Un article par
Laura Knight-Jadczyk


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Vrit ou Mensonge (7)

Traduction franaise: Henri R.


Le 20 novembre 2003: Les historiens, quand ils crivent l'histoire, discutent non seulement de faits thoriques qui sont proposs comme la chronologie, mais aussi des moyens par lesquels ils arrivent leurs ides. Gnralement, ils tirent leurs conclusions sur l'histoire en lisant des "sources", ou des rcits antrieurs sur le sujet en question. Dans certains cas ce sont des rcits de tmoins oculaires, dans d'autres, des rcits dits un scribe par un tmoin, et ainsi de suite.

Les historiens essaient de faire une distinction entre les sources comme "primaire" et "secondaire". Une source primaire n'est pas ncessairement un rcit de tmoin oculaire quoiqu'il serait bien si a l'tait mais est dfinie par les historiens comme un rcit qui ne peut tre trac plus loin en arrire et ne semble pas dpendre du rcit de quelqu'un d'autre. Les sources secondaires sont celles qui sont essentiellement des copies ou des sources primaires "re-travailles". Souvent, elles consistent en du matriel de plusieurs sources assembles ensemble avec des commentaires ou des donnes additionnelles.

Bien, videmment ceci pourrait prsenter un problme si la source primaire est compltement falsifie.

Les sources primaires peuvent lgitimement ncessiter une interprtation et une valuation; c'est le rle d'une bonne source secondaire, pourvu que la distinction entre source et interprtation soit rendue claire. En effet, des sources secondaires des analyses sont vitales au lecteur moyen qui peut ne pas avoir l'exprience linguistique, historique et culturelle pour valuer les sources primaires.

Mais, bien trop souvent, les historiens traitent leurs sources exactement comme Huysmans a dcrit, qui amne la rptition:

"Les vnements sont pour un homme de talent rien d'autre qu'un tremplin d'ides et de style, puisqu'ils sont tous attnus ou aggravs selon les besoins d'une cause ou selon le temprament de l'auteur qui les manipule.

Pour autant que les documents qui les supportent sont concerns, c'est encore plus mauvais, puisqu'aucun d'eux n'est irrductible et tous sont rvisables. S'ils ne sont pas juste apocryphes, d'autres documents non moins certains peuvent tre dterrs plus tard, qui les contredisent, attendant leur tour d'tre dvalus par le dterrement d'encore d'autres archives pas moins certaines." [Huysmans, 1891, Ch II].

Parlons maintenant de l'Empereur Justinien. Un lecteur de la Catholic Encyclopedia dcouvrira les loges suivants de Justinien:

Les trente-trois annes du rgne de Justinien sont la priode la plus brillante de l'empire tardif. Plein d'enthousiasme pour les mmoires de Rome, il se fixa lui-mme, et ralisa, la tche de faire revivre leur gloire.

L'activit multi-facettes de cet homme merveilleux peut tre rsume sous les titres: triomphes militaires, travail juridique, gouvernement ecclsiastique, et activit architecturale. Dominant le tout, il y a la politique de restaurer l'empire, grand, puissant et uni. []

Justinien acquit aussi une clbrit immortelle par l'impulsion qu'il donna aux arts. Si tout style peut tre jamais attribu un homme, ce que nous appelons l'architecture byzantine, au moins dans sa forme parfaite, doit son origine Justinien et aux architectes qu'il employa. Son activit de btisseur fut prodigieuse. Il couvrit son empire de Ravenne Damas avec des monuments superbes. Toutes les constructions ultrieures l'Est et l'Ouest furent drives de ces modles; deux plus clbres coles, nos styles mdivaux (gothique) et musulmans, sont les descendants directs de l'architecture de Justinien. De beaucoup de ses btiments on peut mentionner les deux plus clbres, l'glise de Notre Dame (maintenant la mosque El-Aqsa) Jrusalem et, de loin la plus splendide de toute, l'glise de Sainte Sophie (Hagia Sophia) Constantinople. Cette glise spcialement, construite par Anthemios de Tralles et Isidore de Millet, et consacre le 27 dcembre 537, reste toujours un des monuments majeurs de l'architecture mondiale. []

Justinien mourut en novembre 565. Il fut incontestablement le plus grand empereur aprs Constantin, peut-tre le plus grand de toute la longue ligne des Csars Romains.

En effet on peut se demander si un tat peut montrer dans son histoire un si magnifique souverain.

Sa glorieuse mmoire dura travers tous les ges aprs lui et son portrait luit encore de la mosaque de San Vitale Ravenne, o il se tient debout avec toge et diadme, entour de sa cour, avec un vque son ct, le type mme de la majest de la Rome Chrtienne sur le Bosphore.

Il ressemble un vrai parangon, hein? Evidemment, tout n'tait pas aussi positif, comme le note la Catholic Encyclopedia:

Les Catholiques ne peuvent applaudir le gouvernement ecclsiastique du grand empereur, quoique dans ceci, aussi, nous reconnaissons l'effort de l'homme d'tat pour promouvoir la paix et l'union l'intrieur de l'empire. []

Le Corpus Juris est plein de lois contre le paganisme (l'apostasie tait punie de mort), les Juifs, les Samaritains (qui commencrent une dangereuse rvolte en 529), les Manichens, et d'autres hrtiques. Les dcrets de quatre conciles gnraux furent incorpors dans la loi civile. Il n'y avait pas de tolrance de dissidence.

Fidle l'idal de Constantinople, l'empereur s'imagina lui-mme comme "prtre et roi", tte suprme sur Terre en matire ecclsiastique comme dans l'Etat. []

Et travers son rgne il se disputa l'autorit de l'Eglise par ses tentatives de concilier les Monophysites. [] Ces hrtiques remplissaient la Syrie et l'Egypte, et taient une source constante de dsunion et de trouble pour l'empire. Justinien fut un des nombreux empereurs qui essayrent de les rconcilier par des concessions.

La "confusion" ecclsiastique de Justinien est rejete sur sa femme:

Sa femme Thodora tait une secrte monophysite; influenc par elle, l'empereur, tandis qu'il maintenait Chalcédoine, essayait de satisfaire les hrtiques par divers compromis. [] Dans toute cette histoire, Justinien apparat comme un perscuteur de l'Eglise, et prend sa place, tristement, parmi les tyrans semi-monophysites qui causrent la longue srie de querelles et de schismes qui taient le contre-coup du monophysisme. Sa tyrannie ecclsiastique est le ct regrettable du caractre d'un si grand homme.

Qu'est-ce qu'un monophysite?

Les monophysites croyaient que la nature humaine de Jsus ft transforme, englobe, dans une Nature Divine, d'o le terme "monophysite", ou "une-nature".

L'ide tait en conflit direct avec le dogme adopt par l'Eglise que, dans le Christ, il y a UNE personne divine, et DEUX natures distinctes: une totalement humaine et une qui tait totalement divine.

Les plus anciens exemples de monophysisme n'taient pas condamns et taient, en fait, dfendus par nombre de leaders importants de l'Eglise, comme Cyril. La vue monophysite que Jsus avait une seule nature fut en fin de compte condamne au Concile de Calchedon (451) qui affirma que Jsus avait la fois une nature Divine et une nature Humaine combine en une seule personne. Certains essayrent d'viter d'tre condamns comme hrtiques en affirmant que Jsus pouvait avoir eu techniquement deux natures, la nature Humaine tait tellement englobe par la nature Divine que l'effet pratique tait une seule nature.

Bien, il est facile de voir pourquoi ceci tait un point si dlicat. Si le Christ tait suppos avoir t transform en un tre Divin, alors videmment, ses "hritiers", c'est--dire les Empereurs, auraient tre transforms similairement et ne seraient pas capables de n'tre qu'un humain normal qui revendique une autre "nature divine" qu'il pourrait mettre et enlever volont.

Un mouvement schismatique authentique de monophysites n'apparut pas jusqu' aprs le Second Concile de Constantinople (553) qui demanda l'acceptation de la formulation dcide Chalcédoine et certains refusrent simplement. Ils taient les prcurseurs des glises orthodoxes Syriennes et Armniennes d'aujourd'hui. En 1984, le patriarche de l'Eglise Orthodoxe Syrienne (Mar Ignatius Zakka II) rencontra le Pape Jean-Paul II et ensemble ils signrent une nouvelle dclaration qui tablissaient que la diffrence de leurs dogmes taient plus apparents que rels et finalement base sur des "inadquations" culturelles et linguistiques.

Revenons Justinien, sur ses grands projets de construction:

Naturellement ces grandes entreprises exigeaient de grandes dpenses. Les sujets de Justinien se plaignaient frquemment des lourdes taxes; beaucoup de gens dans les pays qu'il reconquit pensaient que la gloire d'tre encore une fois citoyens romains tait trop chrement paye quand ils ralisaient combien ils devaient payer la trsorerie romaine.

Une des choses pour lesquelles Justinien est le plus clbre tait son code juridique.

Le travail le plus durable de Justinien fut la codification des lois. Ceci, aussi, fut une part importante de son systme gnral. Le grand empire qu'il reconqurait devait avoir la force de l'unit organise. Il dit dans l'dit de promulgation de ses lois qu'un tat repose sur les armes et la loi. ("De Justin. Cod. Confirmando", imprim en avant du codex).

Les dcrets disperss de ses prdcesseurs devaient alors tre rassembls en un codex en bon ordre et complet, arrang logiquement, afin que chaque citoyen romain puisse apprendre tout de suite la loi de l'empire sur n'importe quel sujet. Cette codification fut le grand travail de Justinien. Il fit beaucoup de nouvelles lois lui-mme, mais son mrite durable est plutt la classification des anciennes lois disperses.

La Catholic Encyclopedia trouve que cela ne peut viter de mentionner la vie scandaleuse de Justinien et la rejette sur sa femme parce que, bien sr, elle tait une monophysite:

La vie prive de Justinien est quelque peu assombrie par les scandales dits sur sa femme, Thodora. Elle avait t une danseuse; il n'y a pas de doute qu'elle avait men une vie immorale avant son mariage en 523. Elle tait aussi une monophysite. Mais la plupart des rudits rejettent maintenant le rcit scandaleux de sa vie marie donne par Procope dans son "Histoire Secrte". Et en janvier 532, au moment de la sdition Nika qui dtruisit presque l'tat, ce fut le courage et la prsence d'esprit de Thodora qui sauva la situation. Pour le reste elle avait une main dans toute la politique de son mari; administration, diplomatie, affaires de l'glise, etc, fit sentir son influence pendant vingt et un ans. Si elle ne dshonora pas Justinien par infidlit elle le mena certainement vers le monophysisme. (voir Diehl, Thodora, Impratrice de Byzance," Paris, 1904).

On dit que le rgne de Justinien fut un tournant dans l'Antiquit tardive. Ce fut la priode o le paganisme perdit finalement sa longue bataille pour survivre, et o le schisme dans le christianisme entre l'est monophysite et l'ouest chalcdonien devint insurmontable.

D'un point de vue militaire, il marqua la dernire fois o l'Empire Romain put dominer le monde connu. L'Afrique et l'Italie furent reconquises, et une prsence fut tablie en Espagne. Quand Justinien mourut, les frontires taient encore intactes bien que les Balkans avaient t dvasts par une srie de raids et que l'conomie italienne tait un dsastre.

Maintenant revenons Procope mentionn ci-dessus comme ayant calomni Justinien et Thodora avec son "Histoire Secrte".

Procope de Csare naquit la fin du cinquime sicle en Palestine. Personne ne sait qui taient ses parents ou bien o ou bien comment il fut duqu. Il est connu qu'il fut qualifi pour le service civil Byzance en vertu d'une sorte d'entranement juridique et littraire. Ds 527 il devint conseiller, assesseur, et secrtaire du grand gnral Blisaire, dont il suivit les fortunes et les campagnes pour les douze ou quinze annes suivantes.

Nous devons des remerciements Procope pour sa description de tmoin oculaire des guerres de Blisaire, en huit livres. De ceux-ci, deux traitent de la guerre contre les Perses, deux contre les Vandales, trois contre les Goths; le livre VIII conclut avec un expos gnral des vnements jusqu'en 554.

Procope crivit plus sur les sujets militaires, cependant. Il est la meilleure autorit sur l'histoire du rgne de Justinien, et l'historien Gibbon regrettait le fait que les histoires postrieures Procope taient crites par des individus moins intelligents et moins perspicaces.

Procope fut lu videmment largement par tous les plus grands historiens et gographes grecs, et il fut familier des travaux des clbres potes et orateurs grecs. Mais sa valeur unique rside dans le fait qu'il connaissait personnellement les gens, les endroits, et les vnements sur lesquels il crivit.

L'approche de Procope de sa tche est critique et indpendante quoiqu'il est clair qu'on lui a demand de plaire son employeur et certainement la Cour. Son trait des "Edifices de Justinien" fut termin en 558 ou 559 et on pense qu'il l'crivit soit sur commande impriale soit pour se dfendre de soupons de dsaffection. D'une manire extravagante, il crdite Justinien de tous les travaux publics excuts dans tout l'Empire Byzantin durant son rgne.

Ce qui nous intresse tout particulirement est le troisime de ses livres. Ce travail est scandaleusement clbre et il y a eu beaucoup de controverse quant savoir s'il tait authentique et quels taient les motifs de Procope en l'crivant. Ce livre est le plus communment connu par le titre "Arcana Historia" (l"histoire secrte). Elle est un supplment l'autre histoire, portant le rcit jusqu' l'anne 558-9, o elle s'arrte. Dedans, comme dans les pages d'un journal priv, Procope dverse son aversion de Justinien et Thodora; mme Blisaire et sa femme ne sont pas pargns.

Un expert dcrit ce livre comme "une attaque satyrique contre Justinien" et la Catholic Encyclopedia dit:

C'est une invective amre, virulente, et souvent obscne contre tous les pouvoirs de l'Eglise et de l'Etat Byzantins, apparemment la vengeance tardive d'un homme de lettres inappropri une vie d'obsquiosit. La violence aveugle du pamphlet trahit l'indignation passionne de l'auteur, mais corrompt son cas. L'authenticit est maintenant admise, aprs beaucoup de discussion neutre au dix-septime et dix-huitime sicles. (L'"Anecdota" fut publie pour la premire fois en 1623).

Nous devons noter que l'Histoire Secrte de Procope ne fut pas publie durant sa vie et trs certainement pas durant la vie de ceux propos desquels il crivait. Cela dmolit plutt la thorie que c'tait "une vengeance tardive d'un homme de lettres inappropri une vie d'obsquiosit." Comment une vengeance est-elle bonne s'il n'y a personne pour la recevoir ou pour l'apprcier? Oui, elle fut certainement en partie vitriolique et pornographique. Pendant longtemps, les traductions du grec taient seulement disponibles en latin et Gibbon dans le chapitre 40 de Dcadence et Chute de l'Empire Romain crivit sur Thodora que "ses arts doivent tre voils dans l'obscurit d'une langue apprise", et ensuite va citer le passage en grec avec des commentaires en latin!

Procope nous dit dans l'introduction L'Histoire Secrte qu'il va fournir des explications et des additions qu'il ne pouvait pas rvler prcdemment par peur de vengeance de Justinien et Thodora. Puisque avant et aprs, Procope crivit avec l'accord de l'Empereur, (gardant l'esprit que l'Histoire Secrte tait tenue secrte) on a suggr dans le pass qu'il n'tait pas l'auteur de cette uvre. D des analyses d'expert, il est maintenant gnralement accept que Procope l'a en fait vraiment crite. Le texte ne montre aucune contradiction en fait entre l'Histoire Secrte et les autres uvres de Procope et l'analyse linguistique et grammaticale fait de ceci une opinion conclusive.

L'Histoire Secrte de Procope est si importante pour notre sujet ici que je vais la reproduire dans son intgralit dans les deux prochains chapitres. Et oui, c'EST en partie pornographique.

Vérité ou mensonge 7a: L'Histoire Secrte de Procope


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .