Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Schwaller de Lubicz et le Quatrime Reich - 4

Traduction franaise: Henri R.


Nos corps physiques sont soumis la causalit naturelle de 3me densit parce que nous faisons partie du monde de 3me densit et sommes soumis ses lois. Nos actions, bases sur des interprtations de 3me densit seules, sont ensuite soumises la mme causalit de 3me densit empirique et parce que la srie causale est continue dans le temps (chaque vnement a une cause antrieure qui est un effet d'une autre cause antrieure), nous n'avons aucune libert ce niveau de phnomnes. La totalit du champ de possibilits de 4me densit nous est voile et nous laisse sans plus de libert que les thories de stimulus- rponse causalement simples des bhavioristes. Nos actions sont un rsultat de processus causals, contrls et invents au niveau de ralit de la 4me densit ou Noumnal et la libert ce 3me niveau de densit est impossible moins que nous n'ayons accs au niveau causal de 4me densit en VOYANT via les indices apparents en 3me densit. Si nous pouvons VOIR le vrai champ d'options, nous pouvons choisir notre ALIGNEMENT. VOIL! Mais, les choix d'alignement semblent avoir des effets d'une grande porte en termes d'exprience empirique de 3me densit.

 

Ce que cela signifie est que, tant que nous ne nous engageons pas dans des efforts disciplins d'largir notre perception dans les royaumes thrs, nous semblons avoir peu de libert dans le champ pour nous comporter autrement que nous faisons. Plus on est conscient du royaume Noumnal/causal, plus nous pouvons avoir de libre arbitre. Et c'est parce que nous surmontons l'effet d'amortissement de la matire et de l'esprit du prdateur. En le faisant, nous augmentons notre polarisation au SDA.

 

Schwaller et d'autres ont concentr l'attention sur le monde naturel, enseignant que l'assimilation et l'activation des "neters" ou les principes de la vie naturelle, physiquement manifeste, est la voie l'existence plus haute. C'est bas sur la "nature alimentante" du monde naturel - la seule que nous connaissons (selon Schwaller) et il propose que faire cela mne une "ralit plus haute" o l'alimentation - proie et prdation est un concept continu. Pour le Portail Organique, cela peut tre entirement vrai et appropri.

 

Cependant, dans les mondes de conscience, ce qui n'est PAS matriellement orient peut seulement tre "install" via l'esprit, interfac avec le corps via le cerveau - la chose mme que Schwaller dit devoir tre utilise pour "revenir" sur la conscience - l'auto-rflexion et la re-immersion dans le royaume physique.

 

Nous avons des cerveaux qui nous rendent diffrents des animaux, ne pas les utiliser pour calculer des moyens de devenir plus animal, comme Schwaller propose, mme si nous sommes chargs pour apprendre du monde naturel des principes spirituels, mais pour que nous puissions les utiliser pour monter dans les mondes de pense pure o nous ne sommes plus inhibs par les "motions" du corps qui sont "l'intelligence du cur" comme Schwaller la dfinit. Seulement dans les mondes de pense, de conscience pure, nous pouvons avoir accs aux ides purement abstraites comme ce qui peut tre, ce qui pourrait avoir t, ou ce qui devrait tre. Celles-ci sont des ides qui peuvent tre traites via la raison mme s'il n'y a aucune manifestation apparente d'elles dans notre ralit. Et c'est o l'effort disciplin de prvoir ce qui n'a pas (apparemment) exist et n'existe pas apparemment, mais qui DOIT exister en vertu du fait que nous pouvons le concevoir entre en jeu.

 

Nous sommes dfis pour concevoir un monde o de telles interactions "naturelles" n'existent pas, o la consommation et l'absorption ne sont pas la rgle, ne sont pas la norme. Nous sommes dfis pour concevoir un monde qui n'est pas reprsent dans notre ralit purement au service du moi - un monde o la demande honnte et le don honnte d'une position de pur libre arbitre sont la norme.

 

Mais Schwaller et ses disciples - Maynerd Most connu comme docteur Strange et Alvin Wiley et d'autres - disent que nous devons augmenter la vibration de rsonance de frquence de ce monde de SDS. Most a crit :

"Avant notre voyage en Egypte, Darlene et moi avions tudi et nous nous tions prpars pour pratiquer une magie srieuse dans les temples. Nous tions dans une qute, une tentative srieuse de crer un Temple Zodiacal de la Terre en Caroline du Nord qui nous a demands de charger des cristaux et faire d'autres procdures magiques. Malheureusement, nous tions aussi dans un grand groupe de consommateurs spirituels de type nouvel ge.

"Le leader du groupe a choisi d'tre menac par notre projet et nous nous sommes trouvs dans la position de demander des conseils divins. Devions-nous aller avec le groupe vibrant, ou devions-nous sortir par nous-mmes et faire le travail ? C'tait extrmement important pour nous. Nous avions besoin de connatre.

" Edfu, o La friction entre le leader et nous-mmes s'tait vapore, Nous avons pris contact avec un groupe Soufi. Louxor, nous avons t accueillis bras ouverts par les Soufis locaux. Cela nous a aids sortir par nous-mmes. Karnak nous furent mens travers une srie de chambres et de structures, y compris une petite chapelle Osiris prs du mur oriental. Nous n'avions aucune ide ou plan, nous suivions simplement leurs conseils et chargemes nos cristaux et fmes notre travail aux endroits qu'ils nous ont montrs. Je connaissais le temple Ptah sur le mur du Nord et sa statue Sekhmet et j'ai planifi de m'arrter l pour des conseils. Je ne savais pas que nos guides avaient la mme ide. J'ai insist en suivant le chemin montr dans le guide, au lieu de suivre les directions de notre guide et donc nous les avons trouvs nous attendant.

"C'tait tt le matin, nous avions t l l'aube et le Soufi nous attendait pour ouvrir le site pour la journe. Il ouvrit le temple, ensuite ferma la porte derrire nous. Nous avons cherch ttons en avanant dans le noir complet jusqu' ce que nous ayons tourn le coin et ayons vu la statue flottant dans un puits de lumire venant d'un petit trou environ dix pieds au-dessus de Sa tte. Le Soufi nous montra comment faire nos prosternations devant la Desse, puis nous laissa seuls.

"Nous fmes les prosternations et avons demand la Desse quoi faire de notre situation. Comme nous avions fini, je levai les yeux directement vers la statue et fut choqu de voir Ses yeux. Ma premire pense tait, ' Ouah, quelle utilisation incroyable de faence, je n'ai jamais rien vu comme a! '

 

"Comme je regardai de plus prs, je vis que cela ne pouvait probablement pas tre une illusion d'optique sur des pierres prcieuses ou de l'mail. Ceux-ci taient des yeux; l'iris tait un profond vert comme le nouveau feuillage et la pupille se pliait en arrire en haut comme un ventail. La Desse tait l, dans cette statue et Elle me regardait. C'tait un choc. Sauf que je ne pouvais pas me dplacer. J'tais pingl comme un petit animal dans les phares d'une camion en approche. Nous sommes petits, tellement petits et les Dieux sont normes, normes au-del de notre comprhension.

 

"Nous avons reu notre rponse et comme nous avions fini notre petit rituel, le Soufi est revenu et nous a montr comment faire un contact direct avec l'nergie de la statue. Je me suis trouv accroch la Desse, criant de tout mon cur. Une trs lourde exprience d'initiation, en effet."

 

Ceux qui croient que l'amlioration ou l'activation de "l'intelligence matrielle du monde du cur" comme promue par Schwaller, REplongent simplement dans le potage. Ils n'atteignent nullement la conscience pure de conscience plus haute. Ils peuvent penser qu'en s'alignant avec les neters gyptien, Sekhmet, et cetera, qu'ils ralisent cet "tat plus haut," mais puisque ces "champs de rsonance" se rapportent strictement l'existence physique, le seul rsultat sera de renforcer la rsonance de la matire dans leur ralit. Ils augmenteront les liens au monde de 3me densit.

 

Les C's disent que nous devons nous lever dans les mondes de conscience pour obtenir un diplme vers un monde qui diffre compltement de celui que nous connaissons - et il peut tre conu et n seulement dans le monde de l'esprit.

 

En termes les plus profonds, la raison est plus que le domaine des possibilits; c'est aussi le royaume des mondes empiriques possibles, des constructions analytiques, des conceptions supplmentaires et des structures potentielles pour les mmes conditions d'exprience. Parce que nous pouvons penser aux choses que nous n'avons jamais prouves avec aucun de nos sens, nous pouvons comprendre que la raison, se servant de la connaissance et de la conscience, peut tre indpendante du "monde rel."

 

Donc, il est aussi possible que la Raison, supporte par la connaissance et la conscience, suivie par le choix, se trouve en relation causale aux phnomnes.

 

Autrement dit, si votre connaissance et conscience de la ralit vous mnent la conclusion, via la raison, que la ralit est contrle et que vous n'tes pas libres dedans, vous pouvez cependant dvelopper ou comprendre l'ide d'un monde qui n'est pas contrl, qui n'est pas limit, vous pouvez VOULOIR vous aligner sur un tel monde possible d'une faon profonde et consciente. Ce choix d'alignement devient alors votre connexion un CENTRE DE PENSE. Et plus forte sera votre connexion au Centre de Pense, qui est dans le royaume causal, plus cela se manifestera dans votre ralit.

 

Notre ralit est masque comme un moyen pour la croissance. Et ce que nous faisons crotre est notre Volont qui, quand on est align sur un Centre de Pense donn, permet au Centre de Pense de manifester sa Volont dans notre ralit dans la mesure o nous sommes dans l'alignement et que nous pouvons tre amplifis! tre dans l'alignement avec les Centres de Pense SDA aboutit une augmentation de conscience Spirituelle et une diminution de la conscience "dormante" de la matire. S'aligner sur les Centres de Pense SDS, comme Schwaller et d'autres enseignent, aboutit une augmentation de la "conscience dormante," ou des "Penses irralistes" de la matire et une diminution de Conscience Spirituelle.

 

Cependant, il y a un genre de personne qui a une sorte "d'inclination intrieure" pour la Vrit. Ils sont simplement incapables d'accepter autre chose. Ils ne peuvent pas tre satisfaits jusqu' ce qu'ils aient pel l'oignon jusqu'au cur mme. Et ceux-ci gardent leurs yeux sur le but de la Vrit.

 

Le chercheur de vrit continue amasser la connaissance de la mme manire que les domestiques dans la Parabole des Talents continuaient "investir" leur argent. Amasser de la connaissance sans prjug mne invitablement l'humilit. L'humilit ajoute la connaissance mne invitablement l'auto-identification. Et l'auto-identification devient le compagnon qui permet une personne de diriger les motions et les illusions qui cherchent nous distraire et nous aveugler! Finalement, l'auto-identification, qui est l'tat suprme d'Humilit, nous mne la VOLONTE PURE.

 

Maintenant, remarquez, on n'a pas dit FORTE VOLONTE, juste pure. La "volont d'tre" d'une personne est sa frquence naturelle. Et, quand vous mariez la volont la connaissance, vous avez l'espoir d'utiliser la volont d'une faon particulire. Cette Volont est la "graine de moutarde" de la parabole Biblique. De nouveau : Volont d'tre, ou orientation, est votre Frquence.

 

L'application de la volont, via la connaissance, aux choix produit la VIBRATION DE RSONANCE DE FRQUENCE dans la conscience qui peut alors se manifester dans l'exprience de l'individu.

 

La Vibration de Rsonance de Frquence est directement relie ce qui est appel Oscillation Force. N'importe quel systme d'onde peut tre pilot par une force de "l'extrieur". Chaque fois qu'un systme est fait pour vibrer par une force priodique, le mouvement rsultant est appel l'Oscillation Force. Un exemple serait le verre qui vole en clats quand le chanteur d'opra touche la "note juste."

 

Des oscillations Forces ont lieu avec la frquence de la force agissante plutt qu'avec la frquence naturelle du systme. L'amplitude de la rponse dpend de comment la frquence pilote est relie la frquence naturelle. Si ces frquences sont presque les mmes, mme une force agissante trs faible peut, avec le temps, introduire assez d'nergie dans le systme pour lui donner une grande amplitude de mouvement. Cette condition est appele Rsonance.

 

Chacun a probablement pouss un enfant sur une balanoire. Ce que vous remarquez est, qu'aprs une srie de pousses trs fortes pour faire aller la balanoire, vous pouvez tre debout l et donner juste une pousse occasionnelle ou une "tape" pour garder le mme mouvement de balancement. Mais, comme chaque parent sait, on doit le donner exactement l'instant juste. La tape doit tre applique dans la mme direction et au moment mme du mouvement du balancement en loignement pour que a fonctionne. Si vous donnez une pousse des intervalles au lieu de chaque retour, vous constaterez qu'une augmentation de force est ncessaire selon combien de fois vous laissez l'oscillation aller et venir avant l'application d'une autre tape. Si vous laissez une srie de "chaque autre retour" avant de pousser, vous devrez appliquer exactement la mme force chacun de ces intervalles arbitrairement dcids qui seront des multiples de la force que vous devriez appliquer si vous poussez avec chaque retour simple. Ces intervalles de pousse aux retours arbitrairement dsigns sont des sous-multiples de la frquence naturelle. Et, comme vous voyez par cet exemple, ils peuvent produire la mme rsonance aussi, la Vibration de Rsonance de Frquence tant le balancement en rponse la pousse.

 

Si les pousses taient continues et si la balanoire avait des cordes assez longues et un enfant assez courageux, une srie rgulire de pousses pourrait finalement lancer l'enfant dans le cosmos!

 

Mais, vous remarquerez que si on ne donne pas les pousses au moment juste, si elles ne sont pas constamment dlivres avec chaque oscillation ou dans un sous-multiple, si aucune priodicit n'est entretenue, l'oscillation ralentira et s'arrtera. Vous remarquerez aussi que si vous n'appliquez pas les pousses dans une priode fixe, le mouvement de l'oscillation est irrgulier. Et vous remarquerez certainement que si vous poussez au mauvais moment, ou contre la direction d'oscillation, vous causerez un ralentissement! Dans un tel cas, vous enlevez l'nergie du systme.

 

Les mmes principes s'appliquent l'Oscillation Force de n'importe quelle onde que ce soit une onde sonore, une onde hertzienne, une onde lumineuse ou quelque chose de la sorte. En fait, on * pourrait dire que la lumire qui est produite est les Oscillations Forces des atomes. Toutes les choses dans la nature qui sont une "rponse un stimulus" sont des Oscillations Forces.

 

On pourrait considrer la conscience d'un tre humain comme tant une srie d'Oscillations Forces de ses propres volont et conscience, ou de la volont et de la conscience d'autres.

 

Et ici nous arrivons au problme :

 

En plus selon la proximit de la frquence pilotante par rapport la frquence naturelle, l'amplitude de rponse des vibrations Forces d'un systme dpend aussi de la force de l'amortissement. Moins il y a d'amortissement, plus la rponse de rsonance est grande. La frquence de rsonance est toujours plus basse que la frquence naturelle, mais devient trs proche quand l'amortissement se rduit. [Freeman, Principes et Comprhensions de Physique, 1973]

 

Maintenant, comme nous avons dit, un tre humain est une combinaison de frquences de la structure cellulaire, le corps thrique/gntique et l'orientation de conscience. Si ces frquences diffrentes fonctionnent en sous-multiples harmonieux d'une certaine frquence fondamentale, nous disons que le systme est en harmonie, c'est--dire qu'il y a Rsonance de Frquence Harmonieuse.

 

Nous pouvons aussi dire que, en changeant une des frquences et en l'amplifiant, les autres peuvent tre apportes en harmonie par le processus d'oscillation Force SI la frquence naturelle de chacune est une harmonie de, ou est, la frquence directrice.

 

En mme temps, l'acte de changer N'IMPORTE LAQUELLE des frquences peut tre accompli par Oscillation Force de "l'extrieur", que ce soit pour l'harmonie ou non. C'est--dire si l'oscillation force n'est pas proche de la frquence naturelle, il y aura moins d'amplitude.

 

Maintenant, un tre humain, en gnral, est sous l'influence puissante de la matire dont son corps est construit. La matire est le rsultat des " Penses de Non-tre" SDS ou la "Conscience Dormante" de Dieu. Donc, dans un sens gnral, en tant en 3me densit, dans une grande mesure, l'homme est "endormi;" il est sous l'influence de la frquence de la polarit SDS. Sa Vibration de Rsonance de Frquence est SDS, ou celle de matire/contraction - l'esprit du prdateur.

 

Mais, l'homme a une possibilit de CHANGER LA FRQUENCE, en s'alignant sur la polarit SDA, s'il peut constater que la partie de lui qui est vraiment du Service des Autres et l'AMPLIFIER par le processus de Vibration de Rsonance de Frquence, rsultant de l'Oscillation Force de faire les choix d'alignement avec le centre de pense SDA. C'est seulement sa Volont qui peut le faire et c'est seulement QUAND on "pouse la connaissance" pour qu'il puisse vraiment SAVOIR ce que son choix est et comment le mettre en oeuvre. Ces choix sont les "pousses" de l'oscillation. Si l'amplitude suffisante est ralise, TOUTES ses autres frquences se dplaceront aussi graduellement dans la Vibration de Rsonance de Frquence.

 

Bien sr, ce processus est non seulement dpendant de la frquence naturelle de l'individu, mais aussi des amortisseurs qui peuvent tre en place qui peuvent limiter l'amplitude. Moins il y a d'amortisseurs, plus grande est l'amplitude qui peut tre ralise avec la moindre partie d'application d'nergie.

 

Nous devons dcouvrir et supprimer les "amortisseurs" de nos systmes.

 

De nouveau, c'est dans l'obtention de connaissance que nous pouvons supprimer les amortisseurs, peu peu. C'est un travail dur et c'est douloureux. Mais comme nous le faisons, nous venons, point par point, la position d'humilit et la connaissance de soi qui permet l'alignement de la volont. Si la frquence naturelle de SDA est prsente dans le moment du choix, cette volont pure "devient l'ami du plus haut de la connaissance" et ils "entrent dans un lien d'union ternelle." Et on est alors capable de s'unir avec la Lumire Cratrice ternelle dedans, qui devient alors l'Oscillateur Forc qui change la Vibration de Rsonance de Frquence de manires spectaculaires et qui changent la vie. Cela revient abandonner la volont de soi inbranlable pour permettre la plus grande volont du Centre de Pense se manifester. La manifestation de cela dans sa vie quotidienne via des choix devient les "pousses" de l'oscillation du corps thrique/gntique et la signature atomique de la structure cellulaire qui change alors la ralit entire.

 

Quand nous ralisons finalement la reconnaissance de Soi/humilit, nous comprenons que c'est la mise en oeuvre de nos choix CE 3me niveau de densit qui augmente l'amplitude de notre Vibration de Rsonance de Frquence, qui EST, dans la ralit, notre polarisation. L'amplitude constitue notre "maturit" pour l'avancement la densit suivante. Ce que nous choisissons est, en effet, la partie que nous jouerons dans le cycle SUIVANT de cration! Ce que nous faisons maintenant dtermine notre cours dans la conscience qui cre, ou dans la Pense intensment contractile de Non-tre qui "s'endort" comme la matire primale. Aucune d'elles n'est de frquences "plus hautes", elles sont DIFFRENTES.

 

La masse et la "Constante de ressort" sont les dterminants de la Frquence en termes matriels. En utilisant le principe "Comme en haut, de mme en bas," nous devons supposer que des constructions semblables s'appliquent aux " frquences spirituelles." La constante de ressort est la mesure de la force ncessaire pour prolonger la masse d'une mesure arbitraire. La Masse, puisqu'elle est lie la matire, en termes spirituels est analogue la "conscience dormante" ou l'IGNORANCE. Cela signifie que la nature "ignorante" ou "dormante" fondamentale de l'orientation SDS quivaut une masse ET une Constante de Ressort plus grandes. La masse et la Constante de Ressort plus grandes exigent une force plus grande d'Oscillation Force pour produire la Vibration de Rsonance de Frquence mme si la Frquence Naturelle est trs prs de la frquence de l'Oscillateur Force. Ainsi, puisque la "Frquence Naturelle" de l'tre humain est celle de la matire dans la plus grande mesure, il est plus enclin tre sous l'influence de l'Oscillation Force de polarit SDS.

 

Moins de masse et de Constante de Ressort sont le rsultat de la connaissance. La connaissance est une fonction de conscience et toute la connaissance qui EST connaissance et pas supposition, prjug ou illusion, augmente la conscience.

Q: (L) Nous avons discut des mmoires et comment les mmoires, disons, des vies passes sont stockes et cela mne la question de ce qu'est la structure et la composition de l'me ? Comment l'me se souvient-elle ? Comment porte-t-elle ses mmoires de vie vie, de corps corps, soit simultanment, soit squentiellement ? Comment l'me "les stocke-t-elle" ?
R: A un rapport avec les principes atomiques. Ceux avec gravit prsentent la rgion limitrophe pour le matriel et l'immatriel. Quelles particules atomiques thoriques penseriez-vous forment la base ici ?
Q: (L) Tachyons ?
R: Peut-tre neutrons ? Neutrinos.
Q: (A) Les neutrinos sont des particules bizarres parce qu'elles sont sans masse. Mais, quelques personnes ne croient pas que les neutrinos existent. Existent-ils ?
R: Bien, nous allons jeter la prudence aux "vents" et dire oui. [Rire].
Q: (L) En termes de ces neutrinos et de la composition d'me, comment les mmoires sont-elles formes ou tenues ou modeles avec ces neutrinos ?

R: Contenues dedans pour sortir quand et si c'est appropri.
Q: (L) Les mmoires sont contenues dans les neutrinos ?
R: En quelque sorte.

Q: (L) Sont-elles contenues dans des modles forms par les neutrinos ?
R: Tout prs.
Q: (L) Ainsi, cela signifie que si une "unit de conscience," ou me, a plus de mmoires ou expriences qu'une autre unit de conscience, elle aurait plus de neutrinos ?
R: Non.
Q: (L) Quelle est la diffrence ?

R: Plus de donnes par unit, en quelque sorte.
Q: (L) Cela signifie-t-il qu'un neutrino individuel peut tre, dedans et de lui-mme, plus "dense" en donnes, pour ainsi dire ?
R: Pour ainsi dire.
Q: (L) Cette densit accrue de donnes change la nature ou la fonction du neutrino individuel ?
R: Peut-tre qu'elle change la fonction de la conscience, donc les environs.
Q: (L) Y a-t-il un nombre spcifique de neutrinos qui constitue une unit de conscience, ou me ?
R: Le nombre n'est pas tout fait le concept juste. L'orientation est plus proche.

Q: (L) Quelles sont les options d'orientation ?
R: Frquences vibrationnelles.
Q: (L) Les frquences vibrationnelles augmentent-elles ou diminuent-elles avec la densit de donnes ?
R: Changement; mieux vaut ne pas valuer quantitativement.

Notez que la nature de l'me est fondamentalement change en changeant l'ORIENTATION des units de base et l'orientation a un rapport avec des frquences qui CHANGENT. Et le processus de changement d'orientation ou de frquence est dpendant de l'augmentation des donnes dans les units de base; les rendant plus "denses". Les Frquences Vibrationnelles changent avec l'augmentation de densit de donnes.

 

L'augmentation de donnes change la frquence d'une faon naturelle de l'orientation SDS vers celle qui est plus proche du SDA qui aboutit une rduction de la Masse et de la Constante de Ressort qui signifie que moins d'nergie doit tre entre de l'Oscillateur Forc pour produire la Vibration de Rsonance de Frquence!

 

C'est pourquoi il est "plus facile" d'augmenter l'amplitude via l'alignement SDA. C'est pourquoi il est "plus facile" d'obtenir un diplme la 4me densit via l'alignement SDA. C'est aussi POURQUOI tous les amortisseurs et les contrles sont tenus si fermement en place. Le gang des SDS NE VEUT PAS que de gens soient diplms la 4me densit et c'est pourquoi ils crent des croyances , des illusions et des contrles qui sont conus pour nous inciter faire des choix SDS, peu importe ce que nous faisons. Tant que nous croyons le mensonge, nous sommes aligns sur le SDS. Tant que nous sommes aligns sur le SDS, notre Masse et Constante de Ressort rendent impossible pour nous d'augmenter notre amplitude pour la rception d'un diplme.

 

Et cela montre du doigt un autre fait. Pour obtenir un diplme la 4me densit via le chemin d'accs du SDS, plusieurs conditions doivent tre rencontres. D'abord, presque TOUS les amortisseurs vers le SDS, ou les inclinations SDA de l'individu, doivent tre supprims pour augmenter le potentiel pour l'amplification. Deuximement, la frquence naturelle de l'individu, que nous connaissons dj tre une fonction du choix, doit tre ainsi prs de la frquence de SDS pure pour tre presque identique pour l'Oscillation Force du Centre de Pense de la densit plus haute pour avoir un quelconque effet du tout. Cela signifie que le degr et la profondeur de dpravation, malfaisance, malveillance, dgnration et contraction doivent tre TRS purs dans l'individu.

 

Quand vous "comprenez" le niveau de SDS qui doit tre prsent dans un individu pour CONFRER UN DIPLME la 4me densit SDS, la "puret" du mal - la conscience de a - bien, c'est une pense plutt horrifiante. C'est comme Ted Bundy, Albert Fish, Ed Gein et Jeffrey Dahmer tous fusionns en un et amplifis exponentiellement! Non seulement cela, PLUS BRILLANT! De tels tres n'auraient pas l'effet d'amortissement de n'importe quelles frquences SDA sur la frquence SDS; des efforts seraient faits pour rduire, ou liminer entirement, toutes inclinations SDA rsiduelles qui pourraient agir pour les "exposer" dans leurs moments de "faiblesse" SDA. C'est VRAIMENT effrayant. Quelque chose que nous devons garder l'esprit. De tels tres seraient capable d'AGIR de n'importe quelle faon qu'ils choisissent, sans dfauts qui "les rvleraient," de dsarmer et de tromper pour obtenir leurs proies o ils les veulent.

 

Malheureusement, un mlange de choix SDS et SDA NE s'lve PAS la rception d'un diplme la 4me densit SDS. Tout ce qu'ils font est d'amortir les uns et les autres, rendant ainsi moins probable l'arrive de n'importe quelle amplification. La personne qui souhaite poursuivre le chemin d'accs SDS avec l'intention de "rception d'un diplme" doit renoncer toutes les penses d'prouver l'amour ou la bont que l'on donne librement. Oui, ils peuvent tre dans des rapports "d'amour" et peuvent "agir" de la sorte. Mais, ce niveau, c'est entirement de la manipulation PURE dans le but de "possder" ou d'englober au moi les nergies des autres. Cependant, il y A ceux pour qui ce chemin est attirant.

 

Cependant, on ne le voit pas clairement aux densits infrieures avant que les masques ne soient enlevs. Les implications les plus profondes de cela sont caches par beaucoup de voiles. Et mme les participants SDS de 4me et 5me densit ne comprennent pas ncessairement la dissolution suprme la fin de leurs philosophies qui est pourquoi il y a tant de sources aux niveaux plus hauts qui sont convaincues qu'elles enseignent l'Amour , la Lumire , la Vrit et la Beaut et pourquoi plusieurs en 3me densit sont tromps par ces enseignements. Ils croient parce qu'ils "se sentent bien," ou parce qu'ils "veulent." Et cette croyance qui est supporte face toute la preuve empirique du contraire s'lve des "Penses Irralistes." On voit ce que l'on VEUT voir, plutt que ce qui EST. Penses Irralistes Suprmes.

 

Bien sr, cela signifie que nous avons quelques dtails marteler ici. Comme le fait que, chaque jour nous faisons des choix et chacun de ces choix amplifie notre Vibration de Rsonance de Frquence, ou l'amortit. Les Lzards veulent amortir tous nos choix pour que nous soyons capables ni de polariser, NI d'augmenter l'amplitude. Ils ont une jolie petite chose qui est ici et ils feront tout pour la conserver.

 

Un des problmes auxquels nous faisons face est le fait que, trs souvent le dsir des gens ce 3me niveau de densit pour prouver la Lumire , l'Amour , la Vrit et la Beaut, tre Un, dans une harmonie de buts semblables et d'objectifs de paix et de tranquillit, de bont, de dvotion, de respect et d'accord, est manipul par ces tres qui vivent dans la crainte de perdre le moi, est tordu et dform pour signifier une contraction dans l'uniformit plutt qu'en varit harmonieuse.

 

En termes humains, cette "crainte de perdre le moi" et le besoin de "devenir Un" n'est pas toujours exprim par la domination, la subjugation manifeste. Elle est souvent exprime par la dynamique d'absorption d'autre conscience dans un idal simple, troitement dfini par les termes humains "d'amour et de lumire." Trs souvent les idaux d'Amour et de Lumire sont dforms pour signifier la NEGATION du Libre arbitre des autres de faire leurs propres choix.

 

En fait, l'ide que le "mal/obscurit" est une rbellion, une faute, une chose supprimer, est la "torsion" dans tous les enseignements de l'histoire qui ont mis les fondations pour la domination et l'absorption par les forces du Service de Soi. En termes de monothisme, cette ide de "sauver le monde" a manifest les fruits des nombreux massacres qui ont t institus au nom de l'Unit et de l'Amour. cause de ce besoin peru de "rparer" ou de "changer" ou "transformer" les autres gens ou situations, ceux dont l'inclination intrieure est en ralit SDA sont incits amortir leur propre frquence SDA. Si, dans l'acte de donner ou d'envoyer de l'amour, ou tout autre acte vous niez le Libre arbitre d'un autre, vous "amortissez" votre FRV SDA. Et souvenez-vous, nous ne parlons pas du Libre arbitre en termes simplistes de capacit de "faire comme on choisit" sans restriction." Donc nous ne parlons pas de ne pas mettre les criminels en prison pour avoir enfreint la loi! En fait, en mettant un criminel en prison pour qu'il puisse entirement entrer dans sa leon librement choisie peut tre du PUR SDA! C'est le vieux clich "ne commettez pas le crime si vous ne pouvez pas faire le temps". En commettant le crime, l'individu a CHOISI les consquences un certain niveau.

 

Chaque fois que nous participons aux Penses Irralistes, nous polarisons vers le Service de Soi parce que les penses irralistes sont l'essence de la dfense construite contre la crainte du Non Etre. Ainsi, quand nous vivons dans des illusions, nous, choisissons par dfaut de faire partie de la Chane d'Alimentation hirarchique SDS. Les illusions dans lesquelles nous participons sont gnralement les projections d'tres du Service de Soi de densit plus haute et sont installes pour produire l'nergie de polarisation ngative de ceux en 3me densit qui supporte et maintient les tres SDS de 4me densit pour qu'ils puissent continuer projeter l'illusion! Cela aboutit l'incapacit des gens de voir ce qui est vraiment du SDA, qui les empche de faire des choix SDA, qui amortit leur FRV et les garde dans le cycle.

 

Le travail de dveloppement du Libre arbitre est d'arrter de croire au mensonge. En mme temps, la seule voie de vraiment l'apprendre est "d'essayer" le mensonge jusqu' ce que les preuves externes montent si haut que l'on est forc au choix suprme de Choisir de continuer dans le mensonge face la preuve que c'est un mensonge, ou vouloir voir seulement la vrit.

 

Un tel choix est un "acte Causal" de polarisation. C'est un alignement de choix.

 

"Faire le choix" vient seulement ceux qui sont prts, ceux qui ont atteint ce point sur le "cycle d'tude." Aucun de nous ne peut sauter cette tape et aucun de nous ne peut le faire pour d'autres. Et, en fait, le cadeau le plus grand que nous pouvons donner pour "sauver" un autre doit LE RELACHER entirement dans ses crations/leons choisies.

 

La ralisation la plus profonde de ce choix "frappe la maison" quand vous comprenez que les illusions les plus grandes qui sont choisies par nous sont celles de nos relations les plus proches. Jsus a dit :

"Ne pensez pas que je suis venu pour apporter la paix sur la Terre; je ne suis pas venu pour apporter la paix, mais une pe." Car je suis venu pour sparer un homme de son pre et une fille de sa mre et une femme nouvellement marie de sa belle-mre; et les adversaires d'un homme seront ceux de son propre mnage. Celui qui aime et prend plus de plaisir dans le pre ou la mre qu'en Moi n'est pas digne de Moi; et celui qui aime et prend plus de plaisir dans le fils ou la fille qu'en Moi n'est pas digne de Moi; et celui qui ne prend pas sa croix et me suit pas n'est pas digne de Moi. Quiconque trouve sa vie [infrieure] perdra la vie [plus haute] et qui perd sa vie [infrieure] sur Mon compte trouvera [la vie plus haute]. [Mat. 10 : 35-39, Amplifi, Zondervan]

Chaque situation ou dynamique dans laquelle nous nous trouvons exige une RPONSE. Ne pas rpondre est, bien sr, un choix pour accepter la dynamique comme ELLE est. Cela signifie que la seule vraie rponse que nous pouvons donner est d'TRE plus entirement et plus fortement ce que nous avons choisi. Consciemment. Et seulement en faisant cela nous progressons au niveau suivant.

 

Et c'est cet gard d'orientation et d'amplification choisissantes que les termes de Service des Autres et de Service de Soi deviennent les ides les plus importantes prsentes aux gens dans le prsent.

 

En termes pratiques, comment devenons-nous "plus forts" dans notre polarit ? Si c'est d'tre de l'alignement du Service des Autres, est-ce qu'il n'est pas juste ncessaire de donner ? N'est-ce pas la seule cl ? Et les tres polariss du Service de Soi ne font-ils pas que prendre ?

 

D'une perspective, il semblerait que la chose la plus acceptante et aimante faire serait d'aimer TOUT d'entourer ceux de l'alignement du Service de Soi avec Amour et Lumire pour qu'ils soient enferms et pntrs avec cet amour qui les transformerait alors vers l'alignement du Service des Autres.

 

Mais notez immdiatement que, en ces termes, l'envoi d'amour est destin CHANGER, TRANSFORMER, NIER LE LIBRE ARBITRE. Et ainsi, en le faisant simplement, on s'aligne sur l' Orientation mme qui cherche nier le Libre arbitre, c'est--dire SDS. Le rsultat est que l'nergie d'amour tant envoye EST Oscillation Force du Service de Soi!

 

Et que fera-t-elle alors ? Elle AMPLIFIERA la frquence SDS dans la personne ou la situation o elle est envoye pour transformer. Elle fera l'oppos de ce qui est voulu, mais exactement ce qui est PREVU.

 

Le Service de Soi cherche dominer et prendre tout pour bourrer dans son trou noir de crainte. Pour envoyer l'amour (ou donner quoi que ce soit) avec l'intention de changer, de transformer ou de faire quoi que ce soit de diffrent de ce qui est, est de chercher la DOMINATION.

 

Car la polarit du Service des Autres de se permettre d'tre manipule par les enseignements trompeurs "d'envoyer de l'amour et de la lumire pour transformer le monde," se monte l'acceptation ipso facto de dominance. L'amortissement de sa frquence propre; la perte d'amplitude.

 

Le Service des Autres cherche donner TOUS du moi Aux autres. Mais, parce que la chose en chef qu'il souhaite donner est le Libre arbitre, il donne seulement une fois que c'est DEMANDE.

 

Ressemble un mariage fait au Paradis, non ? Un ct veut prendre, un ct veut donner. Optez pour a, juste ?

 

L'ide que ceux de la frquence SDA ne doivent pas donner sans qu'on leur demande est une chose subtile. Le concept inhrent la "demande" est celui d'change consentant. La demande est le don du demandeur. La rponse est le don du demand. S'il y a quoi que ce soit dans n'importe lequel d'entre eux qui s'attend tout changement AUTRE que la demande explicite et le don, l'interaction tombe dans SDS et pas SDA.

 

Cependant, si on peut demander et si on peut donner sans attente d'un quelconque changement de n'importe quelle sorte dans le rcepteur, la dynamique SDA est oprationnelle.

 

S'il y a mme un motif cach que quoi que ce soit sera chang par l'change, le rsultat est l'amortissement de la frquence SDA.

 

Quand vous donnez en rponse la manipulation, qui est une domination dynamique, vous donnez aussi d'une position de SDS, qui est un Auto-amortissement supplmentaire l'orientation SDA et amplification au SDS. Et ensuite, au sommet de l'amortissement, vous perdez l'nergie, parce qu'il n'y a aucun change consentant!

 

Le rsultat final de donner l'nergie d'Amour la polarit SDS doit graduellement puiser la polarit SDA dans le moi aussi bien que dans l'arrangement plus grand des choses et finalement, priver ceux de cette polarit de la nourriture partage, symbiotique. On est alors, par dfaut, devenu partie de la hirarchie de SDS et on a perdu toute utilit en termes de Service des Autres. Et si vous cherchez polariser dans le mode SDA, vous devez gagner l'nergie par alignement et amplification pour sortir HORS du monde SDS vers un monde SDA dynamique o tous donnent l'un l'autre et o il y a multiplication de force dans l'acte, plutt qu'puisement.

 

Le ct SDS veut manipuler l'asservissement. Le ct SDA doit refuser pour conserver leur force et leur puret et la capacit de raliser le Libre arbitre pour TOUS.

 

L'essence de la Cration est le fait que, au-dessous du "monde rel" empirique, observable, est le royaume de potentiels et notre monde physique est manifest hors des potentialits sous-jacentes par notre perspective. Le "cadeau du Libre arbitre" du Crateur est notre capacit de CHOISIR notre perspective. Nous pouvons choisir "eau vivante" qui devient "une source d'eau jaillissant continuellement," "vie/cration ternelle," ou nous pouvons choisir l'eau du "puits de Jacob l'extirpateur," qui nous laissera assoiff encore et encore. Et c'est dans ce choix que nous arrivons la remarque de Don Juan "... Comme les portes de conscience atteignent des niveaux plus hauts que les orteils, les manuvres normes de perception deviennent une chose vidente."

 

Le problme est, au dbut, quand nous commenons utiliser la discipline pour essayer de "voir l'invisible," nous ressemblons un aveugle trbuchant dans un labyrinthe. Nous sommes Thse dans la tanire du Minotaure, guid seulement par le fil d'Ariane. Notre capacit de percevoir le monde Noumnal, les activits de 4me densit, exige une grande attention, une grande discipline et une capacit de "faire face avec srnit aux probabilits qui ne sont pas incluses dans nos esprances." Nous devons apprendre l'art de "l'affrontement de l'infini sans reculer." Et c'est ce processus que les Cassiopens facilitent. Ce qu'ils nous disent du monde Noumnal, le monde de 4me densit, n'est pas suppos nous terrifier la fin, il est suppos nous rveiller aux probabilits qui nous font face, qui ne sont pas en accord avec nos esprances.

 

Et, comme nous commenons apprendre vraiment VOIR, nous commenons faire quelques choix exprimentaux bass sur ce que nous voyons. Certains d'entre eux fonctionnent, certains d'entre eux ne le font pas. Nous ajustons notre cours graduellement, apprenant ce qui amplifie notre polarit et ce qui amortit notre polarit.

 

Chaque choix qui supporte le Libre arbitre pour n'importe quel tre, que cet tre utilise son Libre arbitre pour vouloir nier le libre arbitre soit soi-mme, soit d'autres, dans la mesure o le Libre arbitre est maintenu pour tous ceux impliqus, est un choix POUR le Libre Arbitre aux niveaux les plus profonds de l'existence. Mais notez la cl : pour supporter le Libre arbitre des autres pour choisir et entirement prouver leur propre chemin - et cela ne signifie pas de supporter le choix qu'ils ont fait en participant dans leur leon! Participer dans le choix d'orientation d'un autre est de le rendre vtre. Il peut alors agir comme un amortisseur de votre propre amplification.

 

Cela signifie que la capacit de supporter le Libre arbitre dans d'autres qui se trouve dans le chemin d'accs SDA DOIT rester pur et ne doit pas tre englob dans l'alignement SDS ou le Libre arbitre pour tous pourrait cesser d'exister dans notre ralit prsente qui crerait un dsquilibre de telles dimensions stupfiantes que je frissonne de considrer les consquences. En fait, il pourrait mme tre dit qu'apprendre la vraie dynamique du Service des Autres et le Libre arbitre dans les cadres de ceux qui ont l'inclination interne et commencer le pratiquer, pourraient considrablement amliorer n'importe quels cataclysmes prvus. Une chose qui est certaine, cependant, continuer violer le Libre arbitre par tout "l'Amour et la Lumire" des efforts de changer le monde, "transformer l'obscurit en lumire" n'aboutira qu' des conditions aggravantes sur notre plante par le fait mme qu'ils amplifient la polarit SDS.

 

Dans le sens le plus large, l'tre humain qui a la matrise de sa propre vie, est un Chaman. Et ceux de vous qui rsistent ce processus le plus nergiquement sont plus probablement ceux avec la plus grande capacit Shamanique. La volont est la volont. Elle a juste besoin d'tre marie la connaissance.

 

Il a t observ que le dsir de l'tre humain pour entrer en contact extasi avec le Divin est en conflit direct avec la crainte de l'obligation de renoncer la simple condition humaine. Nous pouvons voir, de notre discussion ci-dessus, que c'est, essentiellement, le conflit entre le Service des Autres et le Service de Soi. Le travail pour rassembler la connaissance et devenir humble et faire face la vrit intrieure profonde du moi est le prix et tout le monde n'est pas capable de le payer. Et c'est le dilemme humain. Il n'y a rien de plus confortable qu'tre un tre humain. Nous pouvons vivre pour toujours derrire les voiles d'illusion, subissant notre ccit et mourant dans notre ignorance; et, jusqu' ce qu'un certain aspect de cet homme n'ait eu son compte de souffrance et de mort, il n'y aura aucun dsir de se risquer dans l'inconnu pour chercher le remde de la maladie humaine. Seule l'me qui est prte pour ce voyage dfinitif dsire risquer la crainte terrifiant l'me de voyager dans la fort enchante du Cosmos, pour prouver la joie ineffable de trouver le Graal - le choix pour le Service des Autres de Libre Arbitre qui sert TOUT.

 

Un Chaman est, comme Eliade dcrit, un Technicien de l'Extase. C'est une qualification et/ou un rsultat essentiel de contact avec le Divin. Plus que cela, pour tre en contact direct avec le Divin, l'tre humain doit tre capable de "voir l'invisible." Cette Observation est la capacit des gens d'agrandir leur champ de perception jusqu' ce qu'ils soient capables d'valuer non seulement des apparences extrieures, mais aussi l'essence de tout pour avoir accs au niveau d'tre qui leur permet de faire les choix qui sont capables d'initier une nouvelle srie causale.

 

Bien sr, les problmes surgissent quand un individu essaye d'tre un Chaman sans connaissance. Un correspondant rcent nous a envoy une certaine information sur une source channele populaire qui prtend enseigner une nouvelle perspective sur la physique.

 

Chers Ark et Laura,


Je ne connais pas beaucoup sur les Ondes Scalaires, certainement pas assez pour savoir si vraiment l'information du site ci-dessous sur les Ondes Scalaires est utile, mais je vous fais passer l'information. J'ai entendu Anna Hayes parler du radioshow de Jeff Rense et elle a fait une bonne impression comme une personne apparemment calme et bien informe.

 

Ark est all sur le site en question et a commenc lire. Aprs une priode d'tude, il a rpondu comme suit :

Bonjour ____,
En lisant :

"Les Dimensions sont des couches entrelaces d'ondes scalaires qui servent diriger le flux de conscience/nergie dans des modles multiples de rfraction par lesquels l'hologramme de densit de matire, le temps linaire et l'objectivation manifeste de ralit peuvent tre prouvs. Les dimensions existent dans un rapport prcis l'une l'autre crant une diffrence 90 degrs dans la Rotation Angulaire de Spin de Particule entre les bandes dimensionnelles. Les ondes Scalaires sont les points des Ondes Statiques, composes de quantits de conscience, qui manent des points fixs de vibration qui forment des units d'ultra-micro-particule appeles Partiki, Partika et Particum. Les ondes Scalaires existent dans un Champ Scalaire fix qui forme le Champ Unifi Universel de conscience/nergie. Les ondes scalaires Fixes semblent se dplacer en raison d'une action perptuelle de fission et de fusion internes, par laquelle la srie de points d'onde statique scalaire ' flashant et s'teignant ' crant des rythmes perptuels de mouvement appels 'squences de ligne de flash' par lesquelles la manifestation continuelle et la de-manifestation de matire arrivent. "

Je ne peux pas m'empcher de penser qu'il est dommage qu'une personne qui apparemment ne connat rien des ondes, des dimensions, du spin de particule, etc veuille "ENSEIGNER" d'autres sur ces sujets. Mais, d'autre part, crer plus de confusion est ce que les Lzards doivent avoir l'esprit. Et ils semblent tre couronns de succs. D'autre part, nous sommes dans un Univers de Libre arbitre c'est chaque personne de choisir le chemin et "l'enseignant". Merci du lien - il m'aide.

Meilleurs souhaits,
Ark.

Il se trouve que la rponse a t aussi envoye un promoteur du susdit channeling qui a alors rpondu :

Bonjour :

On n'a besoin de rien connatre sur un sujet spcifique quand l'information ne vient pas de quelqu'un, mais d'une source plus haute.

Amour, Lumire et Joie

part le fait que lire rellement ce non-sens est un drain d'nergie, une telle perspective ne rsonne pas avec l'information Cassiopenne dans laquelle l'tude indpendante et l'obtention de connaissance sont encourages comme les seuls moyens par lesquels nous pouvons tre protgs d'tre pousss dans des "piges". Ark a rpondu :

 

Pour sr, mais pour vrifier si l'information vient d'une source plus haute ou d'une source infrieure, il est d'abord toujours ncessaire de vrifier si l'information est sense ou est juste un charabia. Il y a des tas de gandins morts et d'autres entits qui sont plus que prts verser toutes les sortes de non-sens dans nos ttes. La recherche relle est TOUJOURS ncessaire. Comment autrement pouvons-nous savoir que nous ne sommes pas dsinforms ? Vous ne devez jamais COMPTER sur ce que les entits vous disent. Vous devez toujours vrifier et rester critiques! moins que vous NE VOULIEZ vivre dans une illusion. Beaucoup de personnes le font.


Meilleurs souhaits,
Ark

 

Quelqu'un peut tre un canal. Mais il prend la connaissance et VEUT tre capable de CHOISIR celui ou CE QU'on canalisera.

 

Une des choses les plus dures pour quelqu'un reconnatre est sa sensibilit propre la suggestion, la manipulation et le contrle externe. Personne ne veut admettre que sa conscience peut tre manipule. Encore, sans exception, tous les Enseignements de Mystre nous disent que le premier ordre d'activit dans l'expansion de conscience doit surmonter l'hypnose, ou "l'tat de sommeil" dans lequel l'homme existe. Et, sans exception, tous les Enseignements de Mystre nous disent que c'est une tche si formidable que seulement un sur dix mille peut le raliser!

 

Pensez-y un instant. Neuf mille, neuf cent quatre-vingt-dix-neuf personnes ragiront cette dclaration en pensant : "je suis ce dix millime!" Les Grands Matres vous diront que si vous pensez cela, alors vous ne l'tes pas!

 

C'est celui qui se rend compte que toutes ses perceptions doivent tre minutieusement scrutes, doutes, testes, examines et dfies qui a l'espoir le plus petit d'chapper l'hypnose!! Et, comprendre ceci n'est que la premire dans une longue srie d'tapes au rveil. Et, souvenez-vous, le rveil n'est pas la mme chose que l'observation! Plusieurs peuvent voir en conscience tendue, mais retournent immdiatement dormir et ce qu'ils ont vu est interprt par les standards de "l'tat de sommeil hypnotique" de conscience ordinaire. C'est ce qui arrive la plupart de ceux qui prtendent channeler sans besoin de "vrifier leurs sources!" Et, comme Ark a crit, "pour vrifier si l'information vient d'une source plus haute ou d'une source infrieure, il est d'abord toujours ncessaire de vrifier si l'information est sense ou est juste un charabia.... La recherche relle est TOUJOURS ncessaire.... Vous ne devez jamais COMPTER sur ce que les entits vous disent.... moins que vous NE VOULIEZ vivre dans une illusion."

 

Et, de ma perspective, la raison principale pour laquelle de tels "voyants" ne doutent pas, ne testent pas, n'examinent pas et ne dfient pas leurs "guides" prtendus est d purement et simplement l'ego. On leur a dit qu'ils sont "spciaux" ou "choisis" ou sont le "messager" de cela ou que le "conseil" ou "l'hte cleste" ou quelque chose de cette sorte et c'est beaucoup plus facile et plus ais de le croire et la nouvelle instruction que "tout que vous devez faire est de nous couter!" que d'exercer les normes efforts requis pour reconnatre et extirper les faiblesses de l'ego, la principale tant, bien sr, la sensibilit la manipulation par des forces beaucoup plus dtournes que l'esprit humain peut comprendre.

 

Don Juan dit que les Voyants doivent tre des parangons de vertu selon leur volont et intention pour ignorer le relchement presque invincible de la condition humaine et de la programmation. Dire "On n'a besoin de rien connatre sur un sujet spcifique quand l'information ne vient pas de quelqu'un, mais d'une source plus haute," est un exemple si stupfiant de ce relchement et de cette manipulation qu'il est difficile de comprendre comment une personne peut l'crire sans tre immdiatement assaillie par la folie d'une telle vue!

 

Une des conditions ncessaires d'tude pour vraiment VOIR est d'tre capable d'apporter l'esprit pour se concentrer sur quoi que ce soit avec une force et une clart peu communes. Encore, ce qui est appris pendant ces priodes de concentration est d'habitude indisponible au rappel normal. "[Castaneda, The Fire from Within (le Feu du Dedans), 1984]]

 

videmment, une grande force polarise est ncessaire ici. VOIR est d'tre tmoin de l'inconnu et d'entrevoir l'inconnaissable. L'inconnu est voil de l'homme, mais est la porte de la raison de l'homme s'il est suffisamment polaris et amplifi! L'inconnaissable est l'indescriptible, l'impensable et le non ralisable. C'est quelque chose que l'on ne peut jamais connatre dans notre tat humain, mais les voyants qui sont dans la prise de relchement et la programmation ne laisse pas CELA les arrter!

"... il y a certainement eu des tentatives d'imprgner le [inexprimable inconnu] avec des attributs [qu'il] n'a pas. Mais cela arrive toujours quand les gens impressionnables apprennent excuter les actes qui exigent la grande modration. Les voyants sont de toutes tailles et toutes formes.... Il y a un grand nombre d'imbciles qui deviennent des voyants. Les voyants sont des gens pleins de marottes, ou plutt des gens pleins de marottes sont capables de devenir des voyants.... La caractristique des voyants malheureux est qu'ils dsirent oublier la merveille du monde. Ils deviennent crass par le fait qu'ils voient et croient que c'est leur gnie qui compte. Un voyant doit tre un parangon pour ignorer le relchement presque invincible de notre condition humaine. Plus important que l'observation elle-mme est ce que les voyants font avec ce qu'ils voient." [Castaneda, le Feu du Dedans, 1984]

Apparemment l'effort requis pour apporter cette tude la conscience normale est bouleversante et impossible pour la plupart des personnes parce qu'elles n'ont aucun "navire de connaissance" prpar pour la recevoir. Il nous dit plus loin et c'est corrobor dans d'autres enseignements, qu'interagir avec l'inconnu, mais celui qui est en fin de compte dans la porte de savoir par le grand oeuvre, est stimulant, ragaillardissant et accomplissant mme quand c'est aussi plein d'apprhension et de crainte. Il semble qu'un des effets d'agrandissement du champ de perception est une combinaison de joie pure combine avec un sentiment effrayant de tristesse et de dsir. C'est apparemment parce qu'un plein champ de conscience inclut tous les opposs dans l'quilibre parfait.

 

Mais, mme au niveau de l'inconnu qui est en fin de compte accessible la perception humaine, les Voyants qui Voient vraiment s'croulent souvent en dcouvrant que l'existence est incomprhensiblement complexe et que notre conscience normale dforme tout et pervertit avec ses limitations.

 

Don Juan a fait remarquer que :

 

"Dans la vie des guerriers il tait extrmement naturel d'tre triste pour aucune raison manifeste.... Chaque fois que les frontires du connu sont violes, une simple lueur de l'ternit l'extrieur est assez pour perturber le confort de notre conscience contrle. La mlancolie rsultante est parfois si intense qu'elle peut provoquer la mort.... La meilleure faon de se dbarrasser de la mlancolie est d'en rire." (Castaneda, 1984)

 

Mais, interagir avec l'inconnaissable est de devenir drain ou confus, ouvert l'oppression et la possession. Les corps de tels voyants perdent le ton, leur raisonnement devient imparfait et leur modration erre sans but.

 

Les Cassiopens ont dit :

 

R: La conclusion est ceci : Vous occupez la 3me densit. Vous tes par nature, SDS. Vous pouvez tre un candidat SDA, mais vous n'tes pas SDA jusqu' ce que vous soyez en 4me densit. Vous ne saisirez JAMAIS la signification de ces conceptualisations prouves jusqu' ce que vous soyez en 4me et au-dessus.

 

Pour rendre ce point un peu plus clair, laissez-moi ajouter que, avant la "Chute", les tres humains taient en 3me densit SDA, ce qui signifie qu'ils taient ALIGNS sur la 4me densit SDA. Nous avons dj discut quoi cette ralit doit avoir ressembl en termes des constructeurs de mgalithes qui taient capables, par leur interaction avec les forces Clestes, de manifester tout ce qui a t ncessaire sans agression sur l'environnement de la Terre.

 

Don Juan nous dit que les Voyants du pass taient des "hommes capables d'actes inconcevables. Ils taient des sorciers puissants, sombres et conduits, qui dmlaient les secrets" de l'existence notre niveau. Ils taient capables "d'influencer et de punir les gens en fixant leur conscience sur ce qu'ils choisissaient." C'est une cl importante en termes de Vibration de Rsonance de Frquence qui ne peut pas tre exagre.

 

Il y a deux positions dans l'tude et la comprhension de la conscience : Sorcier par rapport au Guerrier qui Voit. Les deux pratiquent la mme Voyance, la diffrence est l'Intention. Le Sorcier pratique pour contrler les autres. Le Guerrier pratique pour devenir Libre.

 

Les Cassiopens dsignent ces deux positions comme "Service des Autres," et "Service de Soi." Ceux qui veulent contrler les autres Servent le Moi, ceux qui veulent devenir libres et aider les autres qui veulent devenir libres Servent les Autres.

 

Le chaman est une autre faon de dcrire le Guerrier qui pratique pour tre libre. Un Chaman n'est pas un magicien ou un sorcier bien qu'il PUISSE jouer ces rles s'il les choisit. Il n'est pas un gurisseur, quoiqu'il puisse jouer ce rle aussi. Un Chaman est beaucoup plus; il est un psychopompos, un prtre, un mystique et un pote. Le chamanisme n'est pas une religion, c'est une fonction, un rle, un phnomne magico-religieux spcifique certains individus qui ont la capacit extasie permettant le "vol magique" vers les mondes plus hauts, la descente dans le Monde souterrain pour combattre les forces sombres, la matrise sur le feu, la matire, le temps et l'espace. Malheureusement, comme Don Juan a not, dans le prsent, les actes chamanistes sont des actes de grand relchement, l'altration et l'aberration. Le mot "chaman" nous vient du russe Tungusk "saman". Le mot est tir du Pali samana, (Sanscrit sramana), par les sha-men chinois (une transcription du mot Pali).

 

Le mot chaman, peut tre rapproch de Sarman. Selon John G. Bennet, Sarmoung or Sarman :

 

"La prononciation est la mme pour l'une ou l'autre orthographe et le mot peut tre assign au persan ancien. Il apparat vraiment en fait dans certains des textes Pahlawi... Le mot peut tre interprt de trois faons. C'est le mot pour l'abeille, qui tait toujours un symbole de ceux qui recueillent le 'miel' prcieux de la sagesse traditionnelle et le prservent pour de nouvelles gnrations. Une collection de lgendes, bien connues dans des cercles armniens et syriens avec le titre les Abeilles, a t rvise par Mar Salamon, un Nestorien Archimandrite du treizime sicle. Les Abeilles se rfrent un pouvoir mystrieux transmis du temps de Zoroastre et rendu manifeste au temps du Christ."

 

"Man" en persan signifie "la qualit transmise par l'hrdit et de l une famille distingue ou une race. Cela peut tre le dpt d'un hritage ou d'une tradition. Le mot sar signifie la tte, tant littralement que dans le sens de principal ou de chef. La combinaison sarman signifierait ainsi le dpt en chef de la tradition..."

"Et encore une autre signification possible du mot sarman est ... littralement, ceux dont les ttes ont t purifies." [John G. Bennet, Gurdjieff : Fabrication d'un Nouveau Monde]

Ceux dont les ttes ont t pures! Quelle ide intressante! Particulirement quand vous considrez le concept de Vibration de Rsonance de Frquence et l'Orientation/Polarisation.

 

Nous souponnons dj que ces ides sont beaucoup plus vieilles que Zoroastre. Et pour ceux qui ont suppos que le concept du chaman a t stimul par le Bouddhisme, je ferai remarquer que d'autres tudes ont montr que, mme avant l'intrusion du Bouddhisme dans l'Asie Centrale, il y avait le culte de Buga, Dieu du ciel, une adoration cleste qui prcde l'adoration de la Lune et du Soleil.

 

Le thme central du Shamanisme est la "monte au ciel" et/ou la "descente" au Monde souterrain. Dans la premire, le praticien prouve l'Extase, dans la dernire, il lutte contre les dmons qui menacent le bien-tre de l'humanit. Il y a les tudes qui suggrent la preuve de pratiques les plus premires soit dans les peintures rupestres de Lascaux avec les nombreuses reprsentations de l'oiseau, les esprits tutlaires et l'exprience extatique (env. 25 000 av. J.-C.). Des crnes animaux et des os trouvs dans les sites de la priode Palolithique europenne (avant 50 000 env. 30 000 av. J.-C.) n'aient t interprts comme la preuve de la pratique chamaniste .

 

"L'exprience extatique" est le phnomne primaire du chamanisme et c'est cette extase que l'on peut voir comme l'acte de fusion avec les tres clestes. Et en mlangeant des rsultats dans l'Oscillation Force qui change la Frquence. L'interaction continue avec des tres Clestes est une forme de Vibration de Rsonance de Frquence.

 

L'ide qu'il y eut un temps o l'homme tait directement en contact avec les tres Clestes est la racine des mythes de l'ge D'or qui ont t mis en forme dans les histoires du Graal des 11me et 12me sicles. Pendant ce temps paradisiaque, il est suggr que les communications entre le ciel et la terre taient faciles et accessibles tous. Les mythes nous parlent d'un temps o les "dieux se sont retirs" de l'humanit. Suite un certain "vnement", c'est--dire la "Chute," les communications ont t interrompues et les tres Clestes se sont retirs au plus haut des cieux.

 

C'est exactement ce que les Cassiopens nous ont dit quant notre ancien alignement avec la 4me densit SDA et notre alignement prsent avec la 4me densit SDS et que nous avons examin dans une certaine mesure dans les sections prcdentes du travail prsent.

 

Mais, les mythes nous disent aussi qu'il y avait toujours ces certaines gens qui taient capables de "monter" et de converser intimement avec les dieux au nom de leur tribu ou de leur famille. Par eux, le contact a t maintenu avec les "esprits guides" du groupe. Les croyances et les pratiques des chamans du jour prsent sont une survie d'un reste profondment modifi et mme corrompu et dgnr de cette technologie archaque de communications concrtes entre le Ciel et la Terre.

 

Et, de nouveau, les Cassiopens ont suggr cette perspective, qui a t confirme dans des tudes postrieures. Mais nous y viendrons plus tard.

 

Le chaman, dans sa capacit de raliser l'tat extatique inaccessible au reste de l'humanit, tait considr comme un tre privilgi. Plus que cela, les mythes nous parlent des Premiers Chamans qui ont t envoys sur Terre par les tres Clestes pour DFENDRE les gens contre les "dieux ngatifs" qui avaient pris en main l'humanit. C'tait la tche des Premiers Chamans d'activer, dans leurs propres corps, une sorte de "transducteur" d'nergie cosmique pour le bnfice de leur tribu. Cela a t exprim comme le concept de "l'arbre du monde," qui est devenu "l'axe" ou le Ple du Monde et plus tard les "lignes royales."

 

Il semble vraiment tre vrai qu'il y a un rapport spcifique entre cette fonction et certaines "lignes". Mais, comme avec tout ce qui a t fourni pour aider l'humanit, ce concept a t assimil par les forces cherchant tenir l'humanit dans l'obscurit et l'ignorance. Les vraies et antiques lignes des Premiers Chamans ont t obscurcies et caches par la fausse piste des gnalogies inventes de l'Ancien Testament hbreu menant censment certaines branches de familles royales et-ou nobles europennes du jour prsent, qui cherchent tablir une "royaut" contrefaite qui a collect beaucoup d'attention dans des temps rcents.

 

Comme nous avons dj not, AVANT la Chute, chaque tre humain avait accs la communication avec la densit plus haute via les "Jeunes filles des Puits," ou l'union entre les hmisphres droit et gauche du cerveau et l'alignement avec la 4me densit SDA. cause de leur alignement, leur frquence et le manque d'amortisseurs de SDS, c'tait une question simple pour amplifier la Vibration de Rsonance de Frquence.

 

APRS la Chute, il semble qu'une variation gntique spcifique tait somatiquement incite par l'incarnation de certains tres de densit plus haute qui "ont donn leur sang" pour le "rachat de l'homme." C'est--dire qu'ils ont chang le corps et l'ADN par Oscillation Force. Il est probable que cela a t fait par les incarnations fminines cause du rle de l'ADN mitochondrial, mais je ne veux pas prendre de l'avance sur moi ici, donc nous quitterons cela pour l'instant.

 

Nanmoins, la prsence de cet ADN, selon les termes de recombinaison, rend trs probable qu'il y ait littralement des millions de porteurs de cette capacit ligne/Shamanique sur la terre aujourd'hui. Et c'est pour VOUS tous que ces pages sont crites.

 

Dans ce prsent, il y a des indications que des changements Cosmiques de dimensions monumentales sont "en train de se prparer." Il y a aussi des indications qu'un "lment de temps" particulier est impliqu et toutes les forces obscures cherchent tromper et obscurcir des niveaux jamais raliss avant pour distraire, confondre, diluer et dsamorcer les capacits de ceux qui peuvent tre les porteurs des "circuits de changement" pour toute l'humanit.

 

Les Soufis ont tenu le concept de "Technicien d'Extase" vivant dans leur tradition des "Ples du Monde." Le kutub ou q'tub (ple de son temps) est un tre dsign, entirement spirituel de nature, qui agit comme un agent divin d'une sphre une certaine priode dans le temps. Chaque kutub a sous lui quatre awtads (aides) et un certain nombre d'abdals (remplaants), qui l'aident dans son travail de prservation et de maintien du monde. La chose intressante de cette ide est que l'individu qui occupe la position ne doit pas mme tre conscient de cela! Sa vie, son existence, mme sa physiologie mme, est une fonction de densit plus haute expulse en 3me densit. Ce que cela a beaucoup faire avec des "lignes", comme promulgu dans des temps rcents est vrai, mais pas ncessairement dans les manires suggres. De nouveau, nous y viendrons assez tt.

Q: (L) Mais la nature d'une personne n'est-elle pas dcide par leur me et pas par le corps physique ?
R: Partiellement, souvenez-vous, le profil aural et la rfrence karmique se mlent la structure physique.
Q: (L) Donc vous dites que des conditions gntiques particulires sont une rflexion physique d'une orientation spirituelle ? Que l'me doit correspondre la gntique, mme si c'est seulement en potentiel ?
R: Oui, prcisment.
Q: (L) Donc le potentiel d'une personne pour l'avancement spirituel ou le dploiement est, en grande partie, dpendant de ses gnes ?
R: Le processus naturel se marie avec modle systmatique quand c'est prsent. [Cassiopens]

Dans le prsent, il semble que ceux avec la "ligne" s'veillent. Il n'est plus faisable d'tre un "Ple du Monde" qui est endormi, parce que, comme nous examinerons bientt, il y a quelques questions trs srieuses de choix et d'action qui peuvent incomber au Chaman veill. Le premier ordre d'activit semble tre de s'veiller et d'accumuler la force de polarit.

 

Les chamans sont ns ET faits. C'est--dire qu'ils sont ns pour tre faits, mais la fabrication est leur choix. Et, de ce que j'ai t capable de dterminer, le choix peut tre celui qui est fait un niveau diffrent de la conscience, l'exprience linaire de 3me densit. Ceux qui ont fait le choix aux niveaux plus hauts et ont ensuite ni le choix ce niveau parce qu'ils ne sont pas capables d'abandonner leur vie ordinaire, payent un prix trs lev, en effet.

 

Un chaman se dtache cause de certaines caractristiques de "crise religieuse." Ils diffrent d'autres gens cause de l'intensit de leurs expriences religieuses. Dans le pass, c'tait la tche de l'lite chamaniste d'tre le "Spcialiste de l'me," de garder l'me de la tribu parce que seulement il pourrait "voir l'invisible" et connatre la forme et le destin de l'me du Groupe. Mais, avant qu'il n'ait acquis sa capacit, il tait souvent un citoyen ordinaire, ou mme le rsultat d'un chaman sans vocation apparente (considrant que la capacit est rpute tre hrite, quoique non ncessairement reprsente dans chaque gnration.)

 

un certain moment dans sa vie, cependant, le chaman a une exprience qui le "spare" du reste de l'humanit. Cette "recherche de vision" d'Indien d'Amrique est une survie de la comprhension archaque de l'initiation naturelle du chaman qui est "appel" sa vocation par les dieux. Une tude profonde de la question rvle que ceux qui cherchent les pouvoirs magico-religieux via la recherche de vision quand ils n'ont pas t "appels" spontanment, deviennent gnralement des "Chamans Sombres," ou des sorciers; ceux qui, par une tude systmatique, obtiennent les pouvoirs dlibrment pour leur propre avantage. (De nouveau, la distinction de Don Juan entre le Sorcier et le Guerrier qui pratique pour tre Libre.)

 

La vraie initiation chamaniste vient par des rves, des transes extasies combines avec une tude tendue. On s'attend ce qu'un chaman non seulement passe par certaines preuves initiales, mais il/elle doit aussi tre profondment instruit pour tre capable d'valuer entirement les expriences et les dfis auxquels il/elle fera face. Malheureusement, jusqu' prsent, il y a eu peu de prcieux qui ont parcouru le chemin du Chaman, y compris la pratique des comptences propres de "combattre les dmons," qui pourrait apprendre ou conseiller un programme scolaire pour le Chaman qui s'Eveille.

 

Le chaman futur est traditionnellement pens exposer certains traits exceptionnels de l'enfance. Il est souvent trs nerveux et mme maladif de certaines faons. (Dans certaines cultures, on considre l'pilepsie une "marque" du chaman, quoique ce soit une perception corrompue postrieure de l'tat extasi.) Il a t not que les chamans, comme les enfants, sont souvent morbidement sensibles, ont des curs faibles, une digestion dsordonne et sont sujets au vertige. Il y a ceux qui considreraient de tels symptmes tre une maladie mentale naissante, mais le fait est que de vastes tudes ont montr que les hallucinations prtendues ou les visions consistent en lments qui suivent un modle particulier qui est cohrent de culture culture, d'ge ge et est compos d'un contenu thorique tonnamment riche. Il pourrait mme tre dit que les personnes qui "deviennent folles," sont des "chamans qui ont chut" qui ont chou cause d'un dfaut dans la transmission de la gntique, ou cause de facteurs exognes. En mme temps, il y a beaucoup plus de mythes de hros Shamaniques qui ont chou que de ceux couronns de succs, donc les avertissements de ce qui peut arriver ont longtemps t en place. Mircea Eliade fait remarquer que :

... Le patient atteint de maladie mentale s'avre tre un mystique qui a chou ou, mieux, la caricature d'un mystique. Son exprience est sans contenu religieux, mme s'il semble ressembler une exprience religieuse, de mme qu'un acte d'autorotisme parvient au mme rsultat physiologique qu'un acte sexuel correctement parlant (l'mission sminale), cependant n'est en mme temps pas qu'une caricature du dernier parce qu'il est sans la prsence concrte du partenaire. [Eliade, Shamanism, 1964]

Bien, c'est une analogie assez intressante! Elle nous suggre mme l'ide que celui qui essaye d'activer une succession chamaniste dans la structure SDS de Penses Irralistes, a un partenaire "illusoire" comme dans la susdite activit dcrite, avec des rsultats semblables. Autrement dit, la Sorcellerie ressemble la masturbation : le praticien s'autosatisfait, mais son acte ne fait de bien personne d'autre. Et, de la mme manire, un Chaman qui fonctionne sans connaissance ressemble l'jaculation prcoce proverbiale : il rend chacun tout excit et les laisse ensuite en suspens!

 

Mais, de telles grossirets amusantes mises part (mme si elles mettent VRAIMENT les choses au point remarquablement bien) la chose du chaman est qu'il/elle n'est pas juste une personne malade, il est une personne malade qui a t GURIE, ou qui a russi dans la cure elle-mme!! Ce point ne peut pas tre suraccentu! Ceux qui aspirent au mysticisme, au chemin chamaniste et qui restent toujours frles ou maladifs en termes physiques, matriels ou spirituels, ne peuvent pas encore avoir t prsents l'initiation, ou, s'ils l'ont t, peuvent avoir chou passer. La possibilit de raliser les pouvoirs chamanistes pour le Service de Soi existe aussi, donc un grand soin doit tre utilis en essayant de "voir l'invisible."

 

Dans des nombreux cas, "l'lection" du chaman se manifeste par une maladie assez srieuse qui peut seulement tre gurie par la "monte au ciel." Aprs la vision extasie d'initiation, le chaman se sent BEAUCOUP MIEUX! Aprs la rponse l'appel des dieux, le chaman montre plus qu'une constitution normalement saine; ils sont capables de raliser une concentration immense au-del de la capacit de l'homme ordinaire; ils peuvent supporter des efforts puisants et, plus important encore, ils sont capables de "garder la tte froide" face aux expriences qui casseraient une personne ordinaire.

 

Un autre point qui devrait tre soulign consiste en ce que le Chaman doit tre capable d'tre en plein contrle de lui mme quand il est dans l'tat extasi! (Le channelling en transe sans la mmoire de ce qui a transpir n'est pas l'activit d'un Chaman entirement couvert de plumes!) Cette capacit de "marcher dans deux mondes simultanment" dmontre une constitution nerveuse extraordinaire. Il a t dit que les chamans Sibriens ne montrent aucun signe de dsintgration mentale loin dans la vieillesse; leurs mmoires et pouvoirs de sang-froid sont BIEN AU-DESSUS de la moyenne.

 

Don Juan appelle cet tat tre "impeccable". Cette ide est aussi reflte dans les systmes archaques du Yakut, o le chaman doit tre "srieux, possder le tact, tre capable de communiquer efficacement avec tous les gens; par dessus tout, il ne doit pas tre prsomptueux, fier, de mauvaise humeur." Le vrai chaman exhale une force intrieure qui est consciente, cependant jamais offensive. En mme temps, il devrait tre not qu'un vrai chaman peut voquer des rponses trs ngatives de ceux qui sont dans la domination de la polarit SDS.

 

En revenant aux infirmits, dsordres nerveux, maladie de crise et ainsi de suite qui sont les "signes d'lection," il est aussi not que, parfois un accident, une chute, un coup sur la tte, ou tre frapp par la foudre sont les signes de l'environnement que le chaman a t lu. Mais, tre "appel" n'est pas la mme chose qu'tre "choisi", ou, plus prcisment, choisir. "Beaucoup d'appels; peu d'lus."

 

Mais, ce choix est un processus. Et c'est un processus de lutte , de douleur et de souffrance parce que, la fin, ce qui est tu est l'ego.

 

Ainsi, dans l'arrangement Cosmique des choses, qu'est-ce qui est VRAI Amour et Don ? Pour soutenir et supporter une personne dans l'illusion avec toute "l'alimentation" propre qui est implicite dans la relation du mariage, continuer amplifier leur frquence SDS, ou les LIBRER aux leons le don de ce qui est vraiment appropri leurs actions/demandes - qui peut finalement faciliter leur propre croissance et-ou initiation, si non dans cette vie - dans la suivante ?

 

Bien sr, la question devient alors : pouvez-vous retirer le support de la dynamique et encore supporter la personne ? Le fait est, en termes de choix d'me, il est impossible d'intimement supporter une personne qui est aligne sur un certain choix d'me sans aussi supporter les choix de cette personne.

 

Mais, c'est l qu'un regard trs dur doit tre pos sur le moi pour demander POURQUOI vous voudriez continuer soutenir et supporter une personne qui fait partie d'une dynamique que vous avez choisie ne PAS alimenter plus longtemps ? (De nouveau, je rpte que ce que je dis est SEULEMENT pour ceux qui ont pris le chemin vers la pleine initiation!)

 

Restez-vous en relation cause des considrations financires ? Est-ce "pour les enfants ?" Ou parce que vous ne voyez pas comment vous pourriez continuer votre chemin d'tude sans le support financier du mariage ? Si c'est pour des considrations financires touchant vous-mme, il est facile de voir que VOUS tes le vampire. Vous offrez une "illusion" d'amour et de support pour obtenir quelque chose que VOUS voulez ou dont vous avez besoin. Si vous restez pour les enfants, vous devez tre trs prudents sur la manire dont vous pensez que cela va leur profiter. En premier lieu, un certain niveau d'me, ces enfants apprennent en observant et en prouvant. Ils observent et prouvent un vampire dynamique et ils grandissent pour l'imiter dans leurs propres vies. Est-ce ce que vous voulez pour vos enfants ? Dans un autre sens, si vous tes dans un rapport o il y a de "l'alimentation" qui se passe, un ou les deux des conjoints se trouve devant le besoin d'obtenir l'nergie de quelque part et les sources les plus probables vont tre les enfants. Est-CE ce que vous voulez ?

 

La cl est, pouvez-vous rester dans le rapport sans ESPRANCE DE QUOI QUE CE SOIT tant chang ou rendu meilleur par votre prsence et/ou support ?

 

La chose essentielle du chemin SDA chamaniste est de donner seulement une fois DEMANDE. Et ensuite, pour donner TOUT CE qui est demand. Cela exclut peu prs le don ceux de l'orientation SDS parce qu'ils ne demandent JAMAIS ! Ils manipulent, ils exigent, ils prient, ils demandent mme avec leurs mots, mais pas leurs actions. Cette question de "demander" est une chose que vous pouvez seulement voir en voyant l'invisible. Peut-tre qu'une faon d'y penser consisterait en ce que vous pouvez dire si quelqu'un "demande" vraiment s'il n'y a AUCUNE esprance de leur part que vous leur donnerez ce qu'ils demandent! Et, il n'y a aucune condition place sur VOUS quant si vraiment vous dites oui ou non. Autrement dit, si vous dites "Non", (parce que vous ne pouvez pas dire oui pour n'importe quelle raison) vous tes certain qu'il n'y aura aucune cassure ou dclin dans vos relations. Et la mme chose s'applique au moi. Si vous "demandez," demandez-vous vraiment ? Ou, y a-t-il une certaine chane attache comme "si vous m'aimez vous direz oui," ou "voyez ce que j'ai fait pour vous; maintenant c'est votre tour," que vous soyez impliqu ou non?

 

La chose essentielle savoir est que le Service des Autres est le chemin d'amour spirituel, qui est entirement distinct de l'amour du monde et de l'amour-propre. Le secret entier de la Vraie Magie se trouve dans les lois de la proximit divine. Comme vous grandissez tout prs pour Aimer comme Dieu le crateur l'exprime, vous grandissez plus prs de Dieu. Et Dieu aime tout exactement tel que c'est. C'est POURQUOI il EST!

 

Plus une personne devient assimile l'orientation du Service des Autres, plus ses choix deviennent efficaces, mais, en mme temps, son existence devient incomprhensible aux autres.

 

Maintenant, il est assez facile de pratiquer ces termes en donnant aux trangers ou aux associs qui ne sont pas intimement impliqus dans votre vie. Il est beaucoup plus dur de le faire dans des relations proches, personnelles! Mais c'est o c'est le plus essentiel pour le Chaman!

 

La raison de cela est le rle particulier que le Chaman joue dans la dynamique Cosmique de tous les temps et plus particulirement le prsent - celui du Guerrier Spirituel.

... le chamanisme est important non seulement pour la place qu'il tient dans l'histoire du mysticisme. Les chamans ont jou un rle essentiel dans la dfense de l'intgrit psychique de la communaut. Ils sont avant tout les champions antidmoniaques; ils combattent non seulement les dmons et la maladie, mais aussi les magiciens noirs. La figure exemplaire du champion de chaman est le fondateur mythique du shamanisme Na-khi, le tueur inlassable de dmons. Les lments militaires qui sont trs importants dans certains types de chamanisme asiatique sont reprsents selon les pr-requis de guerre contre les dmons, les vrais ennemis de l'humanit. D'une faon gnrale, il peut tre dit que le chamanisme dfend la vie, la sant, la fertilit, le monde de "lumire", contre la mort, les maladies, la strilit, le dsastre et le monde de "l'obscurit". [Eliade, 1964]

La fonction fondamentale et universelle du Chaman est d'avoir la force ncessaire pour ce que nous appelons la lutte contre les "pouvoirs du mal." Cela NE signifie PAS d'aller se bagarrer avec un dmon ou se disputer sur quelle information channele est juste ou fausse ou prier pour la Paix du Monde ou l'envoi de l'Amour et la Lumire en Bosnie dchire par la guerre. Cela ne signifie pas faire la sortie d'esprit ou exorcisme (quoiqu'il puisse inclure de telles choses dans certaines circonstances).

 

Ce que cela signifie VRAIMENT est le besoin constant et toujours prsent de supporter une Rsonance de Frquence trs particulire. Ce que le Chaman reprsente est un "Ple du Monde," par lequel les nergies de Cration peuvent tre transformes dans la 3me densit. Ils sont exigs pour manifester dans leurs corps certaines frquences qui peuvent seulement tre dveloppes dans des rapports o la force de vie du Chaman est AUGMENTE par l'interaction, non draine.

 

Et, la "lutte de dmons" est clairement un indice que le Chaman SDA doit amplifier la frquence SDA et viter l'amplification des dynamiques SDS. C'est o on livre la vraie bataille.

 

Dans les histoires des Chamans antiques de grand pouvoir, il est souvent not que, s'ils deviennent un Chaman un moment dans leur vie quand ils ont un conjoint et une famille, trs souvent on donne au Chaman un nouveau "conjoint d'esprit" dont la fonction la plus importante est de prparer l'alimentation spciale pour le Chaman pour qu'il/elle puisse faire le travail spcial. Parfois ce "conjoint d'esprit" tait une relle "deuxime femme" ou mari, qui emmnageait dans la famille. Dans des cultures o le chamanisme tait compris, si la femme originelle n'tait pas "approprie", elle comprenait au moins la ncessit d'une "femme spciale" pour accomplir la fonction d' "alimenter le chaman." Bien sr, il y a quelques histoires de premires femmes qui N'ont PAS bien pris d'avoir une deuxime femme, mme si c'tait seulement un esprit et pas incarn dans une autre femme et le rsultat tait gnralement un conflit qui aboutissait la mort de la premire femme. (Ou le mari si le chaman tait une femme.)

 

Le point de cela n'est pas qu'il nous dit quelque chose dans un sens littral, mais que c'est symbolique du besoin spirituel du Chaman d'interagir avec des tres qui "alimentent" plutt qu'ils drainent. Une conclusion pourrait tre tire que le Chaman SDA doit tre en interaction directe, sur un niveau intime, seulement avec quelqu'un qui est "semblable". Dans un tel cas leurs nergies changeront, commuteront et s'tendront de l'interaction. Elles "pousseront l'oscillation de chacun." Elles installeront une Vibration de Rsonance de Frquence entre eux qui est si puissante qu'ils "grandiront" naturellement .

 

Et, bien sr nous savons ce jour que les forces obscures avanceront beaucoup de leurs propres candidats pour cette interaction intime qui NE sont PAS semblables pour le but de s'assurer que le Chaman n'acquiert jamais la force suffisante. En mme temps, la prsence de telles personnes dans la vie du Chaman PEUT servir la fonction de la plus haute importance d'assister dans la "destruction" et le dpouillement de la chair des os dans la prparation pour l'initiation. Mais, une fois que l'initiation est arrive, il est CRUCIAL pour le Chaman d'AGIR pour renforcer immdiatement sa polarit. Il est mieux de n'avoir AUCUNE relation plutt qu'une qui draine et amortit le moi et alimente et amplifie la frquence SDS.

 

Et en agissant bas sur les indices subtils dans son environnement, y compris son propre corps, sa capacit de VOIR grandit aussi. Et quand sa capacit de voir augmente, il est mieux capable de faire des choix bass sur l'observation de l'invisible qui agit d'une faon avantageuse pour toute la polarit SDA. Plus le Chaman exerce le Libre arbitre et assure la Libert de Volont des autres, plus l'nergie de Libre arbitre devient disponible la plante entire. Et cela a une implication norme : plus le Libre arbitre est disponible, plus la domination SDS DIMINUERA NATURELLEMENT ! Moins de gens sont "disponibles" pour l'alimentation, moins l'orientation SDS peut grandir!

 

Le Chaman est un "spcialiste dans le sacr." Ils sont capables de "voir" l'esprit, de monter dans le ciel et de rencontrer les dieux, descendre au Monde souterrain et se battre avec les dmons, la maladie et la mort. Le rle essentiel du chaman dans la dfense de l'intgrit psychique de la communaut dpend par dessus tout de sa capacit de VOIR ce qui est cach et invisible au reste et de rapporter une information directe et FIABLE des mondes surnaturels.

 

Ainsi, peut-tre avons nous une certaine meilleure ide de la fonction du Chevalier-chaman ... les Anoblis : les Incarnations des Centres d'archtype/pense de Perse, le hros qui coupa le tte de la Gorgone, qui libra l'esprit des limitations, celles d'une Vibration de Rsonance de Frquence particulire de force et de puret suffisantes pour tre capable de crer un pont entre l'homme et les dieux, ouvrir les embrasures du temps.

 

Pas le travail d'un mauvais jour, je pense!


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .