfants? Est-ce que ce n'tait pas rellement des enfants humains?
R: Si. Comment pensez-vous que les chevreuils vous voient, par exemple?
Q: (L) Eh bien, je peux imaginer cela sans peine. J'ai dj vu a. Je veux dire: les vaches et les poulets devraient nous voir comme a.
R: Les cancrelats aussi.
Q: (L) Est-ce pour cela que la nuit avant la sance de Ruth j'ai rv de fourmis que j'aurais pu pitiner et craser, et que je ne l'ai pas fait parce que je ne voulais pas ter la vie mme une seule fourmi?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que ce rve me prparait ce que j'allais vivre lors de cette sance?
R: Oui.
Q: (L) Alors, que devons-nous faire avec cette partie d'essence de nous- mmes? Je veux dire que je n'aime pas l'ide qu'il y ait en moi du prdateur. Je voudrais ne pas l'avoir en moi et pouvoir m'en dbarrasser ou le transformer, ou quelque chose du genre.
R: Wait and see.
Q: (L) Mais, est-ce que je vais tre oblige de me souvenir de choses pareilles que j'ai faites moi-mme pour pouvoir l'accepter?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que cela va m'arriver, que des souvenirs pareils remontent la surface?
R: Oui.
Q: (L) Eh bien, si j'ai dur l'accepter de quelqu'un d'autre, je me demande comment je vais le faire pour moi-mme?
R: Vous y parviendrez.
Q: (L) Est-ce q uelque chose que nous devons tous faire?
R: Tous sont ligibles. Candidats la 4e densit.

revins sur le sujet le soir suivant:

10.12.94
Q: (L) Est-ce qu'il s'agissait d'tres physiques sur la terre que nous occupons dans l'espace/temps, o nous nous trouvons en ce moment mme?
R: Non.
Q: (L) Est-ce que cela s'est produit dans ce que l'on pourrait appeler une ralit alternative?
R: Encore maintenant.
Q: (L) Donc, dans une certaine ralit alternative, Ruth est une mante religieuse qui mange des petits enfants?
R: Et vous aussi. Et tous les autres.
Q: (L) Est-ce que ces aspects de nous venant sur terre font partie du passage de monde?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que nous tous devrons faire face ces aspects de nous-mmes en tant qu'autres tres?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce qu'il y a d'autres parties de nous, dans tous les mondes, qui font d'autres choses en ce moment?
R: Oui.
Q: (L) Et comment cela sera-t-il influenc par le passage de frontire de monde?
R: Fusion.
Q: (L) Est-ce que nous devons faire un certain travail, comme de l'hypnose, pour faire sortir ces aspects de nous-mmes et nous en occuper peu peu?
R: Se passera involontairement. Sera comme une explosion thermo- nuclaire. Voyez modle. Orion, Pliades, Arcturus, Cassiope; vrifiez distances partir de la terre; endroit de progression de l'onde, combin avec rfrences terriennes d'espace-temps. A vous de rflchir. Vrifiez date d'impression et lieu messages transmis. Nous sommes o nous sommes. Vrifiez temps et distance.
Q: (L) Dans quel livre devons-nous vrifier?
R: N'importe quelle carte du ciel et Marciniak, Canal Arcturus, Ouvrages sur Orion et Nous. Nous vous parlons depuis la crte de l'onde, maintenant, o sommes-nous?
Q: (L) Vous nous parlez depuis la crte de l'onde?
R: Oui.
Q: (L) Vous avez dit, lors d'une autre sance, que vous vous trouvez prs de dix mille kilomtres...
R: Fentre de transmission. A quelle distance se trouve Cassiope?

Q : (L) Avons-nous besoin de distances spcifiques?
R: Gnrales, c'est bon.
Q: (L) Donc, si nous devons juste trouver les distances gnrales et est- ce que chacun de ces groupes d'toiles reprsente une zone gnrale de l'onde?
R: Chacun reprsente un endroit dans l'esspace/temps. Vous pouvez estimer la vitesse et temps probable d'arrive en vrifiant la distance par rapport aux dates de publication et d'mission des messages qui proviennent de nous.
Q: (L) Je vois! Vous voulez dire que VOUS tes les Arcturiens, les Pladiens, et prsent vous tes les Cassiopens parce que vous tes du lieu o vous tes! Et vous tes ports par l'onde. Est-ce que cette onde est un lien direct entre toutes ces constellations?
R: Itinraire en circuits ou en cycles.
Q: (L) Alors, c'est comme une spirale?
R: Oui.
Q: (L) Donc, il faut que nous dressions une carte et que nous la dessinions?
R: Oui.
Q: (L) Quand on parle depuis Orion on est "Orions". Quand on parle depuis les Pliades on est Pliadiens, etc.
Q: (L) Donc, tous ces livres transmis par mediums proviennent de la mme source, par l'intermdiaire de divers canaux avec lesquels ils peuvent communiquer de par les diffrentes positions qu'ils occupent dans l'espace/temps et le niveau des canaux. Est-ce bien cela?
R: A peu prs. Nous vous avons donn pour endroit la crte de l'onde. Nous sommes d'o nous sommes et parlons. D'accord? Nous sommes o nous sommes.
Q: (T) Alors, vous n'tes pas vraiment des Cassiopens de la constellation de Cassiope?
R: Nous sommes des passagers en transit. Quand l'onde atteindra la Terre, nous fusionnerons avec vous.
Q: (L) Quand vous tiez sur Orion avez-vous fusionn avec ceux d'Orion?
R: Pas sur la mme frquence pour traverser frontire du monde.
Q: (L) Quel a t l'effet de l'onde sur le secteur d' Orion?
R: Aucun. Dj au niveau de la 4e densit.
Q: (L) D'o est venue cette onde?
R: Pas venue.
Q: (L) A-t-elle toujours parcouru un cycle dans l'univers?
R: En quelque sorte.
Q: (T) Bon. Vous tes donc ports sur la crte de cette onde en 6e densit. C'est bien a?
R: Oui. Nous sommes vous dans la 6e densit.
Q: (L) Etes-vous des nous alternatifs qui se prolongent dans des densits suprieures?
R: Au point de rfrence o vous vous trouvez en ce moment dans l'espace/temps, nous sommes vous dans le futur.
Q: (L) Par hasard, n'tes-vous pas quelques unes de ces bizarres cratures qui ressemblent des fourmis ou des mantes religieuses?
R: Oui et non.
Q: (T) Vous tes simplement une autre partie de nous-mmes? Vous, nous, les Lzards, les fourmis, les gris, les arbres...
R: Nous sommes vous-mmes tout entiers, tels que vous tes/nous sommes dans la 6e.
Q: (T) Alors, nous devons travailler pour devenir Vous? Vous tes nous?
R: Oui.
Q: (T) Donc, quand nous arriverons dans la 4e densit et que nous devenons pleinement nous-mmes, nous vous connatrons aussi pendant une brve priode?
R: Pas encore pleinement vous-mmes dans la 4e densit. Plus proches quand dans la 4e densit.
Q: (L) Quand Maryann tait sous hypnose, elle a dcrit une escadrille de vaisseaux spatiaux ports par une onde et a l'a perturbe. Elle a ressenti cette onde comme quelque chose de terrifiant, agressif. Est-ce que c'est vous ou l'onde qu'elle a peru?
R: L'onde est un moyen de transport.
Q: (L) Est-ce un moyen de transport pour beaucoup d'tres?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que vous venez nous envahir?
R: Non, fusionner.
Q: (L) Est-ce que d'autres arrivent avec l'intention de nous envahir?
R: Oui. L'onde est bonde
Q: (T) Donc, tous ceux qui de l'univers entier veulent avoir un rle dans la pice qui se joue sur la terre se trouvent sur cette onde?
R: Sur les bords de ce monde.

Ceci nous donna penser que toute cette affaire d' onde tait bien plus trange encore que tout ce que nous aurions pu imaginer.

Un autre commentaire propos de l'onde nous parvint une semaine plus tard:

17.12.94
R: Travaillez toujours en rseau. Travailler en rseau est un concept de 4e densit SDA qui s'infiltre dans la 3e densit du fait de ce passage prochain dans un autre monde. Vient de la 4e en 3e de par l'influence de l'onde.

Une question du suivi concernant la formation de l'onde et son temps probable d'arrive fut pose:

31.12.94
Q: (T) Pendant la dernire sance laquelle j'ai assist, vous avez donn des informations quant la manire de calculer quand l'onde atteindra la Terre. J'ai pu trouver deux points sur quatre pour la distance, mais deux taient des constellations. Je suis incapable de calculer les distances.
R: Examinez la troisime toile la plus lointaine de Cassiope et l'toile du milieu dans la ceinture d'Orion, l'toile la plus proche dans le Lion.

Environ une semaine plus tard, quelque chose d'trange se produisit. J'en eus le premier soupon lorsque je m'veillai une nuit en sursaut, avec l'impression qu'il y avait eu un grand bruit bien que je n'entendisse plus rien. Je me rendormis. Plus tard dans la matine, ma fille me dit qu'elle avait eu la mme exprience, pratiquement au mme moment. La question qu'elle me posa me surprit: Man, est-ce que tu as dj pu voir en gardant les yeux ferms? En fait, cela m'arrivait frquemment avant d'avoir une exprience hors du corps, mais je ne voulais pas l'effrayer, mme si je me sentais plutt bouleverse l'ide que cela arrivait mon enfant de 15 ans. En outre, elle avait eu l'impression de la prsence dans sa chambre, d'une crature qui parlait d'une petite voix grinante.

Vers la fin de la matine, un ami vint me parler longuement du bruit qu'il avait entendu la nuit prcdente et des effets qu'il avait constats. Ce soir- l, quand T & J arrivrent pour la sance, ils taient tout excits par le rcit du grand bruit qui avait veill J et aussi la pre de T. Cela avait t tellement inhabituel qu'ils en avaient longuement discut. Alors, nous posmes des questions ce sujet aux C et, une fois encore une question qui semblait tout fait trangre au sujet nous mena l'Onde.

07.01.95
Q: (L) Ce soir, nous avons quelques questions intressantes. Je pense que ce quoi nous pensons tous sont les tranges vnements de la nuit et des petites heures du matin, comme l'ont relat T et J, qui ont compar les vnements avec ce que JW m'en a dit au tlphone ce matin. Le papa de T l'a observ, A__ a aussi t rveille en sursaut et elle a constat d'tranges effets. Moi j'ai t rveille en ayant l'trange sensation que je venais d'entendre un bruit trs violent, bien que ce ne ft plus qu'un cho dans ma tte. Nous sommes curieux de savoir de quoi il s'est agi, et recevoir quelques explications. Qu'tait-ce exactement?
R: Le tonnerre.
Q: (L) On aurait dit un coup extraordinairement violent, et il semble que cela ait t peru grande distance, dans plusieurs directions. O donc a frapp la foudre?
R: La llule tait structure uniformment dans toute la rgion.
Q: (T) Donc, nous avons tous entendu ce coup particulier cause de cela?
R: Non. Toutes les zones avaient un profil EM similaire, d'o un vnement charg particulirement lourdement dans chacune des zones.
Q: (L) Qu'est-ce qu'un profil EM?
R: Electro-magntique.
Q: (L) Est-ce que ce coup avait une signification particulire, tant donn qu'aucun de nous n'a le souvenir d'avoir jamais vcu une chose pareille dans notre mmoire immdiate? Ce coup a-t-il une implication quelconque en termes d'activits de la 4e densit?
R: Vous avez vcu des choses pareilles. Et, oui, comme toujours.
Q: (L) Ce coup tait tellement violent. Qu'est-ce qui se passait exactement dans la 4e densit pour produire un coup pareil?
R: Chevauchement de densits pendant environ 1.3 seconde, selon votre mesure du temps, c'est--dire que pendant 1.3 seconde vous avez vcu compltement dans la 4e densit.
Q: (T) Donc c'tait important pour nous d'observer cela?
R: L'observation tait plus importante que l'vnement.
Q: (T) Que se serait-il pass si nous n'avions rien remarqu? Je ne l'ai pas vraiment entendu moi-mme. C'est J qui l'a entendu. Donc il tait important que nous sachions tous que quelque chose s'tait pass...
R: Vous l'avez entendu un autre niveau de conscience.
Q: (L) Est-ce que ce qui s'est pass a quelque chose voir avec l'exprience de A__ ce matin, quand elle a t veille par un bruissement dans sa chambre et qu'elle a pens entendre une petite voix grinante l'appelant par son nom?
R: Oui. Rsident de la 4e densit
Q: (L) De quelle sorte de rsident de la 4e densit s'agissait-il donc?
R: Type d'Om.
Q: (L) Qu'est-ce qu'un type d'Om?
R: Il vaut mieux que vous n'en sachiez rien!
Q: (L) Non Je prfre savoir. Si quelque chose doit rendre visite ma fille dans sa chambre, je veux vraiment savoir de qui ou de quoi il s'agit.
R: Qui dit que cela se rptera?
Q: (T) C'tait quelque chose qui ne se produit qu'une seule fois?
R: Oui.
Q: (V) Est-ce que A__ a eu clairement conscience de ceci parce qu'elle est psychiquement ouverte lorsqu'elle est endormie?
R: Oui.
Q: (V) Est-ce qu'elle doit contrler son ouverture psychique pour ne pas tre affecte?
R: Pourquoi contrler quelque chose de bnfique? [...]
Q: (L) Pour en revenir aux vnements de ce matin, quand JW m'a racont son exprience, il a dit que quand il a ouvert les yeux, la lumire paraissait jaune... (V) J'ai observ le changement de couleur aussi... (J) Etait-ce li l'vnement?
R: Oui.
Q: (J) Qu'est-ce qui a fait changer cette lumire de couleur?
R: Rsidu d'effets de la 4e densit.
Q: (L) Est-ce que c'est quelque chose qui se produira de plus en plus frquemment mesure que nous entrons dans la 4e densit?
R: Oui.
Q: (L) Est-ce que cette charge lectro-magntique de l'atmosphre, je suppose que c'est a, est-ce que cela fait partie du glissement de densits...
R: Oui.
Q: (L) Si c'est l'atmosphre qui se charge lectro-magntiquement, est-ce que cela se produit cause de l'arrive de cette onde et est-ce que le fait que nous commencions en sentir les effets de plus en plus fort est d la prsence de cette onde ou son approche?
R: C'est une accumulation similaire aux effets qui prcdent l'arrive d'une vague dans l'ocan.
Q: (T) Est-ce que les vents trs violents en Caroline du Nord et les tremblements de terre au Japon ont quelque chose voir avec cela?
R: Oui.
Q: (T) Oui. Des vents de 210 km l'heure en Caroline, et en Californie ils atteignaient 240. (L) Eh bien, ils nous ont dit que nous aurions un temps vraiment bizarre. (T) Il y a eu encore un tremblement de terre au Japon aujourd'hui. Cela n'a pas arrt depuis deux semaines. Le Japon est cens disparatre. (V) Sylvia Brown a parl la tlvision. Elle a dit qu'il y aura un grand tremblement de terre en Alaska... un norme... que nous dites-vous ce sujet?
R: Un des nombreux lments de l'accumulation qui dure des annes, selon votre mesure du temps.

Nous nous rendmes compte que de nombreux vnements tranges pourraient bien tre des effets de l'infiltration de la 4e densit en consquence de l'onde. Comme on l'a vu dans la section prcdente, un accroissement de l'activit OVNI tait renseign comme l'un des symptmes de l'approche de l'Onde. Nous voulmes en savoir davantage ce sujet:

07.01.95
Q: (L) Vous nous avez dit que nous allions avoir fameusement plus d'activits OVNI cette anne. C'est exact? 1995
R: Bingo!
Q: (L) Et je suppose que cela a dj commenc, parce qu'un gars du Michigan a film un OVNI en plein jour, et ils l'ont montr aux nouvelles pendant trois jours conscutifs; et je ne pense pas qu'ils taient sarcastiques dans leurs commentaires ... (F) Si, ils l'taient. Je l'ai vu sur la treizime chane et ils taient vraiment sarcastiques. (L) Le gars dans le Michigan, est-ce que vous pourriez identifier ce vhicule pour nous et nous dire qui il appartenait?
R: C'taient les Gris.
Q: (L) Mais est-ce que les gris se laisseront observer de plus en plus frquemment dans la 3e densit, au cours des prochaines annes?
R: Oui. Tous ces vnements sont relis ce avec quoi vous tes familiariss prsent. Tout est reli l'arrive prochaine. Quant aux dtails, ils seront vus plus tard.

Peu de temps aprs, Susy et Barry Konicov, diteurs du magazine Connecting Link me rendirent visite pour poser quelques questions. Barry posa des questions particulirement pertinentes sur d'autres aspects de l'Onde:

11.01.95
Q: (Susy) Pourquoi choisissez-vous Laura et Fred pour transmettre ces informations?
R: Parce que les champs sont correctement quilibrs.
Q: (Barry) Maitreya... Quelle est la destine de cette personne dans cette priode de vie?
R: Joue un rle dterminant dans le processus de dsinformation.
Q: (Barry) Est-ce que Benjamin Creme a conscience de cela?
R: Non.
Q: (Barry) Est-ce que les E.T.s mettent des penses dans la tte de Benjamin Creme?
R: Oui.
Q: (Barry) Quel est leur but dans ce cas?
R: Semer la confusion, la diversion, et la tromperie, de faon perturber les canaux de ralit. Cela va de soi.
Q: (Barry) Est-ce que cela signifie que ce que nous pensons qui est, n'est pas vraiment?
R: En quelque sorte.
Q: (Barry) Cela doit vouloir dire que les extraterrestres veulent que nous nous focalisions sur une personne tellement spectaculaire que nous ne pouvons pas apercevoir la vrit.
R: Souvenez-vous les faux prophtes dans le dsert
Q: (Barry) Est-ce que cela signifie que Benjamin Creme est une personne SDS?
R: Oui, indirectement.
Q: (Barry) Est-il l'Antichrist?
R: Non. L'antichrist n'est pas un individu mais un consortium.
Q: (Barry) Qui fait partie du Consortium?
R: Ce terme fait allusion un important groupe d'individus.
Q: (Barry) des tres humains?
R: Oui, et d'autres.
Q: (Barry) Est-ce que ce sont des gens qui se sont rincarns vie aprs vie et ont gard la mme mmoire pour poursuivre le mme plan?
R: Seulement quelques lus.
Q: (Barry) Est-ce que ce channelling ira au-del de cette mthode primitive d'une lettre la fois, est-ce qu'il utilisera l'criture ou la dactylographie directe, consciemment ou inconsciemment?
R: Pourrait se faire prsent, mais il y a moins de danger de corruption par cette mthode.
Q: (Barry) Quel est le but de ces contacts?
R: Vous aider apprendre, et donc acqurir des connaissances, et donc acqurir de la protection, et donc progresser.
Q: (Barry) Et vous, Cassiopens, que retirez-vous de ces contacts?
R: En vous aidant, nous progressons dans l'accomplissement de notre destine d'union avec vous et tous les autres, et nous terminons ainsi le Grand Cycle.
Q: (Barry) Est-ce que ceci est la seule possibilit qui vous est propose, ou bien est-ce la meilleure?
R: Les deux.
Q: (Barry) Vous trouvez-vous une grande distance de nous, en annes- lumire?
R: La distance est une ide de la 3e densit.
Q: (Barry) Les annes-lumire, c'est de la 3e densit?
R: Oui.
Q: (Barry) Que voulez-vous dire par voyager sur l'onde?
R: Voyager sur des penses.
Q: (Fred) Nos penses ou vos penses?
R: Concept incorrect.
Q: (L) Quel est le concept correct?
R: Tout est leons. Les penses unifient toutes les ralits existantes et elles sont toutes partages.
Q: (Susy) Vous voyagez sur une vague d'nergie cre par toutes les formes-penses?
R: Les formes-penses, c'est tout ce qui existe!
Q: (Barry) Est-ce que ceux qui sont SDS reconnaissent que ce sont ceux qui sont SDA qui vont gagner cette course ou ce conflit?
R: Non, absolument pas! En fait, les SDS sont incapables de concevoir la perte, mais instinctivement ils sentent qu'une pression est en train de s'accumuler sur eux, c'est la raison des bouleversements imminents.
Q: (Barry) Qu'est-ce qui leur arrivera quand il s auront perdu; est-ce que cela veut dire qu'ils seront dmagntiss, ou bien qu'ils devront retourner en arrire et re-parcourir tout le processus d'volution sur l'autre polarit?
R: Ce dernier.
Q: (Barry) Donc, il va y avoir un point de convergence?
R: En quelque sorte. Lorsque nous avons dit proche, nous avons voulu dire que le concept tait proche de la ralit. Pas proche en termes de temps ou d'loignement.
Q: (Barry) Est-ce qu'ils se rendent compte de la souffrance qu'ils causent?
R: Non. Cela ne se produit que dans la 5e densit.

A ce moment, nous demandmes des explications sur les Etres en Essence propos desquels les Cassiopens avaient pos leur devinette: Nous sommes O? nous sommes." Ils avaient aussi dit: Nous sommes vous dans le futur. Comme nous tions curieux d'en savoir plus, nous demandmes des claircissements:

14.01.95
Q: (L) Vous nous avez dit, il y a quelque temps, que vous tes nous dans le futur et que vous venez par ici pour fusionner avec us.
R: Oui.
Q: (L) Selon notre mesure du temps, quelle distance dans le futur serez- vous nous?
R: Indtermin selon votre manire de mesurer le temps.
Q: (L) Est-ce que cela veut dire qu'au moment o l'onde arrivera sur la Terre lors de ces vnements que vous nous avez dcrits pour estimer le temps d'arrive, ce sera le temps o vous fusionnerez avec nous pour devenir nous?
R: Non, cela n'est pas le concept correct.
Q: (L) Vous avez dit que quand l'onde arrivera vous fusionneriez avec nous. Est-ce cela dont vous parlez quand vous dites que vous tes nous dans le futur?
R: Non.
Q: (L) Donc, nous parlons de deux vnements ou sujets distincts, ou de deux points spars dans l'espace/temps. C'est bien a?
R: Non. Une fois de plus vous essayez d'appliquer de la logique de 3e densit des ralits de densit de niveau suprieur. Nous essayons d'aider tout le monde progresser.
Q: (L) Alors, nous ne parlons pas du mme vnement...
R: Qu'est-ce que le futur de toute faon?
Q: (L) Le futur, ce sont des vnements simultans, seulement dans diffrents endroits d'espace/temps, seulement selon une focalisation diffrente de conscience. Correct?
R: Oui. Alors, si cela est ainsi, pourquoi tenter d'appliquer un mode de pense linaire ? Vous voyez, nous sommes en train de fusionner avec vous en ce moment-mme!
Q: (L) Je vois. (T) Donc, ce que vous essayez de nous dire est que, quand l'onde arrivera, elle nous emmnera dans la 4e densit si nous sommes prts, mais que nous ne fusionnerons pas vraiment avec vous en 6e densit ce moment, mais nous pourrions faire l'exprience d'une fusion ce moment parce que tous les points de focalisation fusionnent pendant la transition d'une densit une autre?
R: En partie correct, en partie trs loin.
Q: (J) Quelle partie est correcte, quelle partie est fausse? (T) L'onde emmnera ceux qui sont prts vers la 4e densit. Est-ce que cette partie est correcte?
R: Ouvert.
Q: (T) Quelle partie est ouverte?
R: Vous tes des candidats la 4e densit.
Q: (T) Bon. Nous sommes des candidats la 4e densit mais cela ne veut pas dire que nous tous arriverons en 4e densit. Vrai?
R: En partie.
Q: (T) En tant que candidats la 4e densit, n'importe qui, je veux dire, quand l'onde arrivera, si on a atteint le niveau de vibration de la bonne frquence et donc que l'onde nous aura emports, ce moment on entrera dans la 4e densit. Oui?
R: C'est assez bien a.
Q: (T) Bon. Maintenant : quand ceux qui vont en 4e densit franchiront le pas, est-ce qu'ils vont prouver une compltude ou vont fusionner avec toutes les autres densits de leur tre, ne serait-ce que pour un trs bref moment?
R: Pendant un instant incommensurablement bref. C'est ce qu'on appelle l'illumination!
Q: (T) Mais pendant ce petit instant, parce qu'en fait il n'y a pas de temps, peut-tre un instant ou un on, selon la manire dont l'individu peut mesurer, nous pourrions prouver l'union avec nous-mmes?
R: Cela peut sembler durer toujours
Q: (L) Est-ce cela qu'on appelle l'extase?"
R: Certains ont tent d'expliquer les schmas de pense instinctive de cette manire.

A quelque temps de l je regardai une mission TV sur le "Taos Hum," c'est dire un bourdonnement qu'on p eut entendre principalement dans la rgion de Taos, au Nouveau Mexique; il est tendu ailleurs aussi, mais seulement par certaines personnes. Cela semble tre trs gnant pour certains. Toutes sortes de thories ont t mises, mais aucune n'est entirement satisfaisante.

21.01.95
Q: (L) Je voudrais savoir ce qu'est ce bourdonnement que certaines personnes entendent dans tout le pays? Je veux dire que des gens ont dit qu'ils entendaient cet intense bourdonnement qui les rend littralement fous. Il y a eu une mission la TV ce sujet l'autre soir. Qu'est-ce que c'est que ce bourdonnement et d'o provient-il?
R: Ondes EM renforces en vue de l'onde qui approche.
Q: (L) Quelle est la source de ce son? Je veux dire, d'un point de vue gographique, d'o vient-il?
R: Cosmique.

L'extrait suivant des transcriptions cassiopennes propose une ide intressante. Les Cassiopens ont suggr qu'une volution des mes est facilite par le travail de densits suprieures. Apparemment, les mes grandissent. Aprs des ons, disons en tant que minraux, elles voluent pour devenir des plantes. Aprs des ons en tant que plantes, elles passent une vie animale infrieure. Aprs une priode dans ce type d'animal, elles peuvent monter de classe et passer dans un animal intelligent qui a quelqu'interaction avec des tres humains; et aprs de nombreuses incarnations ce niveau, elles progressent pour devenir des mes humaines infrieures. Puis elles entament un cycle d'incarnations humaines dans la 3e densit jusqu' ce qu'elles arrivent au seuil de la classe de 4e densit.

04.03.95
Q: (J) Est-ce qu'il faut accorder quelqu'importance au fait qu'une de nos chattes parat vouloir nous dire quelque chose?
R: Une de vos chattes? Non. Disons que deux de vos chats sont sur le point de transiter vers la 3e densit..
Q: (T) Sabrina progresse dans le monde. Elle va recevoir une promotion! (J) Qu'est-ce qui va lui arriver quand elle arrivera en 3e? Elle va devenir un tre humain?
R: Oui.
Q: (J) Wow! (T) Quand elle passera de chat humain est-ce que son corps de chat va mourir?
R: Oui. Nous voulons dire lors de son incarnation suivante, quand cela devra se produire.
Q: (T) Deux de nos chats? Ils sont candidats la 3e densit comme nous sommes candidats la 4e densit?
R: Exactement.
Q: (L) Est-ce que cela veut dire que quand une personne est candidate la 4e densit elle doit abandonner son corps pour entrer dans la 4e?
R: Oui, Sauf si ces personnes sont dans un corps lorsque l'onde arrivera.

Tout ce qui prcde illustre certains aspects de l'Onde. Nous commenons comprendre qu'il s'agit d'une sorte d'vnement cosmique rellement tonnant qui affectera notre vie pendant un certain temps. Mais il y a plus. Notre curiosit cet gard grandissait sans cesse.

Chapitre 3


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .