Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Litvinenko - Par la tromperie - Partie 2

Joe Quinn
Signs of the Times

Le 27 novembre 2006

Traduction franaise: Ptrus Lombard


Lune des nombreuses choses tranges entourant le meurtre d'Alexandre Litvinenko est le fait que tout en a t dit. Les dtails exacts de la mthode utilise pour lassassiner, son hospitalisation de trois semaines, avec des images fournies par Lord Bell (ce  sujet est trait ci-dessous), et au final la mort de Litvinenko, tout a t mis disposition du public dans les grandes largeur. Il doit tre dit que cest assez surprenant tant donn que les affaires secrtes du renseignement (mme celles impliquant des agences de renseignement d'autres nations) sont dhabitude gardes caches.

Par comparaison, considrez la mort du Dr David Kelly. En dpit des preuves accablantes de lassassinat de Kelly, les parties responsables (qui incluaient indubitablement le gouvernement Blair bien qu'il soit peu probable il ait t le seul) ont eu assez de contrle pour museler la vrit, avec un dossier officiel prsentant une mort par suicide , malgr le scepticisme gnral du public sur l'affaire. Le contrle de la presse est la pierre angulaire de tout aspirant lautocratie secrte. Si vous contrlez la presse vous contrlez lesprits de la masse et donc.h bien, peu prs tout. De cela nous concluons que ceux qui tiennent le vritable pouvoir en UK (Royaume-Uni) ont voulu que la responsabilit de la mort de Litvinenko tombe sur Poutine, et ils ont cette fin permis la libert totale de la presse. De l il sensuit que ceux qui contrlent la presse en UK sont ennemis du gouvernement actuel de Poutine et, il peut tre argument de manire raisonnable, quils sont impliqus dans le meurtre de Litvinenko.

Lord Bell de Belgravia

Parlons des mdias. Le juif oligarque russe Boris Abramovich Berezovsky est un proche confident de Lord Timothy Bell, membre du personnel du parti Conservateur , et lun des experts en relations publiques les plus couronns de succs et les plus expriments de Grande-Bretagne. Dans une entrevue publie dans The Observer le 27 avril 2003, Berezovsky sest vant du fait que sa campagne pour rsister lextradition et obtenir l'asile politique tait dirige par des politiciens conservateurs et, en particulier, par Lord Tim Bell le gourou en communications. Berezovsky dit : J'ai beaucoup de relations ici, pas tant avec le New Labour quavec les conservateurs. Lord Bell par exemple. Lord Bell de Belgravia [zone de Westminster Londres, NDT] (car il aime tre connu) est aussi un pourvoyeur de conseils en relations publiques aux sommits mdiatiques telles que Rupert Murdoch [magnat de la presse, NDT] et il a aussi colport ses conseils auprs du  prsident ukrainien Viktor Yushchenko (une autre victime d'empoisonnement), et il est depuis longtemps confident de nul autre que la dame de fer elle-mme, la Baronne Thatcher, qu'il a propulse presque tout seul Downing Street en 1979. (Le vritable pouvoir des dmocraties occidentales na jamais appartenu aux figures publiques du gouvernement qui semblent le dtenir. moins que vous sachiez dj cela ?)

Berzovsky est-il impliqu dans le meurtre de Litvinenko ?

Selon des amis de Litvinenko il est ridicule de suspecter que Berezovsky puisse nuire l'homme qui l'a sauv dans le pass d'une possible tentative d'assassinat. Boris doit sa vie Litvinenko et il ne ferait jamais rien pour lui nuire , a dit Oleg Gordievsky, transfuge du KGB et ami de famille. En effet, la plupart des gens conviendraient que si quelqu'un avait sauv la vie dun autre, cet autre serait pour toujours endett et reconnaissant. Et cest probablement vrai pour 94% de la population. Cependant, comme la majeure partie de la population, les amis de Litvinenko et de la famille sont probablement ignorants de l'existence des psychopathes -- dont beaucoup sont des postes de pouvoir et dinfluence, exactement comme Berezovsky.

Akhmed Zakayev

Le problme est que Berezovsky n'a pas exactement limage dun garon parfait pour ceux qui exaltent les vertus du don d'asile aux dissidents trangers. Dune part, Berezovsky est arriv tre bon ami avec Akhmed Zakayev, qui a t nomm ministre de la culture dans le nouveau cabinet du gouvernement tchtchne en l'exil d'Abdul-Khalim Sadulayev. Le second du gouvernement de Sadulayev est Shamil Basayev, le seigneur de guerre derrire le sige de lcoles de Beslan en 2004, dans lequel des centaines d'coliers ont t tues. Douce compagnie pour sr. Par ailleurs, je ne puis me souvenir dun gouvernement UK nayant jamais eu de problme avec lhbergement de terroristes ou lutilisation du terrorisme comme politique d'tat, alors nous ne devrions pas tre tonns.

Cependant, sil ny avait rien dautre, Berezovsky est gnreux de ses milliards, surtout avec ses amis . Dans une tranquille et opulente rue rsidentielle du nord de Londres se dresse la maison familiale de 500.000 livres de Litvinenko. Presque en vis--vis se trouve la maison de 700.000 livres du susmentionn Akhmed Zakayev. Selon le Daily Mail, le cadastre UK montre que leurs deux maisons sont la proprit de compagnies sises aux les Vierges britanniques, et que lon pense contrles par M. Berezovsky.

Pour que les choses soient claires, je nai aucun grief avec les revendications d'indpendance tchtchnes, mais avec des gens comme Berezovsky associs une telle croisade (et probablement la finanant), on ne peut gure dire quelle  mane de la bases . Le mouvement d'indpendance tchtchne approche ses 30 ans danciennet, et alors que ses fondateurs avaient indniablement une cause lgitime, de tels motifs fonds sont en gnral rapidement rquisitionns par les pouvoirs en place, parce que les combattants de la libert sont toujours et partout une menace l'enjeu du contrle des pathocrates. La notion de libert vritable est un virus qui doit tre radiqu et remplac par des termes ambigus et non moralistes. La preuve que la vritable campagne pour la libert de la Tchtchnie a t dtourne avec succs se voit dans le fait que les musulmans combattants de la libert tchtchne ont t maintenant assimils en vrac au terrorisme islamique -- plus de grain moudre pour le faux moulin isralo-US du terrorisme islamique. Ce nest pas qutre simplement tiquet terroriste par un gouvernement occidental est preuve de quelque chose (loin de l), mais quand les soi-disant combattants de la libert tchtchnes commencent utiliser des mthodes d'attaque bizarres en tuant les civils innocents (souvent les leurs) pour tenter de servir leur cause (Beslan en 2004 par exemple) il y a gros parier que la flamme originale des vritables combattants de la libert a t bel et bien clipse.

Sur ce point : Je proposerai un petit indice tous les chefs de groupes de combattants arms pour la libert autour du monde : Si vous rveillant un matin vous constatez que tous les grands journaux comportent des article selon lesquels votre organisation a prcisment tu sans distinction des membres de votre propre base de soutien civil, et constatez que vous vous gratter la tte en vous demandant qui a donn cet ordre particulier, c'est un signe certain que vous avez t infiltrs et/ou rquisitionns par des agents de votre ennemi d'tat dsign.

Litvinenkoa a affirm que lui et sa famille ont t amis de Politkovskaya, la journaliste russe assassine, pendant trois ans -- cependant d'autres disent qu'il ne l'a pas bien connue.

Peut-tre une note insignifiante (ou pas), Politkovskaya tait en ralit citoyenne amricaine, aprs tre ne aux USA.

Aprs que son livre, La Russie de Poutine, ait t publi, elle a eu vraiment de nombreuses menaces qui se faisaient plus frquentes, directement du Kremlin.

Et lors d'une de nos dernires runions elle m'a demand directement : Peuvent-ils me tuer, pensez-vous quils peuvent me tuer ? Et je lui ai dit trs franchement : Oui ils  le peuvent et je suggre vraiment que vous quittiez le pays (la Russie) .

Quelques jours aprs cette runion, le 28 octobre, Litvinenko a reu un courriel de Mario Scaramella, un universitaire italien consultant en scurit avec qui il avait prcdemment chang des informations sur les agents russes suspects. Scaramella disait qu'il avait eu des informations importantes sur le meurtre d'Anna Politkovskaya -- une journaliste dinvestigation russe qui a t tue dans l'ascenseur de limmeuble de son appartement Moscou --, et quil voulait venir Londres pour rencontrer Litvinenko. Ils se sont mis d'accord sur le 1er novembre pour le rendez-vous.

Ce qui est arriv ensuite est sujet controverse et une enqute soutenue du commandement anti-terroriste de Scotland yard.

Pour quelques raisons Litvinenko est all la premire fois l'htel Millennium de Piccadilly rencontrer Andrei Lugovoi, un ancien agent du KGB (lanctre du FSB). Les rapports initiaux ont suggr que Lugovoi et un autre russe mystrieux simplement nomms Vladimir aient pris le th avec Litvinenko. Selon un ami : Ce russe a vers la tasse de th et Litvinenko l'a vide.

En fin de semaine dernire, cependant, Lugovoi, qui dirige maintenant une socit de gardiennage Moscou, a vigoureusement ni cela. Il a dit qu'il avait t Londres pour regarder un match de football et les deux hommes se sont rencontrs l'htel o il sont rests pour discuter dune daffaire de transactions.

Lanne dernire j'ai pris lavion une douzaine de fois pour la Grande-Bretagne. Chaque fois j'avais plusieurs rendez-vous avec Litvinenko , a-t-il dit. J'tais en ville et jai parl Litvinenko et nous tions daccords pour nous rencontrer ce jour. Je ne me souviens pas quil ait pris une boisson et nous n'avons pris aucune nourriture.

Cependant, Litvinenko a rencontr Scaramelle dans un bar sushi de Londres le 1er novembre :

Mario Scaramella

Nous nous sommes rencontrs Piccadilly Circus , a dit Litvinenko. Mario a dit quil voulait s'asseoir pour me parler, alors j'ai suggr daller dans un restaurant japonais tout prs.

J'ai command le djeuner mais il n'a rien mang. Il semblait tre trs nerveux. Il m'a remis un document de quatre pages qu'il voulait que je lise tout de suite. Il contenait une liste de noms de gens, dont les dirigeants du FSB, prtendus lis au meurtre de la journaliste. 

Le document tait un courriel et non un document officiel. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi il avait fait tout ce chemin en venant Londres pour me le donner. Il aurait pu me lexpdier par courriel.

Je l'ai mis dans mon sac, pensant le regarder la maison. Mais il a dit quil voulait que je le regarde maintenant. Alors je l'ai sorti de mon sac. Il y avait l les gens concerns par le meurtre de Politkovskaya.

Apparemment le document citait un groupe appel Dignity and Honour (dignit et honneur), une organisation mercenaire constitue d'anciens espions du KGB. On la suspecte d'tre utilise par le FSB pour des oprations que lon refuse dadmettre.

Scaramella m'a demand : Sont-ils des gens dangereux ? Est-ce que je suis en danger ? ,  a dit Litvinenko.

J'ai regard quelques noms. Et j'ai dit que je ne pouvais pas lui dire tout de suite qui taient ces individus. Il y avait quelques noms dans le texte. Quelque chose au sujet de Berezovsky, quelque chose mon sujet. Je ne peux pas l'accuser de quelque chose mais la runion entire tait trs trange.

Aprs que la runion l'Italien a simplement  disparu , bien que Litvinenko ait soulign qu'il n'tait pas en mesure de l'accuser davoir particip son empoisonnement. Ce qui est sr cest que cette nuit Litvinenko a soudainement commenc sentir trs malade.

Mario Scaramella est un consultant en scurit internationale auto-proclam, et un compagnon trs intressant. Selon le Daily Mail UK qui lui a parl rcemment :

Entre 2000 et 2002, le Pr Scaramella tait scrtaire gnral d'une organisation peu connue appele Environmental Crime Prevention Program. L'ECPP se dcrit comme une organisation fournissant protection et scurit environnementale par la technologie sur une base mondiale .

Elle a des bureaux au Fucino Space Centre en Italie pour dployer la surveillance arienne afin de dtecter les crimes environnementaux lest et au sud de lEurope .

Sur son site Internet, l'ECPP se dcrit comme une confrence intergouvernementale permanente avec un secrtariat Naples et des prsidences tournantes dtenues par des pays comme l'Angola ou le Samoa.

Aucun contact n'est list en dtail pour l'organisation sur son site Internet de travail. Quand le Pr Scaramella a t questionn sur le lieu du sige social du groupe, il a dit qu'il n'y en avait pas un -- vous devez contacter le secrtaire gnral, qui est actuellement le professeur Papadopoulos de l'universit de San Jose en Californie.

Le Pr Perikles Papadopoulos -- enregistr comme secrtaire gnral auxiliaire de l'organisation -- ne pourrait pas tre joint. Et la nuit dernire, ni le groupe de la campagne de Greenpeace, ni l'Agence dinvestigation environnementale, qui font campagne contre la destruction de lenvironnement, ne pourraient se souvenir dun travail avec l'organisation.

En 2003 Scaramella a fait le saut d'expert en environnement expert du KGB quand il a t nomm comme conseiller la commission Mitrokhin. C'est ce travail qui l'a mis dans en contact avec Litvinenko et a men au djeuner de sushis, qu'il dit avoir arrang et fix avec Litvinenko pour discuter dune liste de dcs .

Vasili Mitrokhin tait un ancien archiviste au service du renseignement tranger de Russie. Ses dossiers sur la priode ont men enquter travers le globe, y compris en UK. Lune des conclusions de l'enqute italienne aboutit au fait que l'ancienne URSS tait derrire la tentative d'assassinat du dfunt Pape Jean Paul II en 1981.

Le Pr Scaramella a expliqu qu'il avait t approch par la commission parce que sa carrire lui avait donn une relation passagre avec la Russie. Mon travail concernait beaucoup de problmes sovitiques -- la dcharge des dchets radioactifs, qui peuvent tre dtects de l'espace, et la perte dengins nuclaires , a-t-il dit.

Je leur ai dit, Je ne suis pas expert en services de scurit, seulement en dchets nuclaire . Mais la commission a dclar quils recherchaient des gens de l'extrieur pour enquter. Ainsi en 2003 j'ai regard les oprations du KGB et des pays du Bloc de lEst sur le sol italien, y compris le financement des journalistes italiens par le KGB. 

Scaramella nous a galement dit qu'il a aussi trouv le temps en 1999 de devenir un scientifique invit l'universit de Stanford en Californie, et a t fait directeur d'un programme universitaire de l'OTAN qui a entran une visite en Lithuanie.

En 2002, lpoque mme o, comme il dit, il remplissait ses fonctions pour l'ECPP, il a aussi lanc une cole de scurit nationale en Colombie pour former la police locale. La mme anne, il dit qu'il a t aussi bas pendant quatre mois l'universit de Greenwich Londres, travaillant de nouveau sur le droit environnemental.

Il est difficile de corroborer les dtails de la carrire de Scaramella.

Sensationnel. Expert environnemental, expert en dchets nuclaire, expert en espionnage de guerre froide, entraneur des forces de scurit colombiennes,  pour nen citer que quelques uns. Un bon rsum. Bien que Scaramella tait trs timide dans son entrevue avec le Daily Mail, niant avoir jamais t impliqu avec une quelconque agence de renseignement, selon le Scottish Daily The Scotsman, des rapports italiens suggrent que Scaramella a t membre du SISMI, les services secrets italiens, et qu'il a travaill pour la CIA et le renseignement colombien (ces deux derniers tant une seule et mme chose de nos jours). Intressant, en 2005, le SISMI a t impliqu dans la fourniture des documents sur loxyde d'uranium du Niger , truqus sur ordre de Dick Cheney et de ses amis noconservateurs israliens, qui ont ensuite tent de les faire passer dans le monde comme la preuve que Saddam tait en possession darmes de destruction de masse. En t de 2006, plusieurs directeurs du SISMI et des chefs de postes ont t arrts pour leur rle dans la singulire interprtation de la CIA (enlvement et torture) du religieux gyptien Hassan Mustafa Osama Nasr. Comme lment de cette enqute, le SISMI a dirig l'opration secrte visant le premier ministre italien actuel, Romano Prodi, et un vaste programme de surveillance intrieure a aussi t dcouvert.

Comme mentionn par Scaramella ci-dessus, les archives de Mitrokhin ont donn lieu des enqutes parlementaires en UK, en l'Inde et en Italie. En Italie, l'enqute (appele la Commission [ou comit] Guzzanti comme son prsident, le snateur Paolo Guzzanti), a prtendu que Romano Prodi tait un agent du KGB. En avril 2006, un dput europen du parti Independence en UK a fait un discours au Parlement europen o il dclarait :

Lun de mes lecteurs, Alexandre Litvinenko, tait autrefois lieutenant colonel du FSB -- successeur du KGB -- de la fdration russe. Le dvoilement par M. Litvinenko des activits illicites du FSB l'a forc rechercher un asile politique l'tranger.

Avant de dcider d'un lieu de refuge il a consult son ami, le Gnral Anatoly Trofimov, ancien chef adjoint du FSB. Le Gnral Trofimov aurait dit M. Litvinenko, Nallez pas en Italie, il y a de nombreux agents du KGB parmi les politiciens : Romano Prodi est notre homme l-bas.

En fvrier 2006 M. Litvinenko a rapport cette information Mario Scaramella de la Commission Guzzanti, qui enqutait sur la pntration du KGB dans la politique italienne.

Le Prsident de l'enqute italienne est le snateur Paolo Guzzanti, qui est aussi membre du parti italien Forza Italia de Berlusconi, le premier ministre rcemment dpos. L'allgation contre Prodi est arrive juste avant les lections gnrales italiennes de cette anne o Berlusconi a t vinc. Ainsi nous pourrions lattribuer lun des sales tours pr-lectoraux de Berlusconi, qui ont fait sa clbrit. Scaramella prtend que son travail impliquait de nombreuses questions sovitiques -- dcharge de dchets radioactifs, et que c'est pour cette raison qu'il a t invit soumettre son tmoignage pour l'enqute.

Uranium bombe atomique vendu quatre italiens

BBC International Monitoring/Corriere della Sera
11-12 juin 2005

Rome : Au mois de septembre 2004, j'ai t approch par un ressortissant ukrainien, que je connais sous le nom de Sasha, qui a voulu me vendre une serviette contenant du matriel radioactif, et, plus prcisment, de l'uranium usage militaires. Il y a assez de tmoignage de Giovanni Guidi, un homme d'affaires de Rimini, et d'autres accuss -- Giorgio Gregoretti, Elmo Olivieri et Giuseppe Genghini -- pour alimenter une histoire d'espionnage digne d'un roman de Le Carre. Laffaire concerne une serviette contenant cinq kilos d'uranium hautement enrichi, la moiti suffisant construire un engin atomique, qui est reste pendant des mois dans un garage de Rimini. Une serviette qui pourtant a chapp aux enquteurs, et qui sest dbrouille pour retourner dans les mains du ressortissant ukrainien, qui est peut-tre toujours en Italie. Ensemble avec une autre serviette ayant un contenu semblable, et une troisime qui cacherait un systme de poursuite. Le kit entier sadaptait pour assembler une petite bombe atomique tactique.

Une histoire mystrieuse alimente par l'information fournie au dpartement de la police de Rimini par un conseiller du comit Mitrokhin, Mario Scaramella, qui, agissant au nom de l'agence prside par Paolo Guzzanti, tentait de traquer les fonds illgaux de l'ancienne URSS qui avaient transit par la Rpublique de Saint-Marin. Les deux avocats de la dfense des accuss ont avertit que cela pourrait tre le procs du sicle, mais aussi le plus grand canular du sicle . Toutefois, le mystre continue merger du tmoignage des accuss, qui ont t interrogs la nuit de mercredi (le 8 juin) et toute la journe de jeudi, et ensuite librs avec laccusation de possession darmes de guerre.

L'uranium tait soi-disant dans une serviette hermtiquement scelle, noire, en cuir, avec une photo illustrant son contenu. Cinq barres duranium pesant un kilo pice. Sasha a livr la serviette Guidi. Ma situation conomique prcaire m'a incit accepter, explique l'homme d'affaires de Rimini de 46 ans, qui est mari une femme russe, et qui dirige une socit d'import-export ayant des relations d'affaires avec la Russie et l'Ukraine. Guidi a inform son tour Giorgio Gregoretti, qui la place (la serviette) dans une bote de carton, qu'il a entrepose plus tard dans son garage. Elle est reste l jusqu' ce qu'elle soit place dans le coffre de la voiture de Gregoretti, o elle a t vue par Elmo Olivieri, un conseiller financier. Le temps passant sans que personne ne sintresse au matriel malgr leur recherche , dit Guidi, et l'ukrainien a demand le retour de la serviette .

La chose la plus intressante au sujet de ce qui prcde n'est pas le fait que Scaramella prtendait que quelqu'un avait suffisamment de composants de contrebande pour fabriquer un petit engin nuclaire sortis de (ou peut-tre venu travers) la Russie et de l'Ukraine, mais plutt que l'homme vendant le matriel tait connu seulement en tant que Sasha . la troisime page, prs du bas de larticle du Sunday Times d'hier sur la mort d'Alexandre Litvinenko, la phrase suivante apparat :

Le matin aprs que Litvinenko se soit teint, son pre rendu hommage son fils, qu'il a appel Sasha.

Le titre de larticle du Times est Les btards m'ont eu parce que cest ce quon prtend que Litvinenko aurait chuchot (fin denregistrement) un ami linstant de sa mort. Il a aussi ajout mais ils n'auront pas tout le monde . Les btards m'ont eu taient un truc trange dire si Litvinenko avait, comme on le prtend, rendu Poutine responsable, et cela contraste aussi avec son prsum message Poutine, qui semble s'adresser uniquement au dirigeant russe.

Mais comme je suis allong ici je peux entendre distinctement les battements des ailes de l'ange de la mort.

Je dois tre capable de lui fausser compagnie mais je dois dire que mes jambes ne fonctionnent pas aussi vite que jaimerais.

Je pense, donc, que cest peut tre le moment de dire une ou deux choses la personne responsable de mon tat actuel.

Vous pouvez russir me rduire au silence mais ce silence venu aura un prix. Vous vous tes montr aussi barbare et impitoyable que vos critiques les plus hostiles lont affirm.

Vous avez montrs n'avoir aucun respect pour la vie, la libert ou toute valeur civilise.

Vous vous tes montrs indigne de votre fonction, indigne de la confiance des hommes et des femmes civiliss.

Vous pouvez russir rduire au silence un homme mais les hurlements de protestation de partout dans le monde retentissent dans vos oreilles, M. Poutine, pour le reste de votre vie.

Puisse Dieu vous pardonnent pour ce que vous avez fait, non seulement moi mais la Russie bien-aime et son peuple.

Le fait est, Litvinenko pouvait parler seulement quelques mots d'anglais comme le dmontre une confrence de presse quil a donne peu avant son empoisonnement, o, aprs un bref salut en anglais fortement accentu, il a demand que ses commentaires soient traduits. Nous nous sommes dits que la dnonciation ci-dessus de Poutine avait t dicte l'avocat de Berezovsky, Alexandre Goldfarb, et quelle devait donc avoir t traduite en anglais par lui. Sil l'a traduite, la-t-il transcrite fidlement ?

Litvinenko a t empoisonn par du polonium 210, qui est un mtallode radioactif rare qui se rencontre dans les minerais duranium. Il a t dcouvert par Marie Curie et son mari Pierre Curie en 1897 et a t baptis plus tard du nom de la Pologne (Polonia en latin), la patrie de Marie. La Pologne tait alors sous domination russe, prussienne et autrichienne, et non reconnu en tant que pays indpendant. L'espoir de Marie tait que baptiser l'lment du nom de sa patrie ajouterait de la notorit sa condition critique. Assez de polonium 210 pour produire une dose mortelle de rayonnement de 10 sieverts [quivalant 100 rems, NDT] si elle est ingre, pse juste 0,12 millionime de gramme. Le polonium 210 a tt servi (ensemble avec le bryllium) de dclencheur des bombes nuclaires. Il pourrait aussi servir aujourd'hui fabriquer une petite bombe atomique tactique.

Le polonium a servi tuer Litvinenko. Est-ce que la mthode de son meurtre est cense tre un avertissement subtil d'un genre particulier ? Si oui et si une chose inattendue arrive, nous saurons o regarder.

Litvinenko a affirm que lattentat la bombe des appartements Moscou en 1999, dans lequel presque 300 personnes ont t tues, et dont on a rendu responsables les rebelles tchtchnes, tait en fait le travail de l'agence de renseignement intrieure russe, le FSB. Lattentat tait une opration classique sous fausse bannire conue pour diaboliser les rebelles tchtchnes. Litvinenko a t impliqu en tentant d'exposer cela et il avait fouill dans la guerre entre le Kremlin et les sparatistes tchtchnes. Mais comme cest souvent le cas avec les ex-espions honntes (John O Neill par exemple) Litvinenko a-t-il fait l'erreur de creuser trop profondment ?

Lors dune interview en juillet 2005 avec le journal polonais Rzeczpospolita, Litvinenko a prtendu que Ayman Al-Zawahiri, avec d'autres chefs d'Al-Qaeda, ont t forms en 1998 par le FSB au Daguestan (une rpublique voisine de la Tchchnie).

tant donn ce que nous suspectons dj propos de qui contrle rellement les combattants de la libert tchtchnes et ce que nous savons de la ralit Al-Qaeda , Litvinenko, dans ses investigations, est-il arriv trop prs de la vrit ? Si un vnement tel que dcrit par le comit Mitrokhin italien sest rellement produit l'anne dernire, tait-ce Litvinenko le mystrieux Sasha ? Pensait-il tre sur une mission pour piger les terroristes islamiques ou tchtchnes et dmasquer le FSB de manire attaquer Poutine ? Au cours d'autres investigations journalistiques secrtes semblables, a-t-il dcouvert quelque chose au sujet des origines du terrorisme islamique ou les dtails d'un complot pour faire dtoner un petit engin nuclaire et en rendre responsables les terroristes ?

Je demanderais seulement au lecteur de penser qui, en dernire analyse, a le plus gagner de la promotion de la ralit du  terrorisme islamique mondial, de la Grande-Bretagne jusqu la Tchtchnie, au Moyen-Orient, en Indonsie et ailleurs. Est-ce Poutine ? Si oui, quelle serait sa raison de dfendre l'Iran et la Syrie et de faire obstruction aux USA et aux israliens qui tentent de rallier l'opinion publique mondiale derrire une attaque contre ces nations prtendues sponsoriser le terrorisme ? Dans le nouveau sicle US-isralien, tous les conflits majeurs, en particulier ceux qui impliquent le terrorisme islamique doivent tre vus dans le contexte actuel de contrefaon et de promotion de lintgrale et perptuelle guerre contre le terrorisme islamique US-Isralienne.

L're des simples agents doubles est morte depuis longtemps semble-t-il. Dans le monde d'aujourd'hui nous devons essayer de nous enfoncer dans la tte que ce ne sont plus des doubles mais au moins des agents quadruples , des individus utiliss, abuss et souvent sacrifis par leurs matres oligarques russes, israliens, britanniques ou amricains, dans l'espoir qu'ils pourront tisser une toile si complexe que personne ne verra les hommes derrire le rideau. Qui sont-ils ? Ce sont les psychopathes au pouvoir -- les pathocrates --, ces hommes et femmes qui, en fonction de leur incapacit prouver de l'empathie pour un autre tre humain, se sont levs trs au-dessus du jeu ici sur la plante Terre. Ils contrlent des banques, des gouvernements et les mdias dominants et, par consquent, une grande partie du reste de la socit humaine. Ce sont les architectes de lactuelle fin de partie [au sens de fin de jeu, NDT] de notre civilisation, aussi connue sous le nom de guerre globale contre le terrorisme , et ils jouent des deux cts -- islamique et judo-chrtien -- les uns contre les autres. quelle fin ? Lire les nouvelles. La rponse devrait tre plus quvidente.

Mise jour : Le 28 novembre 2006, 02:00

Polonium trouv en UK dans le bureau dun magnat ex-russe

Financial Times (FT)
Le 27 novembre 2006

Des traces de la substance radioactive cense avoir caus la mort d'un ancien espion russe Londres la semaine dernire ont t trouves dans un bureau d'un ancien oligarque russe, Boris Berezovsky, a rapport lundi le FT sur son site Internet.

Selon le rapport du FT, la police enqutant sur la mort d'Alexandre Litvinenko a laiss entendre que la substance a t dtecte dans le bureau de Berezovsky Down Street dans Mayfair [quartier de louest de Londres, NDT], ainsi que dans plusieurs autres endroits.

Un porte-parole de Berezovsky a dit que Litvinenko avait visit le bureau du multimillionnaire exil justes quelques heures aprs avoir djeun le 1er novembre, quand il est cens avoir ingr une dose mortelle de polonium 210, a rapport le FT. Berezovsky tait un proche associ de l'ancien espion, et il lui a rendu visite plusieurs fois sur son lit de mort. Les deux hommes taient aussi des critiques tout crin du prsident russe Vladimir Poutine.

Royaume-Uni. John Reid, le ministre de lintrieur, a dit lundi au Parlement que des traces de polonium 210 avaient t trouves dans plusieurs endroits de Londres, y compris dans la maison de Litvinenko et dans un bar sushi et dans lhtel qu'il a visit le 1er novembre.

Original

Traduction de Ptrus Lombard


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .