Un article par
Mathew Kristin Kiel


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Contrle des Mots, Contrle des Penses, Contrle du Monde

Traduction franaise: Henri R.


Le 14 janvier 2005

Les mots sont des moyens par lesquels les Etres Humains communiquent et nous l'appelons un langage. Pour communiquer, vous devez avoir une comprhension des mots que vous utilisez et c'est o le problme surgit.
  Les significations de la plupart des mots que nous utilisons ont t apprises en contexte avec d'autres mots et nous supposons que nous connaissons la signification du mot. Quand vous faites cela, et que votre comprhension d'un mot sont les mmes que sa signification relle, aucun problme ne surgit, Cependant, quand vous supposez que la signification d'un mot est de NE PAS tre d'accord avec la vraie signification du mot, alors un malentendu est le rsultat.   Il est des plus utiles de comprendre les mots; par comprhension, la vraie signification du mot est signifie. Les meilleures sources pour obtenir cette information sont les dictionnaires, les encyclopdies et les dictionnaires en d'AUTRES langues. " [Karl von Eckartshausen, Principes du Savoir Suprieur, 1788]

Pour les buts de cet article, permettez-moi de dfinir les agents de l'Entropie comme une cabale mondiale le plus convenablement nomme la "Corporatocracie" par le jadis Rvrend Al Sharpton. Ce terme servira bien pour dcrire les pouvoirs mondiaux qui sont

derrire la junte de Bush et beaucoup, beaucoup plus.

De ces gens qui ont encore les facults critiques pour identifier et mettre en doute la tactique des agents de l'Entropie, il y en a trs peu qui dsirent prendre cette tche dangereuse et laborieuse de rsister cette tactique. C'est du pass pour tous d'entre nous qui sommes dj actifs dans la lutte, qui Cherchent trouver et suivre les voies de la Vrit, pour commencer prter une attention proche des voies dans lesquelles les Trompeurs volent et ont vol des mots de nous.

Un examen proche de la question manifeste une dformation et une perversion de significations des mots dans la conscience publique. Cela est accompli en changeant, avec le temps, les mmes dfinitions de mots clefs dans nos esprits et dans les dictionnaires vers lesquels nous nous tournons quand nous cherchons clarifier et rsoudre les termes qui semblent ambigus ou "ferms" quand nous les entendons utiliss par des experts, ou quand nous les lisons dans les mdias corporatifs.

Quiconque familier avec 1984 de George Orwell est dj conscient de l'ide que contrler une dfinition populaire des mots, contrler les significations que ces mots voquent dans les esprits du grand public, est insparable de la ralisation du contrle de la pense relle de la populace.

Les dfinitions de nombreux concepts clefs ont chang et changent toujours plus rapidement au jour prsent. Ce processus semble avoir commenc par les additions du tertiaire, ou moindre, et des dfinitions d'argot, changeant dans la direction des concepts que le Trompeur veut raliser. Bien qu'un changement graduel dans les orthographes, les prononciations et les significations des mots arrive vraiment naturellement, dans le processus connu comme la drive linguistique, cela n'arrive pas normalement dans un si court laps de temps comme quelques dcennies. La vitesse avec laquelle cela arrive suggre fortement que des contrles dlibrs sont imposs aux mots.

Dans les 20 ans passs, trop de mots traitant avec trop de concepts politiquement, sociologiquement et spirituellement chargs ont t refaits pour transmettre des ides tout fait diffrentes de l'original, dans le processus rapide qui acclre comme le maintien de la Corporatocratie sur les mdias d'mission, les impressions et publications mondiaux augmente. Des dfinitions tertiaires sont devenues secondaires, mme primaires et certaines des dfinitions originales, primaires ont disparu. Pour quelques mots, seulement les dfinitions "rvises" restent. Un exemple excellent est le mot "strotype". Si vous pouvez avoir accs un dictionnaire amricain mme vieux de 50 ans, lisez la dfinition originale. Puis, regardez la dans le plus rcent que vous pouvez obtenir. Le changement est total, presque oppos, ou compltement sans rapport. Je souponne que c'est une dviation intentionnelle. La dfinition originale a maintenant t dplace la dernire place, si elle n'a pas disparu entirement. Cela dpend de la qualit du dictionnaire particulier. (La vieille dfinition primaire, propos, avait voir avec la production de blocs de caractres pour une presse d'imprimerie.)

Prenons un autre exemple, le mot "culte". Quelqu'un avec l'alphabtisation suffisante pour utiliser un dictionnaire et comprendre ce qu'il dit, n'accuserait certainement pas ceux qui suggrent l'application de la mthode scientifique l'examen d'ides et de croyances d'tre un "culte". Telle serait une utilisation extrmement incorrecte de la signification originale du mot. Et c'est l que nous rencontrons l'indice qui rvle le jeu des Trompeurs.

Vous voyez, la dfinition du mot "culte" n'est pas prcisment la mme maintenant que c'tait il y a 30 ans ou mme il y a 10 ans. Le processus de redfinition est apparemment en voie de ralisation avec le mot "culte". La dfinition que nous connaissons s'efface bien rapidement sur la page et le mot prend une signification plus rcente qui a des implications POLITIQUES d' '' Un groupe avec une croyance centrale partage qui

est suffisamment loign des normes religieuses, morales ou comportementales dans la ligne du courant dominant, dans une socit, comme pour l'en isoler. "

Cela mne facilement l'ide que quelqu'un ou quoi que ce soit de "diffrent" doit avoir tort. Certainement Giordano Bruno, Galile et Copernic avaient une "croyance centrale partage" qui tait bien loigne "des normes religieuses, morales et mme comportementales dans la ligne du courant dominant" de la socit de leur temps. Et, malgr que Bruno ait t brl sur le bcher, il avait raison.

On pourrait mme dire que Jsus de Nazareth et ses disciples avaient une "croyance centrale partage" qui tait bien loigne des "normes religieuses, morales et mme comportementales dans la ligne du courant dominant" de la socit de leur temps. Regardez ce que l'histoire nous dit sur ce qui est arriv Jsus.

Au jour prsent, l'Administration de Bush a assum le rle de l'glise Catholique pendant les croisades et l'Inquisition, pour ne pas mentionner celui des Pharisiens juifs qui ont accus Jsus de Nazareth d'tre un rvolutionnaire. Ainsi, chaque groupe qui adhre un principe central fort dont TOUTES les dclarations revendiquant tre "vraies" ou, particulirement, "la Vrit" devrait tre examin et vrifi par investigation scientifique peut tre tiquet comme un "culte" par les Autorits Constitues politiques.

N'importe quel groupe qui refuse aveuglment de suivre et d'accepter Bush et son Ordre du jour bas sur la "foi", dans une socit qui a t programme pour croire que la "foi" est plus valable que la preuve dmontrable, factuelle, peut tre tiquet comme un "culte" par les Autorits constitues politiques.

N'importe quel groupe qui ose n'tre pas d'accord que la "foi" subjective est un critre valable pour planifier le cours d'une socit entire vers la destruction globale, se met si loin de la socit du courant dominant " base sur la foi ", irrationnelle, dominante, que le changement des dfinitions de mots leur permet d'tre tiquet comme un "culte" par les Autorits constitues politiques.

Les nouvelles dfinitions incluent la mention limite de structures organisationnelles, des figures "divines" ou difies, adorant un homme de paille dans un culte de la personnalit, des codes comportementaux rigides mis en application sur les membres et tout le reste qui est partie intgrante des normes religieuses, morales et comportementales dans la ligne du courant dominant imposes la socit par les Autorits constitues politiques mmes.

La dfinition du mot "culte" a t change en une signification qui est effroyablement molle et mallable, permettant quiconque ou un quelconque groupe qui ose ouvertement n'TRE PAS D'ACCORD avec les Autorits constitues politiques d'tre tiquet un "culte". N'importe quel groupe de dissidents peut tre marqu comme un "culte".

Quels meilleurs moyens de rendre le dissentiment facilement amovible par une majorit non-pensante que les tiqueter, tous sans exception, dans le nouveau "groupe-pense", comme des "cultes" ?

J'ai toute raison de croire que cette dfinition alternative, n'ayant pas t une quelconque partie de la dnotation de "culte" mme il y a 30 ans, va bientt tre inscrite dans les dictionnaires comme la dfinition primaire. En mme temps, les dfinitions relles, dfinies religieusement et politiquement, seront rduites en accentuation. En fait, ce changement mme dans la dfinition, mme maintenant, permet aux rels Cultes et cultistes, comme les Bushistes, les Rpublicains, le noconservateurs et la Coalition Chrtienne et les nombreux fanatiques "vangliques" Christianistes, les fondamentalistes et autres factions, d'tiqueter tous ces groupes qui refusent, comme politique, de se conformer leurs pogroms et programmes, comme des "cultes".

Nous nous trouvons en ralit, ce moment dans le temps, quand son processus de changer la signification mme du mot n'est pas encore complet, et pouvons donc observer la manipulation en temps rel. Nous pouvons aussi rsister ce vol de nos mots si nous choisissons ainsi.

Nous devons nous mfier des dictionnaires que nous utilisons quand nous cherchons la dfinition et l'utilisation "correctes" d'un mot. Les chances sont, si vous utilisez un dictionnaire qui a t compil par des acadmiciens amricains et imprim par une maison d'dition amricaine, vous consultez un volume qui a t "vrifi" et assembl par la Corporatocratie mme qui est derrire le vol des dfinitions anciennes, tablies. S'il vous semble qu'il y a un certain nombre de mots dans l'utilisation aujourd'hui qui ont pris soit des significations supplmentaires, nouvelles, soit particulirement presque des significations opposes celles vous avez d'abord appris pour ces mots quand vous tiez jeunes, peut-tre ce n'est pas juste votre propre distraction, ou que vous avez mal compris la(les) dfinition(s) quand vous avez d'abord appris le mot, vous ne perdez pas votre esprit. Il y a un antidote!

En utilisant des dfinitions tires de trois dictionnaires spars, chacun compil et publi environ dix ans plus tt que le suivant, je vous emmnerai sur une tude de ce processus de voler les mots mmes qui composent la base de notre capacit de communiquer les uns avec les autres. La nature, la direction et le degr des changements que ces quelques mots ont pris juste en trente courtes annes en disent plus sur le niveau d'importance que la Guerre des Mots a vraiment, que je pourrais crire en mille pages.

En premier dans nos exemples, regardons un mot que l'on entend de toutes les nouvelles de mdias et des missions d'opinion; un mot trouv dans des articles imprims innombrables; un mot qui a maintenant une section entire de livres politiques dans son propre en-tte Barnes and Noble : Conservateur. Est-ce que le processus est en cours de changement dans les esprits de la personne moyenne ? Voici les trois dfinitions et j'attends la sortie des compilations de dictionnaires les plus rcentes, qui devraient sortir cette anne, pour voir comment le changement a progress pendant les dix dernires annes. Je souponne que cela se montrera trs intressant.

  Du Random House College Dictionary, compil et protg par droit d'auteur en 1975 :  

conservateur adj. 1. dispos prserver les conditions existantes, les institutions, etc.. et rsister au changement. 2. prudent, modr : une valuation conservatrice. 3. Traditionnel en style ou en manire; vitant l'ostentation : un costume de coupe conservatrice. 4. (cap.). de ou se rapportant au parti Conservateur. 5. de ou se rapportant au conservatisme politique. 6. ayant le pouvoir ou la tendance de conserver; prservatif. 7. de ou se rapportant au Judasme conservateur ou aux Juifs Conservateurs. n 8. une personne qui est conservatrice dans des principes, actions, habitudes, etc.. 9. un membre d'un parti politique conservateur. 10. un prservatif.           

Du Websters New World Dictionary, Compil et protg par droit d'auteur en 1984:  

conservateur adj. 1. Conservant ou ayant tendance conserver; prservatif. 2. Ayant tendance prserver les traditions ou les institutions tablies et rsister ou s'opposer tous changements de celles-l {politique conservatrice, art conservateur} 3. De ou caractristique d'un conservateur. 4. I C-I dsignant ou du parti politique principal de la Grande-Bretagne ou le semblable au Canada qui est caractris par des positions conservatrices sur des questions sociales et conomiques. 5. I C- I dsignant ou d'un mouvement dans le Judasme qui accepte l'adaptation modre de rituel religieux et formes traditionnelles la structure de la vie moderne .. *6. Modr; prudent. Sr {une valuation conservatrice} -- n 1.(Archaque} Un prservatif. 2. Une personne conservatrice. 3. I C-I un membre du Parti Conservateur de Grande-Bretagne ou du Parti Conservateur Progressiste du Canada.

Du Webster II New Riverside University Dictionary, compil et protg par le droit d'auteur en 1994 :  

conservateur adj. 1. a. Ayant tendance s'opposer au changement : favorisant les vues et les valeurs traditionnelles. b. Traditionnel en style [habit conservateur] 2. Modr; prudent. 3. a. Appartenance un parti ou un groupe politique conservateur. b. Adhrant ou typique du Parti Conservateur du Royaume-Uni. 4. De, reli, ou adhrant au Judasme Conservateur. 5. Ayant tendance conserver : PRESERVATIF.-n. 1. Celui qui favorise les vues et les valeurs traditionnelles. 2. a. Celui qui supporte le conservatisme politique ou un parti conservateur. b. Un membre ou un partisan du Parti Conservateur du Royaume-Uni. 3. Un conservateur. (Et ici une note trs importante devient ncessaire : Pour ce mot, le seul mot avec lequel cela est fait pour beaucoup des pages prcdentes et suivantes dans ce dictionnaire, il y a ensuite une liste de synonymes et un "antonyme" .) *syns; CONSERVATEUR, ORTHODOXE, DROIT, PERSONNE DE DROITE, DE DROITE, adj. Signification fondamentale : favorisant fortement l'ordre tabli, traditionnel. [Un politicien conservateur] antonyme; libral.  

Bien, peut-tre que ce n'est pas tout si mauvais ? Nous sommes seulement alls de "conditions et institutions existantes " "vues et valeurs traditionnelles." Mais c'est certainement un saut, quoique trs subtil. Dans la dfinition la plus premire, on n'a donn aucune attribution morale aux "conditions et institutions existantes" qui taient conserves. Dans la dernire dfinition, une connotation morale dfinie a t implique en utilisant le terme "vues et valeurs traditionnelles." Dans la premire, non-pondre, un "conservateur" pourrait aussi avoir t "un bton dans la boue" qui rsiste au changement sans aucune raison sauf enttement et troitesse d'esprit. Dans la dernire dfinition, le conservateur est le plus certainement le "bon type" et le changement est MAUVAIS.

Jetons un coup d'il un autre mot qui est devenu aussi banal que conservateur dans des temps rcents. Comment propos de celui-ci, le mot maintenant utilis pour justifier la privation des citoyens de tous les droits lgaux, civils et constitutionnels, saisir quelqu'un, tout moment, n'importe o sur la face de la Terre et faire disparatre lui ou elle pour tre soumis la torture et enferm indfiniment, sans accusations, dans des endroits mme moins hospitaliers que la plus mauvaise des prisons intrieures amricaines. Voyons ce que juste 20 courtes annes ont fait pour: Terroriste

Le Random House College Dictionary, copyright 1975 :  

terroriste : 1. Une personne qui utilise ou favorise des mthodes terrorisantes 2. {autrefois} un membre d'un groupe politique en Russie visant la dmoralisation du gouvernement par la terreur. 3. Un agent ou un partisan du tribunal rvolutionnaire pendant le Rgime de la Terreur en France.                  

Le Websters New World Dictionary, copyright 1984 :  

Aucune entre pour terroriste, en tant que telle, sauf comme un addendum terrorisme. terrorisme. 1. L'acte de terroriser; utilisation de la force ou des menaces pour dmoraliser, intimider ou subjuguer, spcialement une utilisation telle qu'une arme politique ou une politique. 2. La dmoralisation ou l'intimidation produite de cette faon. -terroriste n. adj.                   Le Webster II New Riverside University Dictionary, copyright 1994:

Mme moins de listage de n'importe quelle information relle, sans listage pour le mot terroriste, autre que le mot comme un addendum terrorisme et ce peu qui est entr pour ce terme est effrayant dans son appauvrissement conceptuel. terrorisme n. Utilisation systmatique de la violence, de la terreur et de l'intimidation pour raliser une fin. terroriste n. - adj.

Oh, pas bon. Les dfinitions rtrcissent et perdent la spcificit rapidement, n'est-ce pas? Pour notre dernier mot, mais srement pas le moindre, voyons exactement ce que nous trouvons vraiment pour notre ami culte. Qu'est-ce qu'il y a concernant ce mot qui lui permet d'tre jet alentour comme une accusation contre tant de personnes qui n'ont aucun engagement avec un quelconque groupe qui a les signes les plus lgers d'tre ou le devenir un culte. Que rencontrerons-nous ?

Le Random House College Dictionary, 1975:

culte : n. 1. Un systme particulier d'adoration religieuse, spcialement en ce qui concerne ses rites et ses crmonies. 2. Un cas de grande vnration d'une personne, idal, ou chose, spcialement comme manifest par un corps d'admirateurs; un culte de Napolon. 3. L'objet d'une telle dvotion. 4. Un groupe ou une secte lis ensemble par la dvotion ou la vnration de la mme chose, personne, idal, etc 5. Sociologie. Un groupe ayant une idologie sacre et un jeu de rites se concentrant autour de ses symboles sacrs. 6. Une religion qui est considre tre fausse ou peu orthodoxe, ou ses membres.             

Le Websters New World Dictionary, 1984 :  

culte : n. 1. a) un systme d'adoration ou rituel religieux. b) un groupe quasi-religieux, vivant souvent dans une colonie, avec un leader charismatique qui endoctrine les membres avec des vues peu orthodoxes ou extrmistes, des pratiques ou des croyances. 2. a) attachement consacr , ou admiration extravagante pour une personne, principe ou style de vie, spcialement quand considr comme une manie / le culte du nudisme / b) l'objet d'un tel attachement. 3. Un groupe de disciples; secte.

Le Webster II New Riverside University Dictionary, 1994 :
culte : 1. Une communaut ou un systme d'adoration et rituel religieux. 2. a. Une religion ou une secte religieuse gnralement considre comme fausse ou extrmiste. b. Les disciples d'une telle religion ou secte. 3. a. Dvotion obsdante pour une personne, principe ou idal. b. L'objet d'une telle dvotion. 4. Un groupe exclusif de personnes partageant un intrt sotrique.  

Actuellement, le dictionnaire utilis par un nombre croissant des gens est le moteur de recherche d'Internet. Que trouvons-nous l parmi les dfinitions de tte qui sont actuellement promues et qui le feront sans aucun doute dans une nouvelle dition des dictionnaires en Amrique ?

D'une perspective chrtienne orthodoxe, un culte est un groupe de gens qui suivent un homme ou les enseignements et les pratiques d'un groupe spirituel qui, quand compars avec la doctrine chrtienne orthodoxe, les contredisent toujours, de mme que glorifier la perspective religieuse unique propre du groupe comme la seule voie de vraiment servir Dieu. [...] C'est le travail d'agents dmoniaques en allgeance avec Satan, l'opposant de Dieu partout dans l'histoire. [...] En fin de compte, une fois examines, les doctrines d'un groupe douteux nieront toujours la vrit Biblique orthodoxe d'une faon, ou sous une forme.

En considrant l'exemple de Bruno et de Jsus, je souponne que je n'ai pas besoin de fournir quiconque lisant cet article un quelconque commentaire sur seulement quelles directions ces changements ont pris et ce que ces changements prsagent.

Tragiquement, comme je fouillai dans ces trois dictionnaires, chacun peine 10 ans plus rcent que le volume prcdent, la diffrence me frappant le plus puissamment comme j'avanai dans le temps, en effet, au travers de ces rflexions des esprances des compilateurs et des diteurs et les valuations tudies, l'alphabtisation et l'ducation compltes des utilisateurs prvus de ces travaux, tudiants d'universit, que chaque dictionnaire est moins complexe. Chacun contient des dfinitions plus simples et plus simplistes, utilise de moins en moins de mots avancs, perdant clart et prcision avec chaque dcennie.

J'ai longtemps observ qu'il y a eu apparemment un "abtissement de l'Amrique" intentionnel dans les 30 ans passs, mais ce voyage travers les pages de trois vieux dictionnaires poussireux m'a laiss stupfi par l'ampleur du crime. Car c'est comment une telle diminution en gros des fonctions cognitives d'une nation entire des gens doit tre dcrite : un crime. Si ce n'est pas un crime certain et pouvantable contre l'humanit, qu'est-ce que c'est ? Mme les ouvrages de rfrence vers lesquels l'tudiant intelligent se tourne pour une information accrue, plus grande, sont systmatiquement, intentionnellement saigns de contenu substantif et dforms pour poursuivre des fins qui ne sont pas l'avantage de l'tudiant, ou de tout autre tre humain.

Un autre fait crucial et effrayant est que beaucoup d'Amricains n'ont plus aucun accs du tout un dictionnaire non compil et publi en Amrique!

Il tait habituel que chaque systme de bibliothque municipale avait, au moins dans sa branche principale du comt, un Dictionnaire d'Oxford de la Langue Anglaise, tout le moins un Oxford abrg. Ces jours sont passs. L'Oxford, ce dictionnaire le plus formel pour les dfinitions internationales de mots anglais, le bon vieux Dictionnaire d'Oxford "l'autorit suprme sur n'importe quel mot", a en grande partie disparu de nos bibliothques publiques, remplac par le Complete Webster's Dictionary of American English, comme mandat pendant le dbut jusqu'au milieu des annes 1980 sous les auspices de Ronald Reagan.

Il est parti tranquillement et compltement, part dans quelques endroits carts et dans des villes plus grandes, plus urbaines, o certains bibliothcaires savants ont refus de lcher leurs Oxfords, ont insist pour avoir tous les deux et avaient la capacit par des fonds personnels ou par le support public pour se les permettre.

Mais, pour ces dernires 20 annes et plus, n'importe quel bibliothcaire public amricain qui veut obtenir un dictionnaire intgral, de rfrence pour les besoins de la bibliothque peut soit installer celui que le gouvernement payera, soit payer pour celui rel, International et plus prcis, l'Oxford, de sa propre poche ou de la poche des patrons de la bibliothque. Tristement, la plupart des bibliothcaires n'ont pas la moindre partie d'indice de ce qui arrive aux mots que nous utilisons. Mme moi, dpendant comme je suis de ma bibliothque municipale locale pour les ouvrages de rfrence, n'aurait aucun accs aux dictionnaires anglais et canadiens o j'ai eu l'habitude de vrifier que ces dfinitions n'ont pas chang dans d'autres pays parlant anglais, juste aux Etats-Unis, s'il n'y avait pas eu mon vieil ordinateur Macintosh us et les ressources internationales en ligne qu'il me permet.

Il est temps pour nous de prendre conscience des mots et, en mme temps, nous apprendre tre extrmement prcis avec les mots que nous utilisons dans toutes nos communications, dans notre criture, notre discours et, le plus important encore, dans nos dialogues internes. Les mots que nous utilisons pour dcrire nos expriences, motions et penses, les mots dont nous dpendons pour dfinir les significations de toute la ralit, pour sonder ses profondeurs et approcher ses hauteurs de la mme faon, sont probablement les armes les plus puissantes pour la Lumire que nous possdons. C'est pourquoi les mots sont aussi un des outils les plus grands des Trompeurs pour promouvoir l'Entropie, touffer l'enqute, drouter les Chercheurs, Contrler la fausse ralit des masses inconscientes et en grande partie insouciantes et pour crer et tendre les rseaux infinis de Mensonge, Mensonge et plus de Mensonge.

Avec des mots, les favoris du Trompeur dguisent le mal comme bon. La tyrannie, la torture, l'agression et le meurtre pour le profit sont renomms comme "Opration Supportant la Libert", la "Guerre Terreur", "Opration Libert des Irakiens", la "Guerre la Drogue", "dmocratisation du Moyen-Orient" et "dfense".

Le racisme, le sexisme et l'homophobie deviennent des "valeurs de famille", "valeurs morales" et "valeurs chrtiennes".

Le mouvement anti-femmes et pro-eugnisme est tenu vivant et en croissance dans un "droit la vie" et l'attaque "contre l'avortement" sur les droits de reproducteur et les services mdicaux de la femme, o la seule alternative relle l'avortement, l'adoption, est disponible seulement aux femmes blanches 100 % qui sont enceintes avec des ftus blancs 100 %.

L'attaque contre les droits civils et constitutionnels "garde maintenant l'Amrique en scurit", "Scurit de la Patrie", le "Patriot Act des Etats-Unis", "Combat contre un dplacement de mdias libral", "politique conservatrice", "soutien des troupes" et tellement d'autres.

L'Administration de Bush et ses Noconservateurs Straussiens ont fait de la propagande pour tant de rengaines, toutes sur le mme thme : "nous faisons de bonnes choses. Elles ont des jolis noms et nous utilisons des mots agrables pour les dcrire". Parce que les horreurs o ils sont vraiment engags sont appeles par de bons noms, formules inoffensivement, de manire assombrir, dans des mots courageux, excellents, levs ou nobles, les mots seuls trompent beaucoup de personnes en prenant ces tiquettes pour le contenu factuel et les rsultats dmontrables des entreprises qu'ils reprsentent.

Dans la direction oppose, ils redfinissent bon comme mal. Le dissentiment devient "radical", "extrmiste", "anti-amricain", "non patriotique" ou mme "soutenant des activits terroristes"; la protestation publique lgale est renomme "l'inconduite criminelle"; tous ceux qui refusent d'tre balancs par la rhtorique religieuse sont "des athes impies"; ceux qui s'opposent aux cultes religio-politiques sanctionns, comme tablis par la Corporatocratie contrlant les finances amricaines et du monde et des gouvernements, comme des "cultes"; facilement saps et carts dans les esprits de la plupart des personnes.

Ce qui est fait avec "culte" est la mme chose que dans le cas du "thoricien/thorie du complot." Dans ma recherche dans les thories du complot aux Etats-Unis datant de l'assassinat d'Abraham Lincoln, notre premire victime du "tireur solitaire", j'ai trouv que dans chaque cas c'tait la preuve, recueillie par l'enqute saine, logique, minutieuse dans les vnements et les gens entourant les crimes, qui supportait et provoquait la thorie qu'il y avait eu une conspiration pour commettre l'acte crapuleux. Il semble que, quand la Corporatocratie ne peut pas rfuter la preuve solide, elle recourt la destruction de l'ide mme que toute thorie d'un complot, peu importe combien de faits, quelle taille un corps de preuve solide peut avoir pour constituer la preuve positive qu'il y avait en effet eu des conspirations, aucune thorie de conspiration ne peut tre valable. Ils programment au lieu de cela les gens pour croire que toutes les thories indiquant l'existence d'une conspiration dans un tel vnement est "bidon".

Notez que le mot "bidon" est utilis dans le plus nouveau des dictionnaires pour dfinir les croyances de ces groupes qui sont des "cultes" : Mais qui dcide quelles croyances, quelles positions sont "bidons" ???

En discrditant le terme mme "thorie du complot" les Trompeurs programment le grand public continuer ignorer les faits, les ensembles de preuves divers et assez considrables qui prouvent que ces thories sont des hypothses valables. De mme, en changeant les dfinitions du terme "culte", ils cherchent projeter les faits de leur propre caractre sur ceux qui sont les adversaires les plus grands du comportement de culte rel.

Je ne les appelle pas les favoris du Trompeur sans raison.

Nous pouvons et nous devons, mieux nous armer nous-mmes en assumant la bataille des mots. Peut-tre, du moins, nous pouvons commencer par promouvoir, dans nos forums en ligne, les dfinitions correctes, vieilles, tablies de ces mots qui sont dforms hors du contexte et utiliss comme armes contre nous.

Cette tape simple pourrait avoir une porte lointaine et des effets profonds pour changer les choses pour le mieux. Ceux qui se soucient des ides, de la Vrit, ont besoin d'tre conscients pour que nous puissions interrompre le vol des mots de la Corporatocratie.

Ne faites aucune erreur, les Mots SONT Pouvoir. Nous pouvons soit les utiliser avec soin et dfendre leur utilisation correcte, soit les perdre pour les sombres buts du Trompeur. Il y a vraiment peu de choix. Il y a dj bien trop de mots, presque tous les mots mmes de Pouvoir que nous devrions tre les plus capables d'utiliser pour exprimer et soutenir la Vrit, qui ont t vol de nous il y a des sicles.

N'oubliez jamais, il y a une raison pour laquelle beaucoup de mythes de la cration commencent par une dclaration semblable celle de "Au dbut, Il y avait le Mot et le Mot tait Dieu. "

C'EST le Pouvoir des Mots.


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .