Michael Topper à propos du Harcèlement

Michael Topper

Traduction française: SOTT


Ce qui suit est tiré d'une série d'articles écrits par un gars du nom de Michael Topper, qui utilise le nom de plume "Marshall Telemachus" ou encore "Mother Terasu", parmi d'autres. Après avoir produit un bon nombre de documents, la plupart publiés par Val Valerian dans sa série de livres "Matrix", il a plus ou moins disparu de la scène.

C'est une série d'articles longs et complexes, et l'usage d'un langage ardu les rend pratiquement inaccessibles au lecteur moyen. Je suis persuadée que cela était voulu, parceque cela demande un grand effort à lire. Rien n'est gratuit dans l'univers. Dans cette série, il délivre d'incroyables secrets sur la réalité; mais il faut quand-même faire un effort pour "saisir".

J'ai synthétisé et condensé une partie de deux chapitres de cette série, en m'assurant laborieusement que le sens en soit préservé.


Précis sur Le Bien et Le Mal


par Michael Topper

Extraits d'un article dans lequel Topper aborde le thème des plans supérieurs en termes économiques!  On peut y voir la connotation Hermétique: Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et vice versa. On peut déduire le plan en haut en observant ce qui se passe en bas! [Edité par souci de clarté et de concision]

Dans le cas des êtres positifs et négatifs de la 4ème Densité, la monnaie négociable de leurs transactions est une énergie bio-psychique; le mode pour les deux polarités est l'accumulation, dans le sens de stocker et de faire travailler un tel capital d'énergie bio-psychique en renforçant ou en transformant les centres vers une intégration et une unité fonctionnelle plus profondes.

Etant donné le caractère de notre enseignement traditionnel spirituel et ésotérique, il se peut qu'on ait quelque difficulté à appréhender le concept et à comprendre comment un être d'une densité supérieure peut se débrouiller pour acquérir son statut sans le bénéfice d'un développement minimal du coeur.

Les êtres positifs de la 4ème densité ont atteint l'intensité et l'alignement de croissance nécessaires par la prise de décisions conscientes basées sur la reconnaissance de la propriété abstraite de la loi divine identifiable. […]De tels êtres ont envers les considérations spirituelles une approche qu'on reconnaît comme "scientifique" ; ils regardent ouvertement la Loi Divine en tant que magnitude mesurable.[…] Leur apparente "froideur" ou objectivité n'est qu'apparente. Ils enregistrent la détresse des autres et modifient leur approche en conformité.[…] On a juste besoin de comparer avec le comportement d'êtres vraiment négatifs pour apprécier la différence.  [On en trouve] un exemple parfait dans le célèbre récit de Whitley Strieber.[…]

Dans le récit de Strieber, nous assistons à l'effort étonnant pour transmuter ces expériences terrifiantes en une configuration positive. Ainsi Strieber, avec une transparence presque insoutenable, invoque le dicton "humaniste" suivant lequel les dichotomies bien-et-mal sont trop simplistes et médiévales, la vérité étant toujours une sorte de mélange "grisâtre" des opposés; de cette façon il se cache à lui-même les évidentes implications de l'épreuve qu'il est en train de subir.

Mais surtout, il illustre à la perfection le moyen de "tomber aux mains" des Etres Négatifs et, par le mécanisme de la négation propre à la psychologie de 3ème densité, il crée la croyance que les "bonnes" choses, les choses qui aident à la croissance, proviennent de telles épreuves.[…]

Ses conclusions, les distillats de ce qu'il a appris, insistent de manière presque schizophrénique que le " bien de l'humanité" doit, d'une manière ou d'une autre, tenir à coeur à ces entités, mais qu'à travers l'apparent terrorisme de leur apparence totalement surnaturelle et leur comportement ignoble, elles jouent le rôle de sortes de "maîtres cosmiques zen", tapant sur nos crânes entêtés avec un bâton.[…] Comme "preuve" du véritable travail de libération qu'elle accomplissent, Strieber invoque le fait que grâce à ses expériences bouleversantes, il s'est "détaché" et est capable de sonder à l'état de veille le phénomène du voyage astral.

L'inventaire de Strieber des "effets secondaires positifs" constitue globalement une liste définitive de ce qu'on pourrait caractériser par des incursions distinctes dans le programme Négatif de conquête et d'ultime emprisonnement de l'âme. Tels les joueurs d'échec diaboliques, Strieber montre involontairement que les "êtres de l'espace" ont manoeuvré et persécuté sa psyché profondément assiégée afin qu'il choisisse l'hypothèse avec laquelle ils l'ont implicitement enfermé.[…]

En "défendant" encore plus ses tourmenteurs et en interprétant leurs tactiques comme une discipline stricte mais bienfaisante, Strieber nous décrit de manière édifiante l'une des faiblesses communes sur lesquelles comptent les tactiques Négatives, une sorte de grappin sur lequel l'Ame est certaine d'être accrochée: le constant orgueil intellectuel qui refuse tout conseil quand celui-ci semble toucher trop près à la vérité; car toute suggestion comme quoi ses entités sont le mal pur - qu'il se pourrait qu'il soit abusé - semble le faire s'accrocher à ses expériences le plus avidement possible, et préserver jalousement son interprétation contre quiconque révèlerait un début de vérité. Il clame encore et encore que personne ne peut lui expliquer ses expériences puisqu'elles n'appartiennent qu'à lui, que quiconque ayant une autre interprétation d'emblée prêche pour sa paroisse ; et finalement, sa supériorité intellectuelle le rend seul qualifié pour être le pionnier dans ce domaine qu'il reconnaît partager avec d'autres "abductés", par déduction moins bien qualifiés.

En d'autres termes, il invoque le ô combien populaire "c'est MA vérité!"

C'est sur ce type de rationalisation et de repli auto-protecteur que le plan Négatif compte. Ce sont ces propriétés psychologiques de la conscience de 3ème densité qui servent de manière bien trop prévisible à convertir des scénarios de contrainte en acceptation volontaire. [Syndrome de Stockholm] [Strieber] accepte et défend de son plein Gré, comme un fox-terrier qui sort ses crocs pour protéger son os contre toute intrusion; et c'est bien dommage, parce que selon son propre récit et son histoire publique, c'est un homme avec un bon fond, ouvertement gentil et bienveillant. […]

La question qu'on se pose naturellement est, considérant des facteurs tels que le "karma" et les "lois" psychiques du qui se ressemble s'assemble, etc, comment se fait il qu'une personnalité apparemment inclinée vers le positif tel que Strieber peut se faire prendre dans le piège de la Négativité qu'il décrit en détails ? Sa tendance vers la "bonté" n'est elle pas suffisante ? Y a t'il un élément inconnu dans tout cela qui explique l'apparent effondrement de la protection qui devrait entourer un "homme bon" ? […]

Dans Transformation, Strieber raconte l'interdiction reçue de l'autre monde où une "voix" lui a ordonné de s'abstenir pour toujours de bonbons, son seul vrai vice. Dépendant comme il l'était, Strieber n'a pu arrêter, même si les "êtres" créèrent des circonstances afin de le bombarder d'insinuations sinistres. En conséquence, il fut visité un soir par une présence malveillante qu'il décrit lui-même le mieux - comme c'est toujours le cas - c'est-à-dire comme  "monstrueusement laide, si immonde, noire et sinistre. Bien sûr, c'étaient des démons. Ce ne pouvait être que cela." Et aussi, "l'impression d'être infesté était puissante et horrible. C'était comme si toute la maison était remplie d'insectes répugnants et puants, gros comme des tigres." L'entité, s'élevant à côté de son lit comme une "énorme araignée prédatrice," dépose quelque chose à son front et avec un picotement électrique il est "transporté" dans un endroit ressemblant à un donjon, où son attention est retenue par une scène de torture insoutenable. La victime, un homme d'allure normale bien que complètement nu, est fouetté jusqu'au sang par une silhouette encapuchonnée, au milieu de cris d'agonie. Son "entité" lui explique qu'"il a échoué à se faire obéir de toi et maintenant il doit en subir les conséquences." Cette exposition est suivie de l'"assurance" très intéressante et révélatrice que "ce n'est pas réel. Whitty, ce n'est pas réel."[…]

La raison de réconforter Strieber avec une telle assurance de l'irréalité ultime de la scène convaincante dont il a fait l'expérience, devrait être familière à quiconque a entendu parler des techniques de torture employées dans n'importe quelle bonne République Bananière (c'est-à-dire celles dans lesquelles la victime est soumise à une douleur insoutenable d'un côté, tout en étant de l'autre côté caressée et rassurée simultanément, souvent par la même personne). Le but est d'obtenir l'entière coopération de la victime sous la contrainte, en l'attirant instinctivement vers le salut offert par la caresse "maternelle" manifestée dans cette emprise schizoïde. […]

En fait, Strieber se révèle être le cobaye docile; même après qu'on lui ait dit que ce n'était qu'une forme-pensée, sa compassion pour le "soumissionnaire" infructueux demeure si bien que finalement, il s'effondre dans un amour repentant pour les mêmes cafards qui le tourmentent. "Pourtant, encore, je ressentais de l'amour. Malgré toute la laideur et les choses terribles qui avaient été faites, je me languissais d'eux, ils me manquaient! Comment était-ce possible?" Encore, "je regrettais le mépris que j'avais montré envers ses [l'autre réalité] besoins et ses lois et je désirais désespérément m'amender. […] J'avais ressenti une douleur plus grande que la douleur de la punition. C'était la douleur de leur amour... J'avais le sentiment qu'ils s'étaient pour moi détourné de l'amour parfait, et ils avaient fait cela pour m'aider. […] Je me doute que la laideur que j'avais vu la nuit précédente n'était pas la leur, mais la mienne. J'avais si honte de moi que j'en avais presque des haut-le-coeur."

Donner de l'Amour à un tel être, c'est se soumettre aux exigences Négatives.

Au cas où subsisterait la moindre réticence à saisir ce point, ou un désir de conserver la proposition libéralo-humaniste vers laquelle se tourne souvent Strieber (c-à-d: appeler de telles choses Négatives ou Mauvaises est "simpliste", vous savez), nous trouvons un passage dans le Ra Material  qui anticipe le récit de Strieber de plusieurs années et fournit un cadre à l'événement futur qui ne correspond pas seulement à la perfection au comportement des entités de Strieber, mais qui nous donne la perspective d'évaluation requise.

A la page 21 du Volume III de The Law of One, l'entité Ra caractérise une tactique prototypique des [SDS de 4e Densité], celle du "commandement." Le "commandement" est décrit de manière à montrer clairement que l'expérience de Strieber représente un exemple concrêt de ce phénomène.

Le "commandement" est une lutte de volonté, qui réduit la conscience obéissante à l'esclavage, par son propre libre-arbitre. C'est une injonction d'obéir, précisément telle que celle émise sans explication contre la gourmandise de Strieber pour les bonbons. Son seul but est d'inciter le sujet à accepter l'ordre, le véritable contenu de l'ordre étant largement hors-sujet. […] Posséder une légion de serviteurs de cette manière est un véritable mode d'alimentation pour les centres et les systèmes de la 4ème Densité; une sorte de "pyramide de la chaîne alimentaire." 

[…]

Nous trouvons donc l'entité de Strieber paraphrasant pratiquement la récitation antérieure de Ra sur le modus operandi qui identifie les êtres Négatifs - l'échec à obtenir l'obéissance induit la punition. C'est une illustration continue de la manière avec laquelle la polarité Négative extorque l'obéissance désirée - et donc l'emprisonnement de l'âme - par la manipulation de l'Amour.

Les entités positives de densité supérieure sont des êtres de lumière. Les entités négatives de densité supérieure sont des "mangeurs de lumière". L'amour est la lumière est la connaissance. Quand elles induisent une croyance qui va à l'encontre de ce qui est objectivement vrai, elles ont "mangé" la connaissance-lumière de la personne qui a choisi la croyance aveugle au lieu des faits! Quand on croit un mensonge, on a permis que notre énergie de conscience soit mangée! Quand on ne prend pas le temps et l'effort de vérifier les choses par nous-même, de rechercher, de comparer, de travailler en réseau pour obtenir un consensus, on a aban-donné notre pouvoir. On a échoué dans l'acte créatif qu'est l'apprentissage.

De tels êtres sont associés aux ténèbres parce que la connaissance-lumière est aspirée jusque dans le "trou noir" caverneux de leur vide congénital. […] Tout l'immense projet cosmique dans lequel ils se sont engagés en pleine conscience et à grande échelle, est au final un moyen d'"accaparer le marché" de l'énergie, en monopolisant tous les domaines connus de la lumière ou du potentiel de lumière. L'ordre d'expansion qu'il tentent d'imposer, le contrôle totalitaire qu'ils tentent d'exercer sur des effectifs de plus en plus nombreux, est le projet incroyable et qui se contredit intérieurement, de contraindre la totalité de la création à travailler pour eux, de cultiver et de garder les champs de leurs réserves d'énergie et de fournir des "troupeaux" de source-nutriment émotionnel qui s'auto-réapprovisionnent et qui peuvent être convertis en énergie utile ou en capital-lumière. Puisque les êtres négatifs ne peuvent générer eux-mêmes une source d'énergie-lumière importante, ils utilisent les réserves des êtres qu'ils exploitent efficacement tels des serfs. […]

Il y a un lien psychique immédiat produit par la croyance. Il y a une relation instantanée et une interpénétration avec l'individu qui a choisi de croire un mensonge. Les êtres des dimensions supérieures ont des axes filamenteux verticaux et subtils fixés sur les êtres humains. Ces subtils réseaux nerveux transforment les valeurs d'énergie rayonnantes, aspirées par le biais des "chakras" éthériques des systèmes de dimensions supérieures, représentées par les glandes pinéale/pituitaire.

Le réseau de la hiérarchie SDS (Ndt: au Service de Soi) s'étend en myriades de toiles psychiques de pouvoirs, de forces et de fonctions spécialisés, comme un Filet jeté sur la voûte étoilée, l'énergie cumulée de la conscience de groupe de ce filet contribue au bienfait élémentaire de l'Etre au sommet de la pyramide de contrôle. Ce sommet est composé de l'être le plus persistant dans sa négativité - celui qui est resté accroché là contre toute évidence de bénéfices progressivement de plus en plus réduits. Cet être peut être décrit comme le Désolé, un être qui personnifie et promeut le plus directement l'objectif négatif ultime.

La conscience de cet être est littéralement nourrie et magnifiée par le nombre et la force relative des âmes subordonnées qui se sont volontairement subsumées au réseau. Plus grand est le développement des potentiels psychiques de l'individu qui a été récupéré, plus grande est "l'énergie" qu'il apporte au système entier. Plus il y a d'énergie psychique disponible pour le "Commandant" de la hiérarchie des âmes négatives, plus grand est son pouvoir effectif de récupérer des âmes encore plus puissantes et difficiles à capturer.

Les "contributions de conscience" sont en réalité constituées de l'énergie qu'une âme, autrement, utiliserait pour englober de la connaissance objective. Chaque fois qu'elles choisissent un mensonge par rapport à l'effort requis pour creuser jusqu'à la vérité, ou l'effort requis pour ajuster leur propre psyché pour s'adapter à la Vérité, cette énergie "amour" est en réalité transférée à l'individu qui produit le mensonge dans lequel elles croient sans effort de leur part pour vérifier pour elles-mêmes si c'est vrai ou faux.

Puisque le flot des contributions est un flot hiérarchique vertical, on peut voir que le développement de la "pompe à nourriture" psychique et mécanique - l'ouverture et le développement des pouvoirs psychiques-vitaux des troupes sur le terrain - apporte des sommes-d'énergie vers le haut jusqu'à la station "corticale" du Commandant, et sert littéralement à amplifier l'Intelligence, la véritable Présence de Sagesse (négativement influencée dans ce cas). L'utilisation de drogues chimiques pour atteindre des états de conscience supérieurs, particulièrement ceux reliés à la glande Pinéale - la "valve d'écoulement" - est prônée dans les enseignements de la hiérarchie négative.

Les subordonnés de la hiérarchie négative sont tous connectés comme les niveaux d'une immense structure, fonctionnant comme des extensions régimentées et des "parties" de l'esprit/corps"- des organes et procédés servant le plan négatif depuis leurs niveaux respectifs - du Sommet Partagé, l'"Oeil de la Pyramide". Les êtres des niveaux différents ne perçoivent pas l'objet du But Ultime parce que c'est une caractéristique de la hiérarchie négative que de masquer et déformer délibérément ce qui est supérieur et plus global de ce qui est inférieur et plus "spécialisé."

Dans les royaumes positifs, il est plus intrinsèquement possible pour les niveaux inférieurs de percevoir l'objectif et les fonctions des niveaux supérieurs avec un minimum de distortions à cause de la caractéristique des royaumes Positifs qui est de partager et d'échanger plutôt que de produire un canal d'énergies unilatéral vers le haut, pour ainsi dire.

Pour autant que les niveaux inférieurs de la hiérarchie SDS soient au courant, leur objectif est de cristalliser sous la pression artificielle de l'économie, une structure d'élite de pouvoir globale constituée de natifs et d'aliens qui domineront complètement la terre et ses habitants, en faisant d'elle une ressource négative captive destinée à  "nourrir" la hiérarchie.

C'est ce que les êtres de la 4e densité SDS perçoivent. C'est leur but. C'est tout ce qu'ils connaissent: la brutalité et la domination, le pouvoir et le contrôle. Le VERITABLE objectif leur est, bien sûr, caché. Les niveaux de densité supérieure de la hiérarchie Négative déforment et masquent délibérément le caractère de leurs objectifs aux plans inférieurs des "fonctionnaires subordonnés" qu'ils voient comme une machinerie régimentée d'êtres utilisés comme rouages remplaçables dans un Moteur de Conquête.

Aux niveaux les plus hauts, l'objectif est de convertir toutes les énergies et tous les pouvoirs spécialisés des troupes négatives en modèles d'information potables d'une vaste Matrice contribuant à l'amplification de la connaissance et de la conscience des généraux, commandants et chefs suprêmes de la pyramide. Les fruits de ces énergies et pouvoirs des "pions" en terme de terrain exact gagné, de vrais éléments soumis, contribuent à la composition progressive du contrôle hautement intégral pour les échelons les plus hauts de la hiérarchie Négative, leur permettant d'étendre encore plus loin le terrain qui tombe sous leur juridiction réglementaire; par là-même assurant des "fermes" de plus en plus volumineuses d'énergie-nutriment dont ils s'abreuvent tels des vampires.

Il y une conséquence à cette consommation unilatérale d'énergie Lumière, et cette conséquence ne se manifeste progressivement que dans les densités supérieures.

En 3e densité, le procédé de perception est une circulation bilatérale des valeurs de lumière transmettant les structures noétiques de l'environnement via l'endroit correspondant aux glandes pinéale-pituitaire. Les valeurs d'énergie codées chargées de l'empreinte psychique de la Nature sont introduites et "mélangées" aux substances de l'énergie rayonnante reçues par la nourriture et autres impressions sensorielles. Ces valeurs de lumière sont généralement reçues via le système sensoriel et sont transmises à l'extérieur via la glande Pinéale en "charge" des "impressions identitaires" de l'individu. En règle générale, il y a beaucoup de perte due à la comparativement faible intégration corps/esprit.

Afin de monter vers la classe supérieure de circulation et d'incorporation plus efficace de la Lumière, des impressions plus pures sont requises. "Plus pures" signifie plus objectives. Moins l'entité réceptrice apporte de "déformation" ou de "distorsion" à l'impression lumière, plus celle-ci est pure. Cette pureté ou objectivité d'impressions est optimisée en correspondance avec une appréhension profonde et unitive de la conscience.

Ce terme "unitif" ne signifie pas que l'"autre" est perçu exactement COMME soi, mais plutôt que tous les autres sont perçus en tant qu'unités d'énergie-lumière à conserver, aligner, équilibrer, et faisant partie d'un ensemble entier, plutôt que comme quelque chose qui doit être consommé dans une décharge unilatérale vers une seule typologie. Cette "conscience unitive" prône le champ cognitif de l'être-Entier, dont la valeur totale se manifeste à travers toutes les structures et toutes les formes. Elle perçoit la somme des différentes entités comme possédant un AXE d'Identité Consciente, exprimée par des formes infinies d'existence / création. 

C'est donc une célébration extatique de l'harmonie de l'Amour sans aucun désir ou besoin de "posséder" ou de "manger" ou de contraindre un "flot unilatéral" d'être ou de "devenir Un". Les forces positives, les êtres SDA (Ndt: au Service des Autres) des niveaux supérieurs, travaillent activement à soutenir les domaines Créatifs dans l'achèvement du but positif Logoïque, qui est la réalisation de la Conscience Absolue sous toutes les conditions et sous toutes les  formes. La diversité est prônée et célébrée.

Cependant, la hiérarchie Négative est orientée vers la consommation d'énergie lumière rayonnante dans un flot unilatéral: "Devenir Un." Le pouvoir progressif qui résulte de la "capture" et de l'incorporation de sources de lumière radiante sert à nourrir et à étendre une subjectivité de conscience exclusive puisque l'effort est dirigé vers la subordination de toute chose au narcissisme magnifié appartenant à la conscience dévote de l'ego.

Aux niveaux plus élevés, le cadre d'absorption de la conscience ego accroissante prend la forme d'une forte contraction fonctionnelle et d'un retrait effectif de l'intérêt/participation aux domaines d'être de la création, maintenant seulement une interaction minimaliste avec ses plus proches contacts dans la pyramide.

Donc, l'être négatif des densités supérieures prend la configuration d'une présence solitaire menaçante, tapie dans les cavernes et grottes désolées des royaumes astrophysiques. Elle devient une entité farouchement mentale du pouvoir-connaissance de la 5ème densité, possédant le regard proverbial du basilic et ne détournant seulement le flot de son attention de cette auto-absorption intensifiée/contractile que par faux égard envers les mondes créés, dû au besoin de canaliser la source de nourriture en entonnoir - suçant la vitalité des extravagances et des passe-temps qui constituent les folies des mondes créés, imbibant les "unités lumière" pour assurer le pouvoir ininterrompu dont elle a besoin, le "wattage" inconcevable requis, pour maintenir cette auto-absorption monumentale et cette auto-luminance narcissique du postulat de l'Ego négatif - l'Anti-Logos, le Soi de la Conscience.

C'est ainsi que l'Anti-Logos ne peut simplement pas se retirer des mondes de la création - il doit les absorber en lui - il ressent la nécessité de défaire la création - il a BESOIN de cette énergie pour alimenter son infinie auto-contemplation.

C'est l'Objectif Ultime de l'Etre au sommet de la pyramide alimentaire. Et c'est pourquoi son plan est masqué dans les niveaux inférieurs de la hiérarchie. Tant que ces êtres négatifs des niveaux inférieurs n'ont pas consommé assez d'énergie - une sorte de masse critique - pour déclencher l'implosion d'une aussi extraordinaire auto-concentration, ils sont seulement intéressés par la destruction de ce qui résiste à leur domination et par la préservation d'un minimum vital de ressources capturées afin de disposer d'un approvisionnement continu de nutriment. Ils veulent contrôler, ou geler le rythme de destruction et de désintégration planétaire afin de conserver techniquement la forme de vie intelligente dans un état malléable afin d'en faire un bon "serviteur".

L'Objectif - l'ultime destruction totale qui est désirée par l'Etre au Sommet - la consommation totale de même ses minions - est masquée aux êtres négatifs des densités supérieures situés en dessous de lui. Les niveaux inférieurs peuvent "sentir" ou "deviner" le trou noir menaçant de l'annihilation absolue lorsqu'ils montent dans la hiérarchie, mais les plaisirs immédiats de leurs festins frénétiques les maintiennent occupés, ce qui renforce leur refus de regarder plus profondément dans le Coeur des Ténèbres qui proclame son évangile de l'Unité et qui n'a aucun scrupule à se servir même d'EUX comme nourriture!

Parce que le contingent SDA honore et conserve la réalisation de la conscience sous toutes les formes et sous toutes les conditions, il a de plus grandes ressources pour maintenir la création. Il a accès à une allégeance encore plus puissante de résolution consciente et d'intention collective unifiées si bien que la hiérarchie négative rencontre de la résistance à chaque tournant. Et cette résistance SDA est bien plus en harmonie et en alignement avec la structure Logoïque, si bien qu'elle possède la valeur totale du Pouvoir Créatif en tant que Sa mise en application.

Cependant la hiérarchie négative, à cause de sa nature intrinsèque, doit "emprunter" les extensions créatrices et les outils-d'être en éveil - autant que n'importe quoi et n'importe qui d'autre - alors que parallèlement, elle est hostile à leur égard! En bref, sa nature intrinsèque est celle de la haine de soi, qu'elle doit constamment fuir, ce qui requiert toujours plus d'énergie pour la protéger de sa propre "vérité."

Cependant, tout ceci est la Réalité Théologique du jeu d'échecs hyperdimensionnel qui se joue sur notre planète. Quand - tel que cela lui arrive occasionnellement - la hiérarchie Négative réussit à conquérir une planète ou même une galaxie, elle n'accomplit cela que par un long tournoi cérébral de manoeuvres et de parades, de parties des plus subtiles et furtives, l'idée étant toujours d'attirer les élément et les attributs positifs donnés de l'échiquier et de progressivement les récupérer, compromettre sournoisement leur efficacité positive, et intégrer graduellement leurs manoeuvres caractéristiques dans des modèles déviants, en optimisant secrètement le potentiel négatif - soit en neutralisant leur efficacité positive, soit en les "intégrant" par des distorsions imperceptibles et progressives de l'alignement loyal et vrai jusqu'à ce qu'ils ajoutent leur propre dimension de négativité consciente et délibérée à la machination stratégique générale.

Les forces Négatives peuvent exercer un contrôle remarquablement prévoyant. Si un groupe a été efficacement emprisonné et pourrait être complètement annihilié, au lieu de cela, le jeu sera préservé, les conquérants tenant leurs positions intactes, prêts à miser leurs gains dans une gloire négative encore plus grande de "conquête galactique". C'est tout simplement une stratégie supérieure, essayant d'inclure autant de monde que possible en une seule fois, afin qu'une portion comparativement plus large du cosmos multidimensionnel puisse être anéantie en un battement de cils.

Ce que nous découvrons à la fin, c'est que la conscience SDS DOIT soustraire l'Amour de l'équation. C'est seulement par un manque d'amour qu'un individu est motivé à supprimer ou à contrôler ou à convertir une autre personne.

L'Amour exprime la condition éternelle selon laquelle, au sein de l'identité inconditionnelle de l'Absolu, TOUTES les qualifications sont permises par la vertu du Potentiel Illimité.

L'Amour est le Pouvoir de l'Absolu qui Le rend Absolu et inconditionnel en permettant même l'apparente antithèse de la hiérarchie SDS.

La réalité dans sa plénitude, par sa nature même, dépasse définitivement la hiérarchie SDS. La perspective SDA couple l'Amour avec le Potentiel Infini - les propriétés éternellement proliférantes de la Création dans toutes ses formes et variétés. La perspective SDA célèbre les différences dans la forme, tout en reconnaissant l'identité dans la conscience.

Et c'est pour cette raison que la hiérarchie SDS est "amère" envers l'Amour: parce que l'Amour permet et accepte que l'attention soit partagée, alors que le SDS a soif d'exclusivité.

L'Amour est ce qui se déplace dans les courants multiplicateurs du potentiel Créatif, tout en conservant la conscience de l'état originel de la possibilité infinie - la non-anticipation.

L'Amour est ce qui sait que peu importe combien de fois le Logos est subdivisé ou multiplié, il demeure intact.

L'Amour est la conscience qui sait qu'elle peut être provisoirement concentrée sur des attributs choisis délimitants, mais qu'elle n'est jamais diminuée.

Mais la hiérarchie SDS voit l'Expression Créatrice comme une"femme libertine" se prostituant auprès d'autres "dieux". Elle voit son travail comme étant "d'arrêter" la prolifération aveugle et la générosité porteuse de liberté de l'Amour. Elle veut "capturer" la Mère, la garder sous clés, utiliser son pouvoir en appropriant ses moyens, en imitant ses actions et ses fonctions tout en les altérant stratégiquement et en les incorporant dans un simulacre restreint approprié à ses propres buts.

Rappelons-nous que les forces SDS n'ont aucun pouvoir de créativité; elles ne peuvent pas créer leur oeuvre en propre. Elles ont besoin du pouvoir de la Mère pour cela. C'est pourquoi elles capturent des femmes avec du pouvoir, les gardent à moitié en vie afin de maintenir une continuité minimale d'interaction créatrice et la production appropriée de forme.

C'est par la régulation ajustée des formes de l'Amour que l'intelligence SDS puise les moyens de contraindre l'énergie de l'âme à convertir un capital conscient-abstrait en monnaie psychique et émotionnelle spécifique. Et c'est via l'énergie cumulative psychique et émotionnelle que les forces SDS espèrent obtenir les clés-énergie des serrures temporelles et des corridors spatiaux de terrains encore vierges et toujours plus riches, des portions du cosmos intactes de leur vie créatrice, mûres pour le pillage et le profit privilégié.

Et nous voyons que l'ultime but de la hiérarchie SDS est de MAITRISER l'énergie créatrice. L'assimiler au soi, en priver les autres en les incitant à croire à des mensonges à propos de "devenir Un". Parce que, quand on croit au mensonge du trompeur SDS, on lui a donné le contrôle de notre Libre Arbitre - l'essence de la Créativité.

L'entité planétaire est le point central d'une densité spécifique d'interaction esprit/corps. A certains moments cosmiques, ou "carrefours", il se peut qu'une telle entité planétaire soit prévue pour se polariser dans une densité supérieure. La hiérarchie Négative voit cela comme un "moment opportun" pour inciter à ce que la polarisation se fasse de manière négative si bien que l'entité planéaire participera pleinement à la réalité de la 4ème densité Négative - l'Unité - plutôt qu'à la réalité Positive de la diversité et de l'expansion créatrice. Les êtres polarisés négativement requièrent une base planétaire polarisée négativement à partir de laquelle fonctionner, tout commes les êtres positifs de densité supérieure ont besoin de bases planétaires polarisées positivement.

Répétons la maxime Hermétique: En haut, l'économie d'énergie de la lumière et en bas, l'économie du contrôle des esprits et de la volonté. Ils veulent utiliser la propre énergie créatrice de l'humanité pour "enfermer" la planète sous leur domination.

________________________________________________________

Les Royaumes Positifs / Négatifs des Densités Supérieures


par Michael Topper

______________________________________________________

Dans les densités supérieures, le Nom du Jeu est la Conscience. Cela veut simplement dire que les densités d'existence supérieures, soit positives soit négatives dans leur orientation, reconnaissent toutes que le travail de tout être et de toute existence en tout lieu, est toujours celui de la Conscience... devenir de  plus en plus "Conscient". La conscience est liée à la "densité" de conscience, pour ainsi dire. La façon SDS d'atteindre la "densité de conscience" est de "prendre du poids" en assimilant les autres unités de conscience. Cela est généralement promu comme "Tout est Un", et se réfère au "mal" comme étant une "rébellion" ou une faute ou quelque chose avec quoi "on en finira" au bout du compte. 

Le SDA, d'un autre côté, comprend "gagner du poids" d'une autre manière. Il voit qu'une reconnaissance de la conscience de "l"autre soi" en tant qu'égal à sa propre conscience, en dépit d'une manifestation complètement différente de cet être, est la façon de "mettre la conscience en réseau" afin que l'Ensemble soit plus grand que la somme des parties.

La différence est que les gars SDA reconnaissent la conscience comme étant une activité "intégrative" de travail en réseau mutuel et d'interdépendance parcequ'ils voient tous les autres comme soi-même, même s'ils sont différents, et donc ils cherchent à aider et à assister parceque l'autre EST soi-même dans un sens interne absolu. Dans cette voie, la Conscience Absolue, ou Dieu, est "glorifiée" par une merveilleuse diversité d'être, si on souhaite l'expliquer en ces termes.

Les gars négatifs, d'un autre côté, jouent le jeu en termes de domination, de subjugation et d'absorption des autres consciences en "Une". Mais, eux aussi comprennent que les règles du jeu stipulent que pour qu'ils "absorbent" vraiment en leur être ces autres "consciences", l'"autre" doit choisir de faire partie de leur "auto-glorification". Une "nourriture" réticente n'est par essence pas "nutritive", pour ainsi dire. Si la conscience ne choisit pas, elle devient un "poison" pour la conscience qui cherche à "la manger". Et donc ils doivent promouvoir l'"Unité" d'une manière très particulière.

Notez bien que les deux côtés reconnaissent l'"Unité", mais de manières très différentes.

Donc, nous devons comprendre ici que le véritable plan du Royaume Négatif est de "manger de la conscience". Ainsi, cela empêche dans les faits une "prise de pouvoir" franche en termes littéraux, physiques. Si une "invasion" était détectée, cela voudrait dire que le voile serait levé et tous verraient "l'homme derrière le rideau", seraient dégoûtés et s'en détourneraient. Tout comme dans le "Magicien d'Oz", ces Ballerines de Rubis doivent être obtenues en faisant TRÈS ATTENTION!

Rassembler l'essence est un art d'une grande subtilité! Le "plan négatif alien" est, purement et simplement, du HARCÈLEMENT.

Le but du Harcèlement est de créer un environnement artificiel entièrement contrôlé composé de comportements humains complètement prévisibles - rendus prévisibles parcequ'ils ont été programmés pour répondre à des signaux de conditionnement [inculqués par des siècles de mensonges et d'obscurantisme présentés sous la forme des religions] et tout cela tourne autour d'une "histoire" qui est en fait fausse et déforme complètement le véritable but négatif.

Depuis des siècles ces signaux de programmation sont mis en place - soit grâce à la capacité de voyager dans le temps, soit à cause de présence historique réelle. Divers prophètes ou leaders religieux ont été influencés pour prêcher, ou enseigner ou prophétiser des philosophies désignées à poser les fondations pour une prise de pouvoir ultérieure - possiblement actuellement. Quand les gens commencent à acquérir de la sagesse, les Négatifs n'ont qu'à retourner dans le passé, et ajouter quelque chose de plus dans la soupe pour "recouvrir" cette nouvelle conscience. Cela agit ensuite comme un effet domino et influence notre présent. Les boucles temporelles et tout l'attirail. De nombreuses personnes pensent que le "scénario d'invasion alien" est une ruse concoctée par le gouvernement pour créer l'impression qu'une "menace" n'est pas loin, permettant donc l'institution d'un Nouvel Ordre Mondial. Mais, cette idée est basée sur une déformation du processus décrit à l'instant.

Ce qu'il est important de retenir c'est que: il n'y a PAS d'"activité conspirationnelle unifiée" en cours dans la hiérarchie du gouvernement. L'effet "diviser pour mieux régner" est aussi manifeste à ce niveau et convient à la perfection aux objectifs aliens. Une telle activité à TOUS les niveaux est en accord avec leur programme de HARCÈLEMENT, dans lequel la confusion et les quiproquos empêchent les Harcelés d'obtenir une perception claire.

Toutefois, à un certain niveau caché, il se peut qu'il y ait une interaction conspirationnelle directe entre le "gouvernement secret" et les aliens négatifs... mais il est peu probable qu'aucun nom de ceux qui sont impliqués soit reconnu par quiconque, peu importe à quel point ils sont "dans le secret" sur le sujet. Ces "supérieurs secrets" sont exactement cela: SECRETS. Toute organisation qu'on puisse nommer, ou dont on puisse être CONSCIENT, ne sont que des "cercles extérieurs".

Quel est le but désigné de ce HARCÈLEMENT? Il est à deux temps. D'abord, l'effet du Harcèlement est comme de provoquer la panique dans un troupeau de bétail. Petit à petit, ils sont consolidés dans un "mode négatif" constitué de l'idée "nous contre eux". Même si, en surface, ce "mode" pourrait sembler positif ou SDA (c-à-d, sauver le monde parcequ'il est "mauvais" ou imparfait, ou entaché par le pêché originel ou ce genre de choses), le fait même qu'il soit formé selon le mode "dominateur" qui est de percevoir le salut "à l'extérieur" signifie qu'il peut être plus facilement "intégré" corps, esprit et âme à un niveau qui est "invisible et impossible à voir". En d'autres mots: Satan PEUT et le plus souvent apparaît VRAIMENT comme un Ange de Lumière!

C'est seulement aux niveaux inférieurs de la structure de pouvoir que beaucoup croient encore qu'ils jouent les rôles basiques d''"antagonisme" et d'"auto-protection". Ils croient qu'"envoyer de l'amour et de la lumière" à ceux qui sont "dans le besoin" est approprié, sans réaliser que cette activité est fondée sur la croyance enracinée qu'il y a quelque chose de mal, d'imparfait, en rebellion, et donc cela devient encore: "nous contre eux".

Il y a des preuves qu'une technologie d'implant pourrait être utilisée à grande échelle pour assurer une obéissance influencée; mais un degré de liberté doit être conservé via la conscience, dû au fait essentiel que la denrée recherchée est la conscience. Une psyché totalement droguée, altérée chirurgiquement et profondément programmée est juste bonne pour un service d'esclaves robotisés (en passant, cela pourrait aussi arriver). C'est dans cette compréhension que nous trouvons comment sortir du piège. Ce n'est pas facile, mais ce peut être un moyen.

Le but premier du harcèlement Négatif est, par des modèles de comportement fortement influencés mais pas robotiques, de persuader le Libre Arbitre de la CONSCIENCE visée de s'aligner sur l'existence de densité supérieure négative. Parce que, à Long Terme, le but pour la hiérarchie négative est de "manger" les unités de conscience fonctionnelles, avec leur Libre Arbitre intact! Sinon ce n'est pas de la bonne nourriture!!!!

Et c'est là que la physique intervient à nouveau... parceque L'ÉLÉMENT CONSERVÉ DE LA VRAIE CONSCIENCE est la valeur irréductible du Libre Arbitre. L'esprit du sujet doit conserver le Libre Arbitre qui distingue la conscience en tant que telle.

A l'instant où la polarisation négative est choisie en conséquence de la véritable prérogative du Libre Arbitre, le "sujet" fait immédiatement "partie" de l'entité de dimension supérieure à l'origine responsable d'avoir induit ce choix, peu importe les moyens de manipulation employés ou les déformations convaincantes utilisées pour déterminer les conditions sous lesquelles le choix fatal est fait. En d'autres mots, la confusion, la souffrance physique et/ou émotionnelle/mentale, l'épuisement, le chantage, et même des formes de torture sont des modes légitimes de "persuasion". Bien-sûr, plus les moyens utilisés sont subtils, plus la valeur est conservée. Une conscience "torturée" est l'équivalent d'un aliment "trop cuit".  Beaucoup d'Etres des Ténèbres des niveaux supérieurs sont de véritables connaisseurs! Ils raffolent particulièrement de ceux qui sont vraiment purs et de grande volonté!

Il y a un LIEN PSYCHIQUE immédiat dans cette relation avec un être de densité supérieure négatif qui est le "maître" de l'"agent" humain qui est dorénavent une partie fonctionnelle de son "dévoreur/maître", et la hiérarchie négative s'étend proportionnellement à chaque "intégration/absorption" de membres additionnels.

En d'autres mots: la hiérarchie négative est une chaîne alimentaire pyramidale... le sommet de la pyramide est composé du gradué négatif le plus persistant, celui qui est resté accroché là contre toute évidence d'amoindrissement, et qui est l'exemple ultime du  "voeu pieux".

Cet "Ultime Voeu Pieux" signifie qu'il/ils ne peuvent pas VOIR qu'ils ne deviennent pas Dieu en assimilant et en contrôlant les autres sois... mais que le véritable résultat est une condensation, une implosion et une dissolution progressives en matière primordiale et en NON-être.

Et c'est là que la physique intervient encore pour nous aider à comprendre ce conflit: Sans dualité, il n'y aurait pas d'existence à discuter.

Du Un, il y a une émergence bilatérale.

Une moitié exacte cherche joyeusement la vie et la création, le jeu et l'exploration... une sorte d'"amour de l'aventure".

L'autre moitié exprime une peur fondamentale de "se perdre" dans ce jeu et cette exploration. Cela la fait se replier sur elle-même et établit la "tension" de polarisation qui est l'étoffe dont le cosmos est construit...

Cela peut être compris plus facilement par "l'Amour de Dieu à travers les autres", donc en aimant les autres inconditionnellement, comme Dieu, puisque tous sont un, même si différenciés; à l'opposé de "l'Amour de Dieu à travers soi" c'est-à-dire croire que l'amour de soi EST l'amour de Dieu, donc les autres doivent l'aimer aussi!

Une vision perçoit tous les autres COMME SOI-MÊME, et aime Tous et cherche à servir les autres.

L'autre ne voit que SOI-MÊME et cherche à approprier tous les autres au Soi pour restaurer l'équilibre... "retourner au Sommeil Cosmique de l'Unité", pour ainsi dire.

Une analogie serait la différence entre un enfant libre et aventureux plein du sens de l'aventure, opposé à un enfant qui veut "posséder la mère", s'accrocher à elle et l'incorporer en lui; donc, la Jalousie.

Les "Ténèbres" sont en fait un Etat de Conscience qui existe depuis le commencement exact de l'individuation et qui CONVOITE L'ATTENTION POUR LUI SEUL.

Cette conscience hait, craint et se méfie profondément de la Création, et ne cherche qu'à "s'enrouler sur elle-même et se rendormir" en union éternelle avec le "père/mère".

Un point important ici: cette conscience Négative s'élève du "soi voyant le soi" à l'instant de la création, et donc est une partie intégrale de la création. Elle ne peut en être séparée parce qu'elle existe seulement grâce à un commencement créatif Positif. L'une ne peut exister sans l'autre. C'est aussi simple que cela.

La conscience négative est le SOI de la création - la gravité qui ré-attire tout ce qui existe en elle-même. C'est l'aspect du UN impliqué dans la contemplation et le rejet dans son propre coeur de la créativité, gelée dans ce moment de "vertige" éprouvé au moment de l'explosion d'énergie créatrice.

Et parce que cet "état de conscience" se produit en conjonction avec, et précisément grâce au potentiel Créatif, c'est à dire l'AUTRE, et est en fait identifié par ce facteur, on ne peut pas "en finir avec lui" sans que TOUT ne retourne au UN et ne "se rendorme". Donc nous voyons que les efforts pour "sauver le monde" par la "punition des méchants", ou la "conversion à la lumière" ou en "spiritualisant la matière avec de l'amour", sont tous des expressions du désir fondamental de DÉFAIRE LA CRÉATION; DE TUER DIEU! A travers l'idée que "le mal/les ténèbres" sont une rébellion, une faute, quelque chose avec quoi on doit en finir, la "distorsion" est introduite qui pose le fondement pour la domination et l'absorption. C'est pourquoi, même si les "principe Chrétiens" promulgués paraissent bons et inspirants, et en fait, PEUVENT l'être, la raison fondamentale est défectueuse et s'exprime aussi dans l'histoire Chrétienne sous des formes telles que les nombreux massacres institués au nom de la Chrétienté.

Ainsi, l'essentiel à retenir est que cette autre "moitié" du Tout, née avec l'impulsion Créatrice, se concentre sur la réalisation de sa propre impulsion - défaire la création - car elle réalise que, là seulement, elle pourra être en "paix".

La seule manière pour elle d'accomplir ce retrait narcissique idéal en elle-même dans l'infinie Auto-contemplation, est de récupérer toute l'Attention et la consciense qui est, de fait, "empruntée à" l'inconcevable magnitude de la Conscience en Sommeil Cosmique.

L'Obscurité devient, de fait, un incurable insomniaque!!!

Cette conscience SDS/Ténèbres sent qu'elle doit déchirer le tissu créatif de l'existence, de ce fait libérant ces unités d'énergie impliquées dans les fonctions créatrices, et les "ravaler" en elle-même, effaçant leurs propriétés et pouvoirs différentiels, afin de restaurer le Un EN TANT QUE UN.

Lui-même.

Cependant, cela n'est pas perçu clairement dans les densités inférieures avant que les masques soient enlevés. Les implications les plus profondes de cela sont cachées par bien des voiles... Et même les participants des 4e et 5e densités ne comprennent pas nécessairement cette ultime dissolution.

Une sorte d'"Ultime Dévoreur de Lumière" prêchant l'évangile de la Dégénérescence en tant que "Salut".

______________________________________________________

Qui est Michael Topper ?

Réponse: Michael J. Topper [surnom: MT] est l'auteur d'une des documentations ésotériques les plus exceptionnelles disponibles actuellement. Selon ses propres écrits, il a commencé sa carrière spirituelle avec sa femme (qu'il appelle "AAA") en pratiquant beaucoup la méditation et d'autres techniques "généralement réputées" au début des années 70. A la fin des années 70 son dur labeur a atteint une sorte de point culminant quand après une intense séance de méditation, ils acquirent la faculté permanente de "lire les auras".

Citation de Matrix 4: "Cette faculté se révéla bien plus puissante qu'aucune [autre faculté] à propos de laquelle ils s'étaient renseigné, y compris la célèbre faculté de [lecture d'Auras] de Leadbetter, etc."

(Commentaire: Si vous connaissez les livres de Leadbetter, alors vous devez avoir remarqué que ses schémas et descriptions des chakras et des auras des personnes sont _très_ détaillés...)

S'ensuivirent plusieurs années de travail intense de la part de MT et d'AAA avec ces énergies multidimensionnelles dorénavant visibles; ils firent de nombreuses "expérimentations primaires" avec ces énergies afin de trouver comment elles marchent. Finalement, après plusieurs années, ils découvrirent beaucoup sur ces énergies et comment les aligner. Par exemple, un thème qui réapparaît constamment dans les écrits de MT est son axiome que la conscience humaine est [artificiellement] limitée à cause de son actuelle basse intégration esprit/corps; et une intégration supérieure esprit/corps pourrait être atteinte en élevant l'énergie de la kundalini, qui est enfermée à la base de la colonne vertébrale.

Par la suite, MT et AAA prétendent qu'ils ont atteint un état aussi élevé que l'Illumination; en 1988, MT commença à publier des livres, des cassettes audio et un magazine ("TNTC - The New Thunderbird Chronicle"). Durant cette période (c'est à dire, de 1988 à 1993 ou peut-être 1994), MT a produit un montant ahurissant d'informations dont la qualité est tout simplement à couper le souffle. C'est différent de tout ce qu'on a pu voir. [Plus d'infos sur ses livres et articles plus tard, bien entendu]

En 1993, MT et AAA déclarèrent qu'ils étaient assiégés par les puissances occultes - des êtres négatifs des dimensions supérieures d'Orion voulaient mettre un terme aux communications de MT. Depuis lors, on n'entendit pratiquement plus parler de MT ou d'AAA. J'ai pu retrouver la trace d'un de leur amis, mais personne ne sait ce qu'ils font en ce moment - il semble qu'ils aient tout bonnement disparu.

Toutefois, durant ces quelques années productives (de 1988 à environ 1993), MT/AAA ont bien déversé plus de 700 pages d'informations "transdimensionnelles" de première classe, et pas moins de 90 (et quelques) cassettes audio avec toute sortes d'informations hors du commun.

Note de Laura: Ce qui s'est ou ne s'est passé pour que Topper soit écarté de la scène est sujet à beaucoup de débats et beaucoup de rumeurs circulent à ce propos. Une des rumeurs est qu'ils ont atteint leurs visions par des "moyens douteux", pour rester poli. Mais je ne souscris pas forcément à cette opinion parce que la qualité du travail parle d'elle-même.

Cependant, je soupçonne qu'ils ont le plus probablement subi des attaques sérieuses des sphères hyperdimensionnelles à cause de leurs révélations. Et c'était le manque d'un "réseau" qui les a rendus vulnérables. Mais c'est juste une spéculation.

Un autre facteur possible, basé sur ce qu'on peut déduire de leurs descriptions de l'"état" dans lequel les visions ont été atteintes, suggère que la préparation n'était peut-être pas suffisante en termes d'établissement d'un réseau de soutien, ainsi que l'"aptitude" à recevoir sans conséquences.

Ibn al-'Arabi a traité ce problème en détails. Il nous dit que "le dévoilement que le voyageur expérimente" (c-à-d les résultats de la méditation) "n'ajoute rien aux principes et aux corollaires de la foi. Au plus, il apporte certains détails. [...] En supposant qu'on commence le chemin et qu'on soit sous la guidance de Dieu, et en supposant qu'on expérimente un "dévoilement" qui clarifie toutes sortes de choses qu'on avait jamais comprises avant, peut on être sûr que le dévoilement vient de Dieu? N'y a t'il pas possibilité d'une intervention satanique et que nous nous égarions? Est ce qu'une personne qui clame suivre sa propre "préférence" ne clame-t-elle pas en fait son indépendance et ne met-elle pas en place sa propre religion, même si ce n'est que pour elle-même?"

Et la réponse qu'il donne est:" Toute connaissance, toute "préférence", tout "dévoilement", témoignage ou révélation sur soi-même doit se soumettre à la Balance de la Loi" (c-à-d la mise en réseau).

"Le voyageur qui veut atteindre le but en sûreté doit éviter les pièges tendus pour lui sur le chemin. Une fois qu'il a atteint les étapes de dévoilement et de témoignage, il sera tenté par Satan et par son propre caprice à ne dépendre que de lui-même plutôt que de suivre la "balance de la loi"."

"Il doit avancer selon la balance de la connaissance dérivée du [travail en réseau]."

"Si une "commande divine" devait lui venir et se manifester à lui, et qui contredit la balance, alors il a été trompé."

"Beaucoup de ceux qui espèrent Dieu ont été trompés dans leurs états sans en être conscients. C'est une illusion masquée, une puissante ruse divine, et un être mené pas à pas sans qu'il en soit conscient."

"Prends garde à ne pas faire tomber la Balance de ta main... Si ce que tu comprends d'elle est quelque chose de différent de ce que les gens (ceux qui suivent la voie) comprennent, si bien que ta compréhension se met en travers de toi et d'eux, alors n'aie pas confiance en ta compréhension! Car c'est une tromperie de l'ego sous une forme divine sans que tu t'en rendes compte."

"Nous avons rencontré des gens sincères parmi les Gens d'Allah qui ont été trompés par cette position. Ils préfèrent leur propre dévoilement et ce qui se manifeste à eux dans leur compréhension. Ils dépendent de cela dans leur propre cas. Quiconque compte dessus est totalement confondu et a quitté son affiliation avec les Gens, rejoignant les "plus grands perdants". Leurs efforts s'égarent dans leur vie présente, alors qu'ils pensent qu'ils font de bonnes choses".

Quand les amis de Dieu font l'ascension de leurs aspirations, le but de leur arrivée est les Noms Divins, car les Noms Divins les cherchent."

"Ils reçoivent seulement à la mesure de leur propre état de préparation."

"Nous ne questionnons pas ceux qui ont des opinions personnelles. Nous leur disons, "Cela a t'il été révélé [parmi les Gens, Amis de Dieu?]

S'il dit oui, alors tu dois le comparer à ce que tu as appris, et à ce qui t'a été dit. Tu dois aussi le comparer à ce que les autres savent. Ceci est la balance."

"Le voyageur spirituel qui n'est pas suffisamment enraciné dans la Balance de la Loi peut penser qu'il n'en a plus besoin."

"Les amis de Dieu témoignent des anges, mais ils ne témoignent pas de l'envoi du message; ou alors ils témoignent de l'envoi et ils savent que c'est un ange qui l'a fait, mais il ne témoignent pas de l'ange. Personne ne peut combiner la vision d'un ange et l'envoi du message, à part un messager. Voici comment l'ami est différencié du messager."

"Quant à la manière dont prend place l'envoi du message, je peux vous dire qu'il se produit par affinité. Le coeur de celui qui reçoit le message doit avoir être préparé pour ce qui sera reçu en lui. Sans disposition, il n'y a pas de réception. Mais la disposition n'est pas identique à la réception, puisque la disposition dépend de la désignation divine. D'ailleurs, certaines âmes peuvent marcher sur le chemin qui les amène à la porte de derrière laquelle, une fois ouverte, ce message particulier sera lancé. Alors, quand ils atteignent la porte, ils s'arrêtent jusqu'à ce qu'ils voient ce par quoi elle leur sera ouverte."

"Quand elle est ouverte, l'ordre provient d'une entité, et ils le reçoivent de derrière la porte à la mesure de leur disposition. Ils n'accomplissent AUCUN TRAVAIL en faisant cela. Au contraire, Dieu dote chacun d'eux d'une disposition."

"C'est ici que les distinctions sont faites parmi les différents groupes, entre les disciples, ou les amis, et ceux qui sont les messagers."

"Celui qui n'a pas la connaissance imagine que voyager jusqu'à cette porte est la cause par laquelle ce qui a été acquis fut gagné quand la porte s'est ouverte. Si c'était le cas, ceux qui expérimentent l'ouverture seraient tous égaux."

"Les états présentent des dangers pour la personne qui les expérimente. Bien qu'ils soient des octrois divins, il y a toujours le risque de les prendre trop au sérieux, pensant qu'on a mérité ces états, en devenant fier, perdant son équilibre mental. Les états sont des épreuves que le voyageur doit subir. Plus tôt il en finit avec eux, le mieux c'est."

"Bien que les "irruptions divines" puissent venir sans s'être exercé, le voyageur qui ne s'y est pas préparé [est en grave danger.]"

"Il y a trois niveaux à cela:

1) Quand l'irruption est plus grande que la force de l'âme, alors elle prend le contrôle l'âme. Une telle personne n'a aucune capacité à se gouverner elle-même.

2) L'irruption enlève les facultés rationelles de la personne et rien n'est laissé que des facultés animales.

3) L'irruption ne dure pas, l'état disparaît, et l'individu est capable de retourner à ses semblables avec sa raison intacte. Il gouverne ses propres affaires, et il comprend et agit en se basant sur la  réflexion. Ainsi sont le messager et les amis de Dieu."

"Quand l'irruption est en équilibre avec la propre capacité de l'individu, personne ne sera capable de détecter qu'il y a eu une irruption. Dans un tel cas, même si on ne voit rien avec ses yeux, on remarque que quelque chose l'a distrait, comme si quelqu'un lui parlait. Ou il a soudain commencé à penser à quelque chose, alors ses sens se tournent vers cela et ses yeux se voilent."

"Quelquefois la capacité de l'individu est plus grande que l'irruption, si bien que quand elle survient pendant qu'il converse avec vous, vous ne vous rendez compte de rien. Il est capable de recevoir le message et de continuer à écouter ce que vous êtes en train de dire."

"Le voyageur cherche à accroître sa capacité à recevoir les irruptions de manière à ce qu'il ne soit PAS affecté par elles."

"Il évite aussi ces états qui se manifestent comme étant "extraordinaires"."

"D'après le Coran, Dieu est le "Meilleur des Trompeurs".

Ces duperies sont les nombreux tests pour déterminer si le voyageur peut "voir à travers le voile" et maintenir le cap.

"Alors, préservez-vous, mes frères, des calamités de cet endroit, car le distinguer est extrêmement difficile! Les âmes le trouvent délicieux, et en lui elles sont dupées, car elles se sont complètement éprises de lui."

[Extraits de la traduction et de l'exégèse de William Chittick: The Sufi Path of Knowledge, State University of New York, 1989]

You are visitor number .