L'Onde
Laura Knight-Jadczyk



Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Chapitre III: Dorothe et le Prince Crapaud Le vol 19 Oz ou, "Je ne pense pas que nous soyons encore dans le Kansas!"

La Connaissance protge, l'Ignorance expose au pril (Cassiopens)

Traduction par Micheline Deschreider

Le Mythe de l'Age d'Or, période pendant laquelle le pôle était orienté différemment, où les saisons étaient différentes, où les années étaient différentes, est celui d'un paradis primordial où le temps n'avait aucune signification.

Le souvenir ou l'image d'un Age d'Or semble être une particularité des cultures de la zone allant de l'Inde au nord de l'Europe. Dans les Amériques, les mythologies les plus développées sont celles des Mayas et des Aztèques, qui jamais dans le passé, n'ont échappé à la menace d'une destruction cyclique par le feu ou l'eau. La philosophie bouddhiste, quant à elle, ne laisse pas place à la nostalgie, bien qu'en pratique elle ait absorbé de son environnement indien l'idée du déclin des âges. Quant à la mémoire du Moyen Orient, elle a gardé trace de l'Age d'Or du temps de la Genèse dans le souvenir du Jardin d'Eden où les hommes côtoyaient les dieux avant la Chute. Les Egyptiens ont parlé d'époques où le pays était gouverné par des rois-dieux. La mythologie babylonienne, comme le raconte Bérose , se souvenait de trois âges dont il est dit qu'ils se sont étendus sur le passage de quatre signes du Zodiaque par le point vernal de l'équinoxe. Le premier de ces âges, sous le règne d'Anou, fut un Age d'Or qui se termina par le Déluge. Les textes iraniens de l'Avesta parlent d'un Règne d'Or de mille ans sous le règne de Yima, le premier homme et le premier roi, sous le règne duquel le froid, la canicule, la vieillesse, la maladie, et la mort, étaient inconnus.

La théorie la plus amplement développée à ce sujet, et sans doute la plus ancienne, est la doctrine hindoue des quatre Yougas. Un érudit contemporain décrit le premier de ces trois âges:

Pendant le premier âge, Krita Youga, après la création de la Terre, Brahman créa mille paires de jumeaux, respectivement par sa bouche, sa poitrine, ses cuisses et ses pieds. Ils ne possédaient pas de maisons; tous leurs souhaits étaient exaucés sur-le-champ ; et la Terre produisait d'elle-même de la nourriture délicieuse, car ni les animaux ni les plantes n'existaient alors. A la fin de leur vie, chaque paire de jumeaux mettait au monde une autre paire de jumeaux exactement pareils à eux-mêmes. Comme chacun faisait son devoir et rien d'autre, il n'y avait aucune distinction entre actions bonnes et mauvaises.

Après le Krita ou Satya Youga, les choses commencèrent à se gâter. Chaque youga subséquent voit la race humaine s'enfoncer progressivement dans les tourments et le mal, jusqu'à ce que, à la fin du Kali Youga, le monde périsse par le feu puis par l'eau, et enfin renaisse.
[Joscelyn Godwin, Arktos,1996]

J'ai exposé par ailleurs l'histoire racontée par les Cassiopéens à propos de la Chute légendaire du Jardin d'Eden. Apparemment, c'est à cette époque que se situe la dernière visite de l'Onde: il y a 309,882 ans. Comme je l'ai mentionné précédemment, ceci correspond grosso modo à 12 cycles précessionnels (mais il y a pour le moment des désaccords quand à la durée exacte d'un cycle précessionnel. Les chiffres varient; mais si l'on divise 309,882 par 12, on obtient 25.823,5, ce qui tient la route. Au cours de ces dernières années, de nombreux chercheurs ont remarqué l'importance évidente de la précession des équinoxes dans les mythes et légendes tout autant que les implications archéologiques de celle-ci. Mais sans la compréhension de l'Onde, aucune des théories soulignant l'importance de la précession des équinoxes n'a beaucoup de sens. Pour ceux qui n'ont pas lu ces chapitres sur l'Age d'Or perdu, voici l'essentiel avant de poursuivre la discussion au sujet de l'Onde.

05.10.94

Q: (L) Quel était le fruit de l'arbre de la Connaissance, qui, dit-on, a été mangé par Eve puis présenté à Adam?

R: Restriction de la connaissance. Codage.

Q: (L) Que s'est-il vraiment passé lorsqu'on dit qu'Eve a mangé du fruit de l'arbre de la connaissance. Quel a réellement été son geste?

R: S'est associée au mauvais côté.

Q: (L) Que veut dire "associée" ici?

R: Eve est symbole de l'énergie féminine.

Q: (L) Et qu'a fait l'énergie féminine lorsqu'elle s'est associée?

R: A perdu de ses connaissances et de son pouvoir.

Q: (L) Que symbolisait le fruit?

R: Limitation.

Q: (L) Je voudrais vous dire que tout ceci n'a pas beaucoup de sens.

R: Si, cela en a. Réfléchissez bien. Laura vous passez à côté de l'évidence.

Q: (L) En quel sens est-ce que manger le fruit était limitatif?

R: Croire qu'une seule source contient toute la connaissance est erroné. Si le concept est que manger du fruit de l'arbre de la connaissance donne toute la connaissance, alors on se trompe, parce qu'une source unique ne peut fournir toute la connaissance. Dès lors, quand on croit à cette erreur on tombe dans des paramètres limitatifs. Et la race humaine sera à jamais empoisonnée par le même problème qui apparaît sous divers aspects: on recherche toujours la vérité à travers un chemin ou une religion au lieu de la chercher à travers des myriades de chemins, et aussi en acceptant des réponses simplistes à des questions et problèmes très complexes.

Q: (L) Qu'était cette épée flamboyante qui barrait l'entrée de l'Eden?

R: Symbolise le piège.

Q: (L) Où se trouvait l'Eden?

R: Terre.

Q: (L) La Terre entière était l'Eden?

R: Oui

Q: (L) Est-ce que la Chute s'est produite dans l'Eden, ou représente-t-elle la perte de l'état édénique, aussi accompagnée d'un cataclysme?

R: Oui.

Q: (L) Quelle était la nature de ce cataclysme?

R: Astéroïdes.

Q: (L) Le groupe que vous avez mentionné auparavant?

R: Oui.

Q: (L) Et c'est arrivé quand?

R: Il y a 309.882 ans.

Q: (L) Quelle était l'identité réelle du serpent dans l'Eden?

R: Lézards. .

Q: (L) Est-ce que la perte de l'état édénique s' est accompagnée d'une prise de contrôle de l'humanité par les Lézards?

R: Oui.

Q: (L) Mais alors, comment l'humanité est-elle arrivée jusqu'ici?

R: Combinaison de facteurs. De nombreuses âmes désiraient une existence physique; elles ont été affectées par trois forces, principalement composées des Lézards unis avec les Gris, les Nephilim et Union d'Orion.

Q: (L) A propos de ces trois forces, vous avez dit que de nombreuses âmes souhaitaient une existence physique. Quand ces âmes ont souhaité cela, comment l'existence physique est-elle née?

R: D'abord semblable à des singes.

Q: (L) Et puis, que s'est-il produit? Est-ce que des êtres semblables à des singes ont fait soudainement leur apparition? Qu'est-ce que les âmes ont fait avec ces êtres semblables à des singes?

R: Les âmes les ont transformés en se transférant dans des corps ensemencés. L'Union d'Orion a été la première à mettre des âmes humaines en incubation, et le résultat à été Néanderthal.

Q: (L) Voulez-vous dire que des embryons modifiés de singes ont été replacés dans des femelles singes pour la période de gestation?

R: Non. Les âmes seulement.

Q: (L) Ils ont mis les âmes dans des corps sembables à ceux de singes?

R: C'est à peu près cela. La présence d'une âme dans un corps de singe modifie son système génétique et son ADN.

Q: (L) Donc, des âmes humaines sont entrées dans des créatures vivantes sur cette planète pour expérimenter la réalité de la 3e densité et en y entrant, ont provoqué des mutations?

R: Oui. Puis ont été altérées d'abord par Union d' Orion. Ils vous ressemblent.

Q: (L) Qui nous ressemble?

R: Les Orions. L'Union d'Orion. Il y en a d'autres dans la Communauté d'Orion.

Q: (L) Est-ce que certains parmi les Orions ne sont pas bons, pour ainsi dire?

R: Oui.

Q: (L) Certains d'entre eux sont des bons?

R: Oui.

Q: (L) D'où venaient les âmes qui sont entrées dans les corps sur la planète Terre? Se trouvaient-elles sur d'autres planètes avant de venir ici?

R: Pas ce groupe.

Q: (L) Est- ce qu'elles flottaient simplement quelque part dans l'univers?

R: En union avec l'Un. Avez-vous entendu parler de la légende très ancienne de Lucifer, l'Ange déchu?

Q: (L) Qui est Lucifer?

R: Vous. La race humaine.

Q: (L) Etes-vous en train de nous dire que les âmes des individus humains font partie d'une seule grande âme?

R: Oui. En quelque sorte. L'Un. Vous êtes des morceaux d'une unité d'âme fragmentée. Tous ceux qui sont tombés doivent apprendre "à la dure".

Q: (L) Voulez-vous dire que l'acte de vouloir expérimenter une réalité physique c'est cela la chute? En quoi la volonté d' être physique est-elle une "chute"?

R: Plaisir pour soi-même.

Q: (L) Est-ce qu'à une certaine époque, la race humaine a vécu pendant longtemps dans un état édénique où elle se trouvait dans des corps tout en gardant une connexion spirituelle?

R: Oui. Mais pas longtemps. Aucune dépendance ne met longtemps à fermer le cercle.

Q: (L) Alors, l'humanité s'est adonnée au plaisir égoïste?

R: C'est rapidement devenu le cas.

Q: (L) Combien de temps depuis le transfert des âmes dans des corps jusqu'à la Chute en Eden?

R: Pas mesurable. Souvenez-vous Laura, il n'y a pas de temps où cet événement s'est produit. L'illusion du passage du temps n'existait pas à ce moment, et d'autres illusions non plus.

Q: (L) Donc vous voulez dire que la Chute de l'Eden a aussi été le commencement du temps?

R: Oui.

26.11.94

Q: (L) Quel événement se cache réellement derrière l'histoire de la " Marque de Caïn"?

R: Avènement de la jalousie.

Q: (L) Que s'est-il produit pour que la jalousie puisse interagir parmi les humains?

R: Prise de pouvoir par les Lézards.

Q: (L) Est-ce que la prise de contrôle par les Lézards ne s'est pas produite au temps de la Chute du jardin d'Eden?

R: Oui.

Q: (L) Est-ce que l'histoire d'Abel et de Caïn a quelque chose à voir avec cette prise de pouvoir?

R: Symbolisme de l'histoire.

Q: (L) Ceci est symbolique de la prise de pouvoir par les Lézards, et l'avènement de la jalousie, et l'attitude du frère contre le frère; c'est cela?

R: En partie. La marque de Caïn signifie le "facteur jalousie" du changement favorisé par le contrôle, par les Lézards, de la fréquence vibratoire de la Terre. Bosse sur épine dorsale est résidu de la limitation de l'ADN par les Lézards. Vu?

Q: (L) Vous voulez dire la zone autour de la crête occipitale? Les structures sous-jacentes?

R: Oui.

Q: (L) Quelle était la configuration de l'épine dorsale et du crâne avant cet ajout?

R: Epine dorsale n'avait pas de crête là. La jalousie émane de là. On peut même la sentir.

Q: (L) Est-ce que certaines de ces émotions dont nous avons discuté et qui ont été générées par la rupture de l' ADN, ont quelque chose à voir avec ce que Carl Sagan nomme le "cerveau reptilien"?

R: D'une manière indirecte.

Q: (L) D'accord. Lorsque cette "marque de Caïn" a fait son apparition, est-ce que d'autres humains sur la planète n'avaient pas cette configuration?

R: Elle a été ajoutée à tous simultanément.

Q: (L) Comment ont-ils fait cela? Quel a été le mécanisme, la technique?

R: Le coeur de l'ADN est une enzyme encore inconnue, en rapport avec le carbone. Des ondes lumineuses ont été utilisées pour supprimer les dix premiers facteurs de l' ADN ; ils ont été brûlés. Alors, un certain nombre de changements physiques se sont produits, y compris la bosse au sommet de l'épine dorsale Chacun de ces changements est reflété aussi dans l'éthérique.

Q: (L) Bon. Ma question est: combien de gens y avait-il sur la planète et ont-ils dû prendre chaque personne séparément ou l'ont-ils fait globalement? Comment ont-ils fait ce changement chez tous?

R: Altération par ondes lumineuses.

Q: (L) Et des ondes lumineuses, de vraies ondes lumineuses affectent l'ADN?

R Oui.

Q: (T) Quelle était l'origine des ondes lumineuses?

R: Notre centre. Notre monde. SDA. Les Reptiliens ont utilisé des technologies sophistiquées pour interrompre les ondes de la fréquence de la lumière.

Q: (L) Alors, ce que je déduis de ce que vous dites, de ce que vous ne dites pas, c'est qu'il y a eu comme, dirait-on ...., eh bien, y aurait-il eu une bataille et l'auriez-vous perdue?

R: Oui. A présent comprenez bien ceci: tout cela fait partie d'un grand cycle naturel.

Q: (L) Est-ce que le grand cycle naturel fait partie des interactions entre la lumière et les ténèbres, qui doivent simplement être?

R: Oui. Nous sommes sur le "front" du système naturel d'équilibre de l'univers. 6e densité. C'est là que l'on monte avant d'atteindre l'union totale avec l' "Un".

Q: (T) Alors il y a une seule grande bataille dans l'univers, et c'est une lutte générale et continue?

R: Oui. L'équilibre est naturel. Rappelez-vous: il n'y a que leçons dans le grand cycle.

L'année 2000 marque le centième anniversaire de la publication du "Magicien d'Oz" L. Frank Baum. Baum a écrit 14 livres au total sur Oz avant de mourir en 1919. Pratiquement tout le monde connaît l'histoire, qui est de nature archétypale, de sorte que je ne veux ennuyer personne avec une récapitulation. Si certains ne connaissent pas l'histoire, allez au vidéo-store du coin, louez la cassette, préparez-vous du popcorn et installez-vous devant votre écran. Quand vous aurez fait cela, revenez et finissez de lire cette page.

Les aventures de Dorothée suivent les lignes classiques des grands héros tels que schématisés par Joseph Campbell dans " The Hero With a Thousand Faces " .

"La voie ordinaire de l'aventure mythologique du héros est l'exaltation de la formule qui apparaît dans les rites de passage: séparation - initiation - retour: ce que l'on pourrait appeler l'unité nucléaire du monomythe. Un héro quitte le monde ordinaire pour s'aventurer dans une région de merveilles surnaturelles; il y rencontre des forces fabuleuses et une victoire décisive est remportée; après des aventures mystérieuses, le héros revient chez lui avec le pouvoir d'accorder des bienfaits à tout son entourage.

"Le cycle cosmogonique est présenté avec une surprenante consistance dans les écrits sacrés de tous les continents, ce qui donne aux aventures du héros un tour nouveau et intéressant; car il apparaît que le périlleux voyage représente non pas un travail de réalisation mais de re-réalisation, non pas un travail de découverte mais de redécouverte. Les pouvoirs divins recherchés et acquis dans le danger se trouvaient dès le départ dans le coeur du héros. Il est le "fils du roi", est parvenu à savoir qui il est - le fils de Dieu, et a dès lors accès à ses propres pouvoirs.
...De ce point de vue, le héros est le symbole de l'image divine créatrice et rédemptrice cachée en chacun de nous, attendant d'être reconnue et rendue à la vie." [Campbell, 1949]

En termes spécifiques, Dorothée adopte la formule "établie" du héros/de l'héroïne mythique:

1. Reçoit l'aide d'une créature semblable à une déesse: Glenda, la bonne sorcière du Septentrion;
2. Rencontre plusieurs compagnons/aides symbolisant la connaissance, le courage et l'amour;
3. Subit des épreuves d'endurance, de courage, et apprend à déceler la tromperie;
4. Défait le Mal en la personne de la méchante sorcière de l'Occident;
5. Retourne dans le Kansas avec une sagesse qu'elle ne possédait pas auparavant.

Au fil des années, il y a eu d'innombrables interprétations politiques et pseudo-mystiques du "Magicien d 'Oz". L'une d'entre elles présente l'idée que c'est Dorothée elle-même qui est le vrai magicien, parce qu'elle est la seule qui accomplisse quelque chose. Une autre interprétation compare Toto à Anubis, le dieu égyptien à tête de chacal qui guide les morts. D'abord, c'est par la faute de Toto que Dorothée est prise dans la tornade. Mais à la fin, Toto montre que le magicien est une fumisterie. Puis, alors que le magicien est sur le point de ramener Dorothée chez elle, Toto contrarie une fois encore le projet en chassant un chat, forçant ainsi Dorothée à manquer son voyage et à avoir recours aux chaussons rouges en lieu et place.

Dans cette ligne, mes propres idées vont dans la direction de Sirius et d'Orion. Je ne peux m'empêcher de voir le profil de Dorothée dans la constellation, avec le drôle de petit Toto sur ses talons!

Une des interprétations présente le Kansas comme le "monde extérieur" et Oz comme le "monde intérieur"; et la tâche de Dorothée est d'intégrer les deux, ce qui est symbolisé par la résolution de la dualité entre le magicien et la sorcière. C'est un peu boiteux à mon avis.

Les mots hébreux pour "arbre de vie" sont "otz chaim", et l'un des interprètes ne s'est pas fait faute d'appliquer à l'histoire ces allégories ésotériques basées sur la Cabale. Je me demande s'il a remarqué que "Baum," signifie aussi "arbre"...

Dans les 14 livres de Baum, Oz est un paradis utopique où la nourriture et toutes les choses nécessaires à la vie poussent sur des arbres. C'est un pays où la maladie, le grand âge, et la mort, sont inconnus. En outre, il est gouverné par une déesse: la princesse Ozma.

Mais, Salman Rushdie montre du doigt certaines imperfections dans cette histoire, qui n'ont pas été corrigée, par Baum, même dans ses derniers livres; c'est-à-dire que le Kansas est initialement présenté comme un endroit morne et ennuyeux, en fait monochrome. - cependant, le seul souhait de Dorothée lorsqu'elle a été transportée dans le charmant pays d'Oz, est de revenir chez elle!

On peut se demander pourquoi. A part le fait que sa petite tante Em et les autres lui manquent, pourquoi donc voudrait-elle revoir ce paysage nu et sans arbres? Pourquoi la philosophie du film, exprimée dans les derniers mots de Dorothée: "On n'est jamais mieux que chez soi!" ?

Dans la série suivante d'extraits de transcriptions cassiopéennes nous rencontrons Dorothée, Oz et le Kansas dans un contexte inhabituel. C'est dans ce contexte que nous commençons à comprendre pourquoi " on n'est jamais mieux que chez soi!" et aussi pourquoi l'Onde pourrait jouer un grand rôle dans l'activation de nos "chaussons rouges" individuels et collectifs!

11.03.95

Q: (L) Il nous a été dit que le temps est une illusion apparue lors de la Chute, et cela a été dit de telle manière que j'en ai déduit que d'autres illusions ont été mises en place à ce moment...

R: Le temps est une illusion qui marche pour vous à cause de la modification apportée à votre ADN.

Q: (L) Bon. Quelles autres illusions?

R: Le monotheisme, la croyance en une entité séparée, toute-puissante. Le besoin de la glorification du physique. Focalisation linéaire. Unidimensionnalité.

Q: (T) Est-ce que "séparé" est le mot-clé en ce qui concerne le monothéisme? [pour une discussion en profondeur du monothéisme, voir la série sur le Graal.]

R: Oui.

Q: (L) Pouvez-vous nous parler un peu de ces illusions qui nous sont imposées et comment nous les percevons?

R: Si vous ouvrez une porte et que vous voyez qu'il y a derrière celle-ci un pot d'or , est-ce qu'avant de prendre le pot d'or vous pensez qu'un serpent venimeux peut être caché derrière cette porte?

Q: (L) Que représente l'or?

R: La tentation de la limitation.

Q: (L) Que représente la porte?

R: Ouverture à la limitation.

Q: (L) Est-ce que la limitation a été présentée comme un pot d'or alors qu'elle ne l'était pas?

R: Qui est le serpent?

Q: (T) Les Lézards? (L) Qui était le serpent?

R: Le résultat d'avoir succombé à la tentation sans avoir exercé de prudence, c'est-à-dire d'avoir sauté avant de regarder.

Q: (L) Est-ce que cela signifie que nous n'avons pas ouvert la porte?

R: Oui.

Q: (T) Qui l'a ouverte?

R: Les Lézards.

Q: (L) Alors, ce que vous nous dites est que l'histoire de la tentation dans le jardin d'Eden est l'histoire de l'humanité amenée dans cette réalité-ci pour avoir été tentée. Donc, manger du fruit de l'arbre de la Connaissance du Bien et du Mal était...

R: Tomber en tentation

Q: (L) Et ceci était un truc...

R: Non! Les trucs n'existent pas!

Q: (T) Bon, pas de trucs; un piège?

R: Non! Les pièges n'existent pas non plus. Le libre-arbitre n'aurait pas été restreint si vous n'aviez pas cédé.

Q: (T) Hé ! attendez une minute. Je rate le train ici. Qu'est-ce que nous étions avant la Chute?

R: SDA.

Q: (T) Nous sommes SDS maintenant à cause de ce qui s'est passé alors?

R: Oui.

Q: (T) Bon. Donc nous étions SDA alors. Les Lézards ont ouvert la porte (je suppose que nous utilisons ceci comme une allégorie), donc ils ont ouvert la porte et nous ont montré un pot d'or dans l'espoir que nous le prendrions ou passerions cette porte alors qu'ils nous attendaient de l'autre côté pour s'emparer de nous d'une manière ou d'une autre. Suis-je sur la bonne voie?

R: Espoir n'est pas idée correcte.

Q: (T) Bon. Qu'est-ce qu'ils essayaient de faire en tentant de nous séduire?

R: Essayer est idée incorrecte; continuez d'interroger pour profiter de l'occasion d'apprendre.

Q: (T) Nous étions SDA de 3e densité alors. Etait-ce après cette bataille à laquelle il a été fait allusion? Autrement dit, étions-nous seuls à ce moment par rapport à ce qu'il y avait avant?

R: Eu une bataille.

Q: (L) La bataille était en nous?

R: Par votre intermédiaire.

Q: (T) La bataille a eu lieu par notre intermédiaire, quant à savoir si nous passerions cette porte... (L) La bataille a été menée par notre intermédiaire, nous avons littéralement été le champ de bataille. (T) Est-ce que l'objectif de la bataille était que nous passions cette porte?

R: A peu près.

Q: (T) Bon. Nous étions SDA à ce moment. Vous avez dit auparavant que dans cette densité nous avons le choix d'être SDS ou SDA.

R: Oh Terry, La bataille n'arrête pas; c'est "quand" vous choisissez qui compte!

Q: (T) C'est sans doute pour cela que les Lézards et autres extraterrestres disent sans cesse que les gens ont consenti à être enlevés, etc. Nous étions SDA et maintenant nous sommes SDS.

R: Oui. "Quand" vous vous êtes dirigés vers l'or, vous avez dit "Salut!" aux Lézards et tout ce que cela implique.

Q: (T) Bon c'est là où je voulais en venir. Vous avez dit que les Lézards ou les forces SDS ont ouvert la porte.

R: Non. Ne dites pas " ouvert ". Nous avons dit "ouvert" seulement pour illustrer le concept, pour vous aider à comprendre.

Q: (L) Bon. Alors retournons au moment où quelqu'un a " ouvert " la porte. (T) La porte avait toujours été là et ouverte. Je voulais seulement faire une analogie. Donc le concept est qu'en tant que créatures SDA nous avions le choix d'aller prendre le pot d'or ou non. En essayant de prendre l'or nous sommes devenus SDS parce que l'or était SDS.

R: Oui.

Q: (T) Et en faisant cela nous nous sommes retrouvés alignés sur les créatures reptiliennes de la 4e densité...

R: Oui.

Q: (T) Et en faisant cela nous avons donné permission à la 4e densité SDS de faire de nous tout ce qu'ils veulent?

R: A peu près.

Q: (T) Alors, quand ils disent que nous leur avons donné la permission de nous enlever, comme de nombreuses personnes l'ont dit à la suite de leurs expériences d'enlèvement, est-ce à cela qu'ils font allusion?

R: A peu près.

Q: (J) Retournez à ce qu'ils ont dit avant. "le libre-arbitre n'aurait pas été restreint si vous n'aviez pas cédé". (T) Nous, en tant qu'humains, avons utilisé notre libre arbitre pour passer de SDA à SDS. (L) Donc, à un certain point nous avons choisi le gâchis dans lequel nous nous débattons et c'est donc la légende super-ancienne de l'Ange Déchu, Lucifer. C'est-à-dire nous. Nous sommes tombés en passant à travers cette porte, pour ainsi dire, en essayant de prendre le pot d'or, et quand nous avons passé la porte, le serpent nous a mordus!

R: Mais c'est un syndrome à répétition.

Q: (L) C'est un syndrome à répétition pour la race humaine, ou bien un syndrome à répétition pour toute la Création?

R: Cette dernière.

Q: (L) Est-ce un syndrome à répétition à travers toute la Création simplement parce que c'est dans la nature cyclique des choses ? Ou bien s'agit-il, comme l'appellent les Indiens, de Maya (Illusion)?

R: L'un ou l'autre.

Q: (T) Nous allons travailler par analogie. L'or était une illusion. L'or n'était pas ce que nous percevions qu'il était. C'était une tentation à laquelle on voulait nous soumettre...

R: Pas de tentation, c'était tout le temps là. Vous souvenez vous de Dorothée et des chaussons rouges? Pensez aux chaussons rouges. Que dit Glenda à Dorothée???

Q: (J) Tu peux toujours retourner chez toi. (L) Tu as toujours le pouvoir de rentrer chez toi...

R: Oui.

Q: (L) Donc, nous avons toujours le pouvoir de redevenir SDA? Même en 3e densité?

R: Oui.

Q: (T) Bon. Vous faites sans cesse allusion au film "Le magicien d'Oz". Vous avez dit...

R: Inspiré par la 6e densité.

Q: (T) Vous avez de bons réalisateurs là-haut dans la 6e densité. Bon. Vous faites sans cesse allusion au film, et au fait que nous avons en nous une capacité similaire à celle des chaussons rouges, qui peut nous ramener à l'état SDA quand nous le voulons.

R: Oui.

Q: (T) Mais alors tous ces trucs dont nous avons parlé, ce passage de monde, l'onde, l'élévation des fréquences...

R: Ce qui se rapporte à l'onde est la "tornade"

Q: (L) Dans l'analogie de Dorothée et tout le reste, l'endroit d'où elle est partie était le Kansas. Est-ce que le fait de se rendre en Oz est l'état SDA?

R: SDS.

Q: (L) Donc, Oz était SDS. Et le Kansas, pas nécessairement l'environnement physique, mais l'état d'esprit de Dorothée avant l'expérience en Oz était SDA.

R: Oui.

Q: (L) Donc, nous ne devons pas nécessairement nous fixer sur le Kansas ni sur le fait que le film existe; c'est juste l'état d'esprit. Le fait de se rendre en Oz...

R: Et Elvira Gulch .

Q: (J) La dame qui est devenue une sorcière. C'est à cause d'elle que Dorothée est allée au pays d' Oz. Elle avait laissé son chien taquiner le chat d'Elvira, Elvira a pris le chien, qui s'est échappé, et Dorothée a essayé de protéger son chien.

R: La sorcière ce sont les Lézards.

Q: (T) Ouais, bon. (L) La morale de l'histoire est : ne laissez pas votre chien chasser les chats qui appartiennent à des Lézards! (T) Tornade. Dorothée est tombée de l'état SDA à l'état SDS par l'effet de la tornade. Est-ce correct?

R: Oui. Analysez plus en profondeur. Suggérons une pause pour ce faire.

PAUSE et Discussion

(T) Ils disent que la tornade c'est comme de passer de SDA à SDS.

(L) Peut-être est-ce également un glissement de SDS à SDA.

(J) Oui, un passage de l'un à l'autre serait spectaculaire.

(T) Y a-t-il eu passage de densité également? Le passage de l'Onde est supposé être un passage d'une densité à l'autre. Une fenêtre entre densités. Y a-t-il aussi un passage entre SDA et SDS?. Y a-t-il un portail pour y entrer? une porte?

(F) Mon Dieu! Que de possibilités ici.

(L) Et si on passe en SDA, est-ce qu'on se retrouve sur une Terre différente?

(T) Ile disent que cette tornade représente Dorothée passant de l'état SDA à l'état SDS. Elle est aussi passée de sa réalité à une réalité totalement différente.

(F) C'est vrai.

(J) Mais passer de l'une à l'autre doit être traumatisant.

(T) Ils ont parlé du passage d'une onde ...

(F) Je ne pense pas que ce soit la direction qui compte ; je pense que dans cette histoire ça se déroule juste comme ça.

(T) Mais ce qu'ils nous ont dit jusqu'ici c'est que le passage de l'onde est une fenêtre pour passer d'une densité à une autre.

(J) Juste.

(T) Mais ils ont seulement dit que la tornade est une analogie avec le passage de l'onde. Mais la tornade était un passage de SDA à SDS, pas de la 3e à la 4e densité.

(J) Deux choses différentes.

(F) Juste. Cependant, un passage de monde peut représenter n'importe quel passage soudain?

(T) C'est ce que je me demande. Cela peut aussi vouloir dire que non seulement nous passerions de 3e en 4e, mais aussi que nous passerions de SDS à SDA et qu'on démarrerait en SDA là-bas? Et alors, est-ce qu'on repasse à un état SDS en 4e densité? Est-ce qu'on démarre toujours en état SDA?

(F) Non, parce que si on passe la frontière d'un autre monde, et ils nous ont dit à de nombreuses reprises que nous sommes SDS, et ils nous ont dit en fait que passer cette frontière équivaut à passer de 3e en 4e densité, et ils n'ont jamais dit qu'on passait de SDS à SDA; ils ont dit que c'est à nous de choisir.

(T) Oui, mais ils ont fait allusion à la tornade comme étant le passage de cette Onde, et dans le Magicien, la tornade est le passage de SDA à SDS. Je ne sais pas. J'essaie simplement de mettre ensemble ce qu'ils veulent nous faire comprendre ici, parce que c'est quelque chose de très important.

(J) Ils ont dit: "chaussons rouges, chaussons rouges"; pas "tornade, tornade".

(T) Oui. Ils ont dit juste maintenant que l'Onde est la tornade.

(F) Je pense que c'est un sujet différent ici.

(T) Mais c'est la même symbologie. La tornade l'a emmenée d'un endroit en un autre et les chaussons l'ont ramenée au point A. Deux concepts différents.

(F) Il y a toutes sortes de choses qui s'entremêlent ici. Il doit y avoir moyen de les relier. Vous savez ce que c'est? "souvenez-vous des chaussons rouges", ont-ils dit, voulant dire par là que le chemin pour rentrer chez elle était toujours là. Ne vous souvenez-vous pas de Glenda qui lui dit : "Oh, non Petite, tu peux toujours rentrer chez toi. Tout ce que tu as à dire c'est: "on n'est jamais mieux que chez soi"."

(J) Oui, mais on doit porter ces chaussons...

(S) Vous savez quoi? La tornade ou l'Onde pourrait bien nous envoyer dans la 5e densité : elle était en train de regarder par la fenêtre tout ce qui se passait, comme on voit défiler sa propre vie...

(T) Oui, sa vie défilait devant elle.

(F) Oui, mais ils nous ont dit que le passage d'un monde à l'autre provoquera un tas de trucs. C'est tout simplement complètement bizarre à tous points de vue, jusqu'ici!

(J) C'est un changement radical de la réalité.

(T) Oui, mais pour Dorothée, dans le film, cela a été violent parce qu'il s'agissait d'une tornade, bien qu'elle n'ait pas été blessée physiquement.

(J) Oui, et c'est ce qui nous a été dit aussi.

(F) Elle avait peur...

(T) Oui, mais ça c'était dans le mental... c'était ici [montrant sa tête] qu'était la blessure. Elle n'a pas été blessée physiquement.

(F) Voilà encore une autre chose sur laquelle on peut spéculer: dans tout le film, elle n'est jamais blessée physiquement. Malgré tous les dangers, elle n'est jamais blessée. Pour une raison inconnue, la sorcière ne parvient jamais à lui enlever les chaussons....

(T) C'était aussi en 1939. Si le film avait été fait en 1995 il y aurait eu des mitraillettes, des missiles, des scies sauteuses, et il y aurait eu des corps sans vie partout. Et elle aurait encore pu retourner chez elle quand elle le voulait. Vous savez, comme: "Dorothée et Terminator."

(L) "Dorothée et le massacre à la tronçonneuse."

(S) "Dorothée à Elm Street ." [rires]

(T) C'est un croisement entre un conte pour enfants et un cauchemar de Stephen King.

(F) Vous savez, les fondamentalistes ont violemment critiqué le Magicien d' Oz.

(L) Oui? Pourquoi?

(T) Parce que c'est satanique.

(F) Oui, ils disent qu' Hollywood essaie d'éloigner ainsi les gens du christianisme, fondamentalisme, et tout ça.

(T) Le Magicien d'Oz c'est le mal. Pour les fondamentalistes.

(F) Oui, parce qu'on n'a pas besoin du sang du Christ pour retourner au Kansas.

(L) Je suppose que c'est pour cette raison que "Cendrillon" est politiquement incorrect.

(T) Parce qu'elle ne dormait pas un pied sur le carrelage comme dans tous les sitcoms des années 60.

(J) Pardon?

(S) On est passés d' Oz aux sitcoms?

(J) Je crois que tu mélanges les métaphores

(S) Ça c'était la Belle au Bois Dormant.

(T) Oais, c'était la Belle au Bois Dormant dans la boîte.

(J) Et avec un pied sur le carrelage.

(L) Non. C'est Blanche Neige qui était dans une boîte.

(T) Blanche Neige était dans une boîte. Ouais. Disney a pris des héroïnes qui avaient de la Beauté qui dormait en elles...

(L) Est-ce que vous vous êtes jamais interrogés sur cette symbologie: La Belle au Bois Dormant? Réveillée par un baiser?

(F) Et qui se change en grenouille.

(L) Non!

(F) Oh, c'est vrai; c'est le crapaud qui se change en prince.

(L) Voilà une autre analogie. Etre réveillé de l'illusion dans laquelle on a été placé par une méchante sorcière...

(F) Et Cendrillon...

(L) Et aussi, dans tous ces contes de fée c'est à cause d'un choix et d'un manque de connaissance...

(J) Rumplestiltskin...

(S) Le vilain petit canard

(T) Ouais. Tous les contes de fées sont plutôt sinistres. Ils ont été en grande partie expurgés.

(L) Oui, dans le conte original, une des belle-soeurs de Cendrillon se coupe une partie du pied pour pouvoir l'entrer dans la pantoufle et le prince découvre le pot-aux-roses à cause du sang qui dégouline. (J et S) Ooooh! Berk!

(T) Ce doit avoir été la pantoufle de verre qui a coupé le pied!

(L) Et puis il y a l'imagerie des chaussures qui crée une transition... des chaussons rouges et des pantoufles de verre... hmmmm....

(T) Est-ce que ça nous mène quelque part? Nous pensions que quand nous étions tombés de SDA à SDS nous avions accordé aux Lézards le droit de faire ce qu'ils sont en train de faire. Donc, quand ils déclarent qu'ils disent que nous avons dit qu'ils pouvaient, c'est vrai.

R: D'accord.

Q: (L) Nous sommes un peu intrigués ici parce que nous nous demandons si la tornade, qui représente l'Onde est quelque chose qui fait passer de l'état SDA à l'état SDS même si on reste en 3e?

R: D'accord, c'est une des façons. D'accord...

Q: (T) Le passage de monde n'est pas seulement une manière de faire passer d'une densité à une autre, mais c'est aussi une manière de passer de SDS à SDA et vice-versa?

R: Possible.

Q: (T) Alors, ceux qui seront touchés par l'Onde, pourront passer de la 3e à la 4e densité et en revenir SDA même si on est SDS en ce moment?

R: C'est arrivé au cours de certains passages.

Q: (L) D'accord. Alors les gens peuvent passer de SDA à SDS, en 3e ou 4e densité... Est-ce que ces choix se présentent au passage de l'Onde?

R: N'importe lequel de ces choix, selon orientation de l'onde.

Q: (L) Et quelle est l'orientation de l'Onde qui approche? Passe-t-elle seulement pour nous faire passer de 3e en 4e densité? Est-ce une fonction de cette onde?

R: Oui. Nous vous l'avons dit.

Q: (L) Et ils nous ont dit que c'est une onde qui va de la 3e densité vers la 4e. Certaines ondes peuvent passer de SDA à SDS semble-t-il... (T) Quand cette onde passe, est-ce que son orientation dépend de celle des individus?

R: Comparez avec les vagues dans la mer. Les vagues font partie des fibres de toutes natures.

Q: (T) Est-ce que la manière dont on transitera dépendra de l'endroit où on sera sur l'onde: la crête ou le creux?

R: Non.

Q: (T) Autrement dit, une onde qui transitera de 3e en 4e densité le fera, quelque soit l'endroit où on se trouvera sur elle quand elle passera?

R: Oui.

Q: (T) Une onde alignée sur la transition des gens de SDS vers SDA ou vice versa, fera cela aussi?

R: Ou vous pourriez vous retrouver en-dessous.

Q: (T) En-dessous de l'onde? Alors on ne bougerait pas du tout. (L) On pourrait être poussés en-dessous, on pourrait se noyer et être mélangés avec le bouillon primordial! (T) Est-ce du minestrone?

R: Poulet aux vermicelles. [rires.]

Q: (L) Si on va en-dessous, on sera aspirés par l'océan et on recommencera le cycle depuis le début?

R: Ce n'est pas aussi simple.

Q: (J) Je n'ai jamais pensé que c'était simple. (T) Ne commençons pas ça. Je suis toujours en train d'essayer de comprendre ce mouvement de SDA à SDS. Vous faites sans cesse référence au film sur Dorothée. Dans le film, on lui a dit qu'elle pouvait retourner chez elle quand elle le voulait, juste en disant qu'elle voulait le faire, ou quelque chose du genre. C'est beaucoup plus simple que de piquer des crises de colère et de faire des simagrées à l'arrivée de cette onde qui ne passe par ici que très rarement. Existe-t-il une possibilité, pour nous, de redevenir SDA, qui soit plus simple que d'attendre pendant 300,000 ans que cette onde revienne?

R: Sûr!

Q: (T) Bon. Maintenant nous sommes sur la bonne voie. Où allons-nous? Donc il y a une autre façon de faire cela.

R: Attendez une minute; êtes-vous prêts à aller en 4e densité maintenant, tout de suite?

Q: (T) Oui. Je suis prêt. Maintenant. Allons-y! Jan, nourris les chats quand tu rentres! (L) Mais ne pensez-vous pas que l'idée de partir, de tout quitter et d'abandonner ses responsabilités et obligations c'est SDS? (T) Oui, mais je préfèrerais être un SDS de la 4e densité! (S) Toi et les Lézards! (T) Allons, allons! Du calme! Je ne voulais pas dire... Je ne suis pas prêt à y aller maintenant parce qu'on a besoin de moi ici! De toutes façons, vous avez dit que le passage de l'onde n'est pas le seul moyen d'opérer la transition. Correct?

R: Une idée présentée.

Q: (T) Et nous voilà ici pour fixer une sorte de fréquence pour entraîner autant d'êtres que possible vers cette onde quand elle passera, et c'est le but qui nous est fixé. C'est ça?

R: Cela implique une interférence avec le libre arbitre.

Q: (L) Alors, nous sommes ici pour fixer une fréquence pour que d'autres puissent se joindre à nous... s'ils le veulent... Juste par curiosité, que représentent les "munchkins"?

R: Etres de la 2e densité.

Q: (L) Que représentent les soldats sorciers?

R: Les Nephalim.

Q: (L) Si les Nephilim viennent à 36 millions pour renforcer les Lézards, est-ce que la Confédération a un nombre similaire pour la défense?

R: Nous ne fonctionnons pas de cette manière.

Q: (L) Est-ce que nous serons seuls pour les combattre?

R: Rappelez-vous: Dorothée... Glenda est comme nous.

Q: (L) Et qui est le Magicien? Est-ce la Bête ou le gouvernement des Etats-Unis?

R: A peu près ça. Illuminati.

Q: Et les singes sont les Gris?

R: En quelque sorte

Q: (L) Si l'eau détruisait la sorcière et que la sorcière représente les Lézards, comment pouvons-nous détruire les Lézards?

R: Connaissance.

Q: (L) Mais il n'y en a que quelques uns sur la planète à avoir la connaissance; ai-je raison?

R: Que voulez-vous dire? Contre tous lorsque le temps sera venu.

Q: (L) Alors, les 36 millions de Nephilim seront contre tous sur la planète quand le temps sera venu? Leur arrivée réveillera tout le monde?

R: Bien sûr.

Q: (L) Et ceux qui ont la connaissance et peuvent la transmettre à d'autres... eh bien !... ils peuvent être entendus tout-à-coup...

R: Oui.

Maintenant examinons l'extrait qui suit, d'une séance plus récente, qui clarifie bien les informations données ci-dessus:

28.08.99

Q: J'ai ce livre que Marcia Schafer a écrit: "Confessions of an Intergalactic Anthropologist" ; et c'est du matériel reçu par "channelling". Elle dit entre autres: "le serpent est associé au signe de la sagesse et aux enseignements supérieurs, et est souvent très bien considéré dans les cercles mystiques". Je voudrais un commentaire sur l'idée que le serpent est un signe de sagesse et d'enseignement comme le pensent beaucoup et comme on l'enseigne de nos jours, malgré que le serpent soit présenté comme le démon tentateur dans les textes anciens.

R: Le serpent est/a été présenté du point de vue de l'observateur. Peut-être que l'observateur a été "soufflé" par l'expérience. Si vous viviez dans le désert ou dans la jungle il y a près de 7,000 ans, comme vous mesurez le temps, est-ce que vous ne seriez-pas impressionnés par ces "mecs" reptoïdes descendus des cieux dans des objets argentés, qui vous montreraient des merveilles technologiques de milliers d'années dans le futur, et vous enseigneraient le calcul, la géométrie et l'astrophysique par dessus le marché?!?

Q: Et c'est ce qui est arrivé?

R: Yup.

Q: Eh bien, c'est un des problèmes que j'ai quand j'essaie de raconter l'histoire de l'humanité comme je la comprends ou comme j'essaie de me la figurer d'après la littérature; avant la Chute, l'humanité vivait dans un état de 4e densité. Est-ce correct?

R: A moitié/en quelque sorte. 4e densité dans un autre monde, comme continuum espace/temps, etc.

Q: Bon. Donc ce monde a changé, parce qu'il fait partie du cycle ; divers choix ont été faits: la race humaine a poussé la porte pour trouver l'or, si je peux m'exprimer ainsi, et s'est retrouvée alignée sur les Lézards après que l'énergie féminine se soit associée au mauvais côté pour ainsi dire. C'est ce que vous avez dit. Cela a produit un certain nombre d'effets: rupture de l'ADN, brûlage des dix premiers facteurs de l'ADN, séparation des hémisphères du cerveau ...

R: Seule raison est que quand on joue dans la boue on se salit.

Q: Quelle a été la raison pour laquelle on a joué dans la boue? Quel événement essentiel s'est produit? Vous avez dit un jour que c'était un déséquilibre dû au désir. Désir de quoi?

R: Physicalité accrue.

Q: Quel était l'objectif recherché dans ce désir de physicalité accrue?

R: Sensations.

Q: Comment les sensations ont-elles été ressenties en premier lieu pour que ces êtres aient l'idée qu'ils pourraient en obtenir davantage s'ils augmentaient leur physicalité?

R: Pas ressenties; démontrées.

Q: Démontrées comment, par qui? Les Lézards?

R: A la base.

Q: Démontré de quelle façon? Ont-ils dit : "hé, essayez ceci!" ou bien ont-ils démontré en montrant ou en faisant?

R: Plutôt comme en dernier.

Q: Ils faisaient des choses, ressentaient, jouaient et disaient: "Regardez, nous on fait ça, venez vite et essayez"?

R: Pas vraiment. Plutôt comme "nous avons ceci, vous pourriez l'avoir aussi".

Q: Qu'est-ce qui paraissait si désirable dans une physicalité accrue quand ils disaient: "vous aussi pouvez avoir ceci"?

R: Utilisez votre imagination!

Q: Est-ce qu'ils avaient quelqu'idée ou réalisation qu'une physicalité accrue pourrait être comparée à Osiris attiré dans son propre cercueil par Set? Et que le couvercle serait fermé sur lui et cloué?

R: Il est clair que cette idée manquait.

Q: Ils devaient être bien naïfs! Est-ce que ce manque de compréhension reflète un manque de connaissance?

R: Bien sûr. Mais plus encore, c'est le désir qui était dans le chemin de ...

Q: Bon. La Chute s'est produite. Il semble, comme l'indiquent certaines études archéologiques, que pendant de nombreux milliers d'années l'existence a été paisible pour une société agricole qui rendait un culte à la déesse ou aux forces créatrices féminines. Du moins, c'est ce que suggèrent de nombreux livres actuels...

R: Non. Ces événements se sont produits il y a 309.000 ans selon votre mesure du temps. C'est quand le premier prototype de ce que vous appelez l' "homme moderne" a été créé. Ceux qui contrôlaient tenaient les corps prêts; ils n'avaient plus besoin que d'une âme-mère adéquate qui accepterait de sauter dedans.

Q: Donc avant ce temps, cet état édénique antérieur...

R: C'était plutôt comme 4e densité.

Q: Mais cela implique qu'il y avait un certain niveau de physicalité. Y avait-il physicalité dans le sens que les corps ressemblaient aux humains actuels?

R: Pas tout à fait. Et nous ne pouvons pas répondre parce que c'est trop complexe pour que vous compreniez.

Q: Est-ce que cela signifie que les expériences... que les corps dans lesquels nous pourrions entrer ou dans lesquels nous pourrions nous transformer en tant qu'êtres de la 4e densité, à supposer que cela arrive, ce serait aussi trop complexe pour que nous comprenions? Vous dites que cette sorte d'état de 4e densité d'avant la Chute, en termes de corps physiques, est trop difficile à comprendre. Si retourner en 4e densité c'est comme venir de la 4e densité est-ce que cela signifie que ce vers quoi nous retournons est trop complexe à comprendre? Cette variation de la physicalité que vous nous avez décrite?

R: Oui.

Q: Alors, quel culte divin ou quelles activités religieuses y avait-il avant la Chute, dans cet état édénique?

R: Pas nécessaire quand on a des indices.

Q: Ce que j'essaie de savoir, ce que j'essaie de comprendre, c'est la transition du culte de la déesse vers le culte du dieu ; le changement de la compréhension des cycles exprimés en cycles féminins, et exprimés comme la déesse, en concept de temps linéaire exprimé en principe masculin. Il me semble que ces concepts ont été inversés progressivement, ce qui a peu à peu mené aux idées que les Lézards nous ont imposées et ils semblent avoir travaillé dans cette direction pendant des millénaires: l'expérience du dominateur veut que nous croyions que nous avons besoin d'une aide extérieure pour nous sauver, sinon nous serons damnés parce que le monde tire à sa fin et que nous allons tous être jugés. C'est comme si toutes ces idées avaient été implantées en nous au fil du temps, en vue de leur avènement en tant que nos "Sauveurs" . Voilà le concept que j'essaie de faire passer ici. J'essaie de comprendre ce que nous avons adoré. D'accord, il y avait ces gens. Ils ont été chassés du Jardin d'Eden. Après avoir sauté dans des corps physiques, comme vous dites, quel a été leur niveau de conceptualisation par rapport à l'univers? Est-ce qu'ils en ont gardé quelque compréhension à ce moment?

R: Comme la compréhension qui vous reste après un sévère traumatisme crânien par rapport à la compréhension ordinaire dans votre état normal.

Q: Donc, quand ils ont été traumatisés il peut leur être resté des bribes d'idées et de souvenirs, mais ils peuvent aussi avoir perdu beaucoup. Il peut même y avoir eu une sorte de "coma" de l'humanité pendant de nombreux millénaires. Mais après s'être réveillés, avec les bribes de toutes sortes flottant autour de leur tête, ils peuvent avoir commencé à tenter de rassembler ces morceaux. Donc ils ont entamé ce rassemblement. Quelle a été la première chose qu'ils ont pu remettre ensemble concernant le cosmos qui les entourait?

R: Le sexe.

Q: Qu'ont ils décidé par rapport au sexe? Je veux dire: le sexe était là. Ils avaient des rapports sexuels. C'est ça? Ou bien ont-ils compris le cosmos comme étant du sexe?

R: Plutôt comme la première proposition! Après tout, c'est ça qui vous a mis dedans en premier lieu! Imaginez la campagne publicitaire: "Regardez comme c'est gai! Vous voulez essayer aussi?!? Oups, désolés, nous avions oublié de vous dire qu'il n'y a pas moyen de revenir en arrière!"

Q: Je ne parviens vraiment pas à comprendre - et je sais que c'est un problème important auquel il a été fait allusion et dont il a été parlé dans d'innombrables enseignements prétendument ésotériques; toutes les religions et mythologies ont fait des déclarations péremptoires à propos des relations sexuelles- mais je ne parviens pas à comprendre la mécanique, comment ceci peut techniquement être devenu une "chute". Quelle est la technique utilisée? Quelle est l'énergie générée? Comment est-elle générée? Quel est le concept du mésemploi ou de l'emploi de cette énergie?

R: Il s'agit tout simplement de l' introduction du concept de l'autosatisfaction physique.

Q: A plusieurs reprises vous avez dit que l'idéal est un parfait équilibre entre physique et éthérique. Ceci a été dit en de nombreuses occasions. Mais je ne parviens pas à comprendre comment il peut se faire que le plaisir du corps physique peut être le mécanisme utilisé pour nous faire tomber dans un piège? Est-ce que cela ne donne pas du plaisir de regarder quelque chose de beau? Est-ce que c'est mal, est-ce commettre un péché, cela provoque-t-il une sorte de chute de contempler de la beauté, d'entendre quelque chose de beau comme de la musique, ou de toucher quelque chose de délicieusement sensuel comme de la soie ou la peau d'un être aimé? Toutes ces choses dont l'être humain tire du plaisir l'élèvent souvent spirituellement.

R: C'est la possession qui est la clé. En état SDS on possède. Si vous vous promenez parmi de belles fleurs, si vous vous contentez de toucher de la soie ou la peau d'un être aimé, mais ne cherchez pas à vous les approprier...

Q: Il me semble qu'il est possible de faire l'expérience de toutes ces choses, y compris le sexe, sans éprouver le besoin de posséder; seulement de donner. Dans ce cas je ne parviens toujours pas à comprendre comment cela peut être un mécanisme de "chute".

R: Si c'est quelque chose de désiré, alors il ne s'agit pas d'un mécanisme de don. Est-ce qu'il vous arrive de manger un morceau de gâteau au chocolat parce que vous voulez en faire le don à votre estomac? En SDS, qui est votre monde, ne le perdez pas de vue, on donne parce que cela procure des sensations agréables.

Q: Ne pourrait-on pas dire que si tout ce qui existe fait partie de Dieu, y compris la chair, alors si on donne à la chair, sans être attaché au fait de donner, cela pourrait être considéré comme un don au "Tout"?

R: Expliquez le processus.

Q: Par exemple: il y a des gens qui aiment à souffrir parce qu'ils considèrent que la chair est péché. C'est une des grandes inventions des Lézards. Pendant des siècles ils ont voulu que les gens souffrent, et ils ont fait tout ce foin à propos du sexe et que tout ce qui est agréable ou désirable devrait être repoussé, et que les être humains doivent souffrir et se complaire dans leur souffrance. Et en fait, faire qu'une personne...

R: Si quelqu'un recherche la souffrance, il le fait dans l'espoir d'une récompense. Il cherche à posséder quelque chose en fin de compte.

Q: Ce que je veux dire c'est ceci: si quelqu'un peut tout simplement ETRE dans le don, être ce qu'il est et qui il est, en toute simplicité; s'il peut parvenir à s'impliquer dans tout ce qu'il fait comme dans une méditation, ou comme en une consécration, même s'il ne fait que se balader dans la rue mais se sent un avec l'air, le soleil brillant, les oiseaux, les arbres et les personnes qui l'entourent; est-ce que cet état de communion ne constitue pas un don à l'univers, un don de soi en tant que canal de communication pour que tout l'univers puisse faire l'expérience de ces choses?

R: Pas si on a le "sentiment de cette communion".

Q: Nous sommes ce que nous sommes. La nature est la nature. Le progrès est le progrès. Et si les hommes voulaient simplement se détendre et être ce qu'ils sont en toute honnêteté, et faire ce qui convient à leur nature sans violer le libre arbitre des autres, si cela est une forme plus pure d'être sans rien attendre ni désirer en retour; simplement ETRE; pas désirer… seulement ETRE?

R: Oui, mais les SDS ne font pas cela. Vous êtes tous SDS. Si vous ne l'étiez pas vous ne vous trouveriez pas où vous êtes en ce moment.

Q: (A) Il y a ceux qui sont satisfaits dans le mode SDS; et il y a ceux qui essaient de s'extraire du mode SDS...

R: Ce sont des candidats SDA.

Q: (A) Ces candidats SDA ne sont pas capables de simplement ETRE, même en théorie, parce qu'alors les SDS les mangeraient?

R: Non.

Q: Pourquoi pas?

R: Les SDS ne mangent pas en suivant un protocole. Les SDS "mangent" tout ce qu'ils veulent, s'ils en sont capables.

Q: C'est ce que nous disions. Si vous êtes candidat SDA dans un monde SDS, vous êtes fondamentalement sans défense et ils vous mangeront.

R: Non.

Q: Pourquoi? Qu'est-ce qui rend un SDA indisponible ou "non comestible"?'

R: Résonance de fréquence non synchrone.

Q: (A) Mais alors, cela signifierait que tous ces gens qui disent qu'il suffit que nous aimions tout ce qui nous entoure et notre prochain, ont raison! Ils se contentent d'être, d'aimer, de ne rien faire; ils disent qu'ils faut simplement tout donner aux Lézards … ils ont raison!

R: Non, parce que la raison pour laquelle ils le font est SDS.

Q: Comment l'envie d'aimer tout et tous et ne faire que donner peut-elle être SDS?

R: Cela fait qu'on se sent bien et bon.

Q: Donc ils veulent le faire parce que cela fait du bien?

R: Souhaiter est un concept SDS.

Q: Donc vous suggérez que le vrai truc c'est de ne pas être attaché à quoi ou qui que ce soit, ne rien faire, et simplement se dissoudre dans le néant? Pas de pensées, pas de désirs, pas d'existence, rien!

R: Si vous êtes SDS cela n'est pas possible; mais si vous faisiez strictement cela, vous vous réincarneriez dans un monde SDA où une telle énergie est adaptée.

Q: Mais si on est devenu du néant, comment peut-on se réincarner? Et quand on dit "réincarner" cela implique d'être dans un corps!

R: On ne devient pas du néant.

Q: Mais être incarné signifie se trouver dans un corps?

R: Non.

Q: Vous voulez dire aller dans un monde où il n'est pas nécessaire de se trouver dans un corps?

R: A peu près. Mais la 4e densité SDA est partiellement physique. On ne consomme ni ne possède. Vous êtes désorienté parce que vous semblez penser qu'il faut être SDA pour être un candidat SDA. Vous êtes SDS, et il vous est tout simplement impossible d'être autrement jusqu'à ce que vous vous réincarniez ou vous transformiez en passant dans un autre monde.

Maintenant, pour passer au sujet de discussion suivant, qui a traité d'autres aspects de l'Onde, nous trouvons une étrange correspondance avec le thème général des archétypes mythiques. Joseph Campbell a écrit à propos de ceci dans "L'appel à l'Aventure."

"Il y a très, très longtemps, lorsque les souhaits signifiaient encore quelque chose, vivait un roi dont les filles étaient toutes belles, mais la plus jeune était si belle que le soleil lui-même, qui en avait vu d'autres, s'émerveillait à chaque fois qu'il brillait sur son visage. Non loin du château de ce roi s'étendait une grande forêt très sombre, et dans la forêt, sous un vieux tilleul jaillissait une source. Quand le temps était chaud, la fille du roi allait dans la forêt et s'asseyait au bord de la source fraîche. Et pour passer le temps, elle lançait en l'air une balle en or et la rattrapait au vol. C'était son jeu favori.

"Un jour, la balle d'or de la princesse ne retomba pas dans la petite main levée en l'air pour la rattraper, mais tomba à côté, rebondit sur le sol et roula dans l'eau. La princesse la suivit des yeux, mais la balle disparut. La source était si profonde qu'on n'en pouvait apercevoir le fond. La petite fille se mit à pleurer, de plus en plus fort, sans pouvoir s'arrêter. Tandis qu'elle se lamentait de cette façon, elle entendit une voix qui disait: "que se passe-t-il, Princesse? Vous pleurez si fort que même une pierre aurait pitié de vous". Elle regarda autour d'elle se demandant d'où venait la voix, et elle vit un crapaud dont la grosse, vilaine tête sortait de l'eau. "Oh, c'est toi Vieux Plongeur", dit-elle. "Je pleure parce que ma balle d'or est tombée dans la source". "Reste calme, ne pleure pas, dit le crapaud. "Je peux certainement t'aider, mais que me donneras-tu si je vais chercher ton jouet?" "Tout ce que tu voudras, mon cher crapaud", dit-elle; "mes vêtements, mes perles et mes joyaux; et même la couronne d'or que je porte". Le crapaud répondit: "je ne veux ni tes vêtements, ni tes perles, ni tes joyaux, même pas ta couronne; mais si tu veux prendre soin de moi et faire de moi ton compagnon, si su veux bien me laisser m'asseoir à ta petite table, manger dans ta petite assiette d'or, boire dans ta petite tasse, dormir dans ton petit lit; si tu me promets cela, je plongerai immédiatement et te rapporterai la balle". Mais la princesse se disait "Comment ce crapaud peut-il dire de telles sottises! Il vit dans l'eau avec ses congénères, il ne pourrait jamais devenir le compagnon d'un être humain".

"Mais dès que le crapaud eut obtenu la promesse, il plongea dans l'eau; quand il réapparut à la surface, il tenait la balle dans sa gueule et la lança sur l'herbe. La princesse fut ravie de revoir son beau jouet. Elle le prit et s'en alla en sautillant. "Attends, attends" cria le crapaud. "Prends-moi avec toi, je ne peux pas courir comme toi".. Le crapaud coassa aussi fort qu'il pouvait, mais ce fut en vain. La princesse ne fit plus attention à lui mais se hâta de rentrer au palais et oublia bientôt le pauvre crapaud qui devait avoir replongé au fond de sa source".

"Voilà donc un exemple de la manière dont l'aventure peut commencer. Une bévue, survenant apparemment par hasard - révèle un monde insoupçonné et le héros de l'histoire est entraîné dans une relation avec des forces qui ne sont pas comprises correctement.. La bévue peut être à l'origine de la révélation d'une destinée. C'est ainsi que dans ce conte de fée, la disparition de la balle est le premier signe de quelque chose de particulier à la princesse; le crapaud est le deuxième signe et la promesse inconsidérée le troisième… Le crapaud, le petit dragon, sont des représentations pour enfants, du serpent souterrain dont la tête soutient la terre et qui représente les pouvoirs dispensateurs de vie, démiurgiques, des abysses." [Campbell, 1949]

Comment cela se relie-il à notre sujet?

Le héraut ou annonciateur de l'aventure, dès lors, est souvent sombre, haïssable ou terrifiant, jugé mauvais par le monde; cependant, si l'on peut suivre, le chemin mène à travers les murailles du jour, vers les ténèbres où les joyaux scintillent. Ou bien le héraut est une représentation animale de l'instinct de fécondité réprimé qui est en nous, ou bien un mystérieux personnage voilé - l'inconnu… Rêve ou mythe, dans ces aventures il y a une atmosphère d'irrésistible fascination pour le personnage, qui apparaît soudainement comme un guide qui annonce une nouvelle période une nouvelle étape de la vie. Ce à quoi il faut faire face., et qui est d'une certaine manière profondément familier avec l'inconscient, bien qu'inconnu, surprenant et même effrayant pour la personnalité consciente, se fait connaître; et ce qui était auparavant significatif peut devenir étrangement vide de sens: comme le monde de la fille du roi avec la disparition soudaine de la balle d'or dans la source. Par la suite, même si le héros retourne pendant un moment à ses occupations habituelles, celles-ci peuvent lui paraître vides de sens. Une série de signes de plus en plus forts font leur apparition, jusqu'à ce que l'appel ne puisse plus être ignoré.." [Campbell, 1949]

Il semble que nous ayons un tel héraut symbolique de l'Approche de l'Onde...

18-03-95

Q: (L) Jan et moi avons une question. Hilliard nous a dit l'autre jour que les grenouilles sont en train de disparaître de la planète.

R: Couche d'ozone.

Q: (L) Elles sont en train de frire à cause de l'amincissement de la couche d'ozone?

R: Frire? [Rires]

Q: (L) Qui veut des cuisses de grenouille? (J) Où vont-elles? (T) La couche d'ozone s'amincit, et elles sont les premiers effets que nous en constatons?

R: Oui.

Q: (J) Où vont-elles? (T) Elles ne vont nulle part; elles meurent. (F) Elles ne se reproduisent plus.

R: Oui.

Q: (B) Elles ont une peau très sensible. (T) Bientôt nous serons tous atteints.

R: Ce sont tous des effets de l'onde, reliant entre elles des réalités.

Q: (L) Eh bien, si ce sont là les effets sur les grenouilles, quels seront les effets sur nous quand elle prendra vigueur?

R: Wait and see.

Q: (L) Allons, allons! Tout cela ne semble pas très agréable. Ne pensez-vous pas que vous devriez nous en dire un petit peu plus? Un petit indice s'il vous plaît?

R: Non. [Rires]

Q: (T) Est-ce qu'ils veulent dire que le trou dans la couche d'ozone est le résultat direct de l'approche de l'onde? (J) Sûrement! (T) Le trou n'est pas dû aux fluorocarbures?

R: Mauvaise interprétation, Réexaminez à fond cette déclaration.

Q: (J) Est-ce que l'amincissement de la couche d'ozone fait partie de l'établissement de la fréquence?

R: En quelque sorte.

Q: (L) Il est le résultat de réalités qui s'interpénètrent.

R: Oui.

Q: (L) Etes-vous en train de dire que l'Onde est l'interpénétration de réalités? (J) Et que la couche d'ozone est dans l'Onde?

R: Pas "dans". Et provoquant des actions qui affectent la troisième densité de myriades de façons, fermant ainsi le cercle.

Q: (L) Est-ce un symptôme?

R: Oui.

Q: (T) Mais est-ce que la relation entre le trou qui se forme dans la couche d'ozone et l'approche de l'Onde , peut-être que l'Onde ne provoque pas directement le trou, est-ce que les Lézards forcent les êtres humains à se comporter de manière à amincir la couche d'ozone afin de provoquer de la souffrance, afin de leur permettre de se nourrir d'énergie négative à cause de l'approche de l'Onde? En d'autres termes, l'Onde provoque les actions qui doivent avoir lieu pour que le Grand Cycle puisse se clôturer?

R: En quelque sorte.

Q: (L) Et l'extinction des grenouilles fait partie du processus? Pauvres petites grenouilles... J'aime les grenouilles...

R: C'est ainsi que se font les changements sur la terre.

Q: (J) est-ce que l'amincissement de la couche d'ozone fait partie de l'équation qui doit permettre à l'Onde...

R: Dans la réalité de la troisième densité cela est important.

Cette dernière remarque est très intéressante. Les Cassiopéens semblent vouloir dire que l'amincissement de la couche d'ozone est NECESSAIRE pour une raisons quelconque… que le nouvel état de choses sera affecté ou même provoqué, d'une manière ou d'une autre, par ce phénomène. Rappelez-vous le passage au début de ce chapitre, où l'on disait:

R: Le cœur de l'ADN est une enzyme non encore découverte, qui a rapport avec le carbone. Des ondes de lumière ont été utilisées pour supprimer les dix premiers facteurs de l' ADN en les brûlant. A partir de là divers changements physiques ont eu lieu, y compris l'apparition d'une protubérance au sommet de la colonne vertébrale. Tout ceci est également reflété dans l'éthérique. Altération de l'onde lumineuse.

Q: (L) Et les ondes lumineuses, les vraies ondes lumineuses affectent l'ADN?

R: Oui.

Les perturbations dans la couche d'ozone reflètent certainement une différence dans la quantité de radiations émises par le soleil, et qui passent par l'atmosphère. Mais poursuivons:

Q: (J) Donc, cela fait partie de la progression naturelle de la troisième vers la quatrième?

R: Essayons d'utiliser le mot "réflexion" et voyons si cela éveille un écho. De la troisième vers la quatrième et vice versa. L'Onde qui approche est une transformation de troisième en quatrième densité de sorte que des événements qui se produisent à cause de l'Onde provoquent des changements à travers densités et réalités! En troisième densité vous observerez des changements qui auront des explications de troisième densité, mais ils sont une manifestation de l'approche; vous les voyez comme de troisième densité parce que c'est là votre point de référence actuel! Souvenez-vous que tout se répercute à travers tous les niveaux de densités, mais il y a également un point de fusion à l'arrivée de l'Onde: c'est la traversée des frontières de ce monde!!!!!!

Donc, il se peut que nous devions examiner tout ce qui se passe sur notre planète, les choses que nous percevons comme très négatives et perturbantes étant la "phase de contraction" de l'Onde. Nombreux d'entre nous ont constaté que très souvent, quand des forces négatives sont mises en action et que le résultat devrait en être très dommageable, quand ces forces interagissent avec des personnes d'une certaine fréquence, ou qui sont configurées intérieurement sur le modèle SDA, les actions négatives ont des résultats extrêmement positifs, bien que l'expéditeur de cette énergie n'ait certainement pas eu cette intention! "Faire de la limonade avec les citrons" vient à l'esprit.

Si nous examinons la situation sous cet angle, et si nous comprenons que la grande faiblesse du chemin SDS est la tendance à prendre ses désirs pour des réalités, alors peut-être pourrons-nous comprendre que les choses se produisent comme elles doivent se produire. Il faut apparemment qu'une sorte de masse critique de négativité soit atteinte avant qu'une Différence de Potentiel au Contact suffisante puisse être atteinte pour attirer la lumière!

Et quand on considère les choses sous cet aspect, et qu'on voit que l'énergie négative peut en fait être utilisée pour le bien quand elle interagit avec des personnes de configuration interne SDA, même si la perception initiale est que quelque chose de terrible est en train de se produire (ce qui ne nous détruit pas nous rend plus forts), alors il faut aussi envisager que le contraire se produit quand des gens envoient amour et lumière vers des être négatifs de configuration SDS….. Cela n'en fait pas de "bons petits", cela les nourrit tout simplement pour leur permettre de devenir plus forts et plus méchants! Ainsi que l'a écrit Michael Topper:

La convention alternative vers laquelle se tourne une certaine mentalité "Nouvel Age" à l'approche d'une négativité délibérée et réelle est que la tactique vaguement "chrétienne": "bombardez d'amour ces types jusqu'à ce qu'ils voient les erreurs qu'ils ont commises, montrez-leur le bon exemple", la pratique de "tendre l'autre joue" revient à un endossement tout à fait sélectif, étant donné qu'une telle attitude est rarement le fait d'un adepte de cette sorte. Cependant, même dans le cas où cette recommandation n'est pas pure hypocrisie elle reste fatale, parce que les SDS "ne veulent pas de votre amour".

La négativité des densités supérieures est de ce fait éveillée; elle a choisi le rejet de l'amour de l'autre pour orientation fondamentale, c'est pourquoi il ne lui reste aucun résidu subconscient qui pourrait secrètement "répondre" aux bonnes intentions d'un rayonnement positif (même si un tel rayonnement est le résultat de résolutions sincères de la part de "bons Samaritains" dans tous les autres domaines de la vie).

En fait, il y a des implications plus profondes que celles-là. Au vu d'une négativité spirituelle aussi peu commune ou aussi grande, la présomption d'un plan aussi conventionnel pourrait bien avoir pour résultat des conséquences plus redoutables qu'une simple "absence de succès". Il faut comprendre que les principes spirituels et les préceptes religieux doivent être évalués dans un contexte élargi, et modifiés suivant les formes d'information uniques aux domaines supérieurs auxquels la prise de conscience doit s'adapter.

Le principe selon lequel il faut "aimer tout et tous également", de répandre des "bénédictions sur tous les êtres" etc. ne doit pas être abandonné à ce stade; nous ne sommes pas en train de dire que la haine et l'état de guerre sont soudainement "très bien" parce que "le mal spirituel pur n'existe pas". L'Amour Universel est toujours d'application, à condition qu'il soit correctement compris; mais le rayonnement spécifique de "vibrations d'amour" envers des êtres SDS ne présente pas seulement le défaut d'être en pure perte, mais cette philosophie sous-jacente contribue énormément à une mauvaise interprétation des éléments réellement en jeu. [...]

Mais alors, que devons-nous faire des conseils que nous donne l'enseignement général qui a été dispensé dans cette densité jusqu'à présent, comme par exemple "aimez vos ennemis"? Comment interpréter un tel précepte ou simplement comprendre le principe d'Amour quand son application semble être un piège tendu par des plans de réalité avides d'une approche aussi innocente? [...]

Si le premier précepte spirituel "Aime ton Dieu de tout ton coeur" est une allusion familière à la conscience possible en 3e densité, comment se fait-il qu'un tel cadre le possède? Et comment une telle référence peut-elle coexister avec des commandements et louanges comme "aimez vos ennemis", "aimez votre prochain comme vous-même", etc.?

Lorsque nous acquérons la possibilité d'exprimer l'amour de l'Etre tout entier comme celui de l'Amour du Créateur Unique Infini, l'essence-même de l'Amour tend à émaner comme une valeur impersonnelle et globale qui se répand sans effort ni problème partout, où il est accueilli ou non, selon la volonté spécifique de toute forme. De cette manière, sa Présence ne peut être confondue avec la présence conditionnelle de myriades d'êtres "positifs" ou "négatifs". Sa Présence n'est pas non plus confondue avec un mécanisme qui exige de "donner pour recevoir" qui sont tous des identifications relatives de l'esprit, communes dans le complexe de psychologie du 3e stade, qui accepte l'enseignement de l'Amour selons ses propres lumières, dans lesquelles l'amour est entendu comme un miasme conceptuel de droits et devoirs.

Avant de clore ce chapitre, je voudrais vous présenter encore un extrait qui en dit un peu plus de l'étrange arrivée de cette Onde. Vous souvenez-vous de la fin du film "Rencontres du troisième type", où des pilotes qui avaient été perdus dans le Triangle des Bermudes émergent du vaisseau spatial d'où ils sont remis par les extra-terrestres? Eh bien cette image étrange pourrait être basée sur des faits réels. Ce qui suit est extrait de la même séance que précédemment:

Q: (L) Comment se fait-il que des avions, des gens, et des navires disparaissent dans le Triangle des Bermudes? Où vont-ils et que leur arrive-t-il? Je sais que vous avez déjà dit qu'il s'agit de perturbations d'ondes électro-magnétiques provenant d' une pyramide atlante submergée qui se réactive de temps en temps... mais où vont ces gens et ces choses quand ils disparaissent?

R: Bien sûr, il s'agit parfois d'accidents et de naufrages, mais quand ces disparitions sont accompagnées de phénomènes inhabituels c'est parce qu'il y a des anomalies.

Q: (L) Où vont-ils?

R: Vers une réalité parallèle.

Q: (L) Est-ce que cette réalité parallèle est comme une terre parallèle?

R: Non.

Q: (L) Que voulez-vous dire par réalité parallèle?

R: Dépend des circonstances.

Q: (L) Qu'est-il arrivé au fameux Vol 19?

R: Ils sont toujours en train de chercher leurs repères.

Q: (J) Oh! Mon Dieu! Oh, Comme c'est horrible! Il sont toujours là-bas et essaient de revenir. (T) Ils sont dans une réalité parallèle... (L) Où le temps n'existe pas... (T) Ils sont dans une réalité qui les tient dans un espace/temps figé au-dessus de l'océan. Est-ce que je me trompe?

R: Dans leur référence de pensée; comme des "âmes perdues"

Q: (L) Bon Sang! Est-ce que ça veut dire qu'ils sont "coincés" dans le temps? (J) Tu l'as dit!

R: Bingo!

Q: (L) Est-ce qu'ils ont une possibilité de s'échapper de cet endroit où ils sont coincés et de revenir dans notre réalité?

R: Absolument. Souvenez-vous: l'Onde approche, et à mesure qu'elle approche, des incidents de plus en plus inhabituels se produisent; voyez les dessins dans les champs de céréales, par exemple.

Q: (L) Est-ce que nous pouvons faire quelque chose pour délivrer des personnes coincées dans ces réalités parallèles et les ramener dans leur réalité d'origine?

R: Oui, mais la technologie pour ce faire est un secret étroitement gardé.

Q: (L) Connaissez-vous ce secret?

R: Oui, mais vous aussi!

Q: (L) Moi aussi?

R: Expérience de Philadelphie.

Q: (L) Puisque vous avez fait allusion à l'expérience de Philadelphie, pourriez-vous nous donner quelques détails sur la façon dont cela s'est produit? Quelles sortes de machines a-t-on utilisé et comment pourrions-nous en construire une? [Rire général]

R: Avez-vous l'intention de rester assis ici pendant une journée ou deux?

Q: (J) Autrement dit, cela prendrait un jour ou deux pour nous donner les informations? (T) Ouais. Nous avons le temps. Prenons du papier et des crayons. Commençons par un diagramme... [Rires]

R: En bref, construisez un générateur électro-magnétique.

R: A présent, quelques informations à propos du Vol 19. Vous souvenez-vous qu'il y a de cela quelques années, une équipe de chercheurs a prétendu avoir retrouvé les avions puis s'est rétractée?

Q: (L) Oui, je m'en souviens. [Tous acquiescent]

R: Avez-vous trouvé cela curieux?

Q: (S) Oui, parce que les avions trouvés n'avaient jamais été portés manquants. (T) Oui. (L) Est-ce pourquoi cela était si curieux?? (J) Pourquoi se sont-ils rétractés par écrit par la suite? (S) D'où provenaient les avions retrouvés?

R: Oui, si seulement vous connaissiez toute l'histoire et comment trois membres de l'équipe ont dû recevoir un traitement psychatrique lourd.

Q: (L) Eh bien! Donnez-nous les détails!

R: Patience, nous allons le faire, mais il faut le faire par étapes. Ce qu'ils ont trouvé c'est 5 avions correspondant à la description et "arrangés" en formation parfaitement géométrique au fond de l'océan; mais les numéros de série ne correspondaient pas. Maintenant, premier mystère: Il n'y a pas eu d'autre cas où 5 Avengers ont disparu soudainement. Deuxième mystère: deux des avions contenaient d'étranges panneaux luminescents comprenant des "hiéroglyphes" inconnus là où il y aurait dû avoir des chiffres. Troisièmement: quand ils ont tenté de soulever un des avions celui-ci a disparu puis a réapparu, puis a disparu à nouveau, puis a réapparu alors qu'il était attaché à un filin; il a finalement glissé et est tombé au fond. Quatrièmement: dans l'un des avions, au fond, des humains vivants portant des uniformes de la deuxième guerre mondiale ont été aperçus temporairement par trois plongeurs qui exploraient les lieux, et filmés sur vidéo par une caméra-guide. Enfin, trois de ces avions ont disparu depuis lors. Tout ceci est, naturellement, gardé secret!

Q: (S) Je me demande d'où venaient ces avions. (L) Voilà la vraie question!

R: Réalité parallèle; voyez-vous, lorsque quelque chose traverse une autre réalité, cette chose passe par ce qu'on appelle, faute d'un terme plus approprié, le "plan de la pensée"; et aussi longtemps que cette réalité n'est pas comprise, cette fenêtre demeure ouverte, de sorte que toutes les perceptions de possibilité peuvent se manifester concrètement, mais temporairement, puisque le matériel, dans le plan de la pensée, est constamment fluide

Q: (L) Est-ce que cela signifie qu'il s'est agi, pour le Vol 19, d'une réalité parallèle qui est passée par une ouverture dans notre réalité?

R: En quelque sorte.

Q: (L) Est-ce que cela avait quelque rapport avec la perte de notre Vol 19? Y a-t-il eu échange de réalités ici?

R: Ce sont les schémas de pensées qui affectent la réalité: quand cette fenêtre est ouverte, toute pensée devient réalité physique, bien que temporaire.

Q: (L) Est-ce que cela signifie que les pensées des chercheurs et des plongeurs à ce sujet sont devenues réalité?

R: Et tous les autres.

Q: (T) Tous les autres impliqués dans ces recherches?

R: Tous les autres sur la planète.

Q: (T) Même ceux qui ne croyaient pas que les chercheurs allaient les trouver?

R: Oui. Les chercheurs ont trouvé ce qu'ils s'attendaient à trouver mais quand les autres ont entendu les nouvelles, d'autres choses ont commencé à se produire selon les schémas de pensées dominants.

Q: (L) Donc, autrement dit, quand quelqu'un a cru qu'il s'agissait du Vol 19, il est apparu, et quand quelqu'un a pensé qu'il ne s'agissait pas du Vol 19 il a disparu?

R: Oui.

Q: (J) Oh Seigneur! (T) Eh bien, j'ai commencé par ne pas le croire... (L) Je crois que nous avons gagné! (F) Nous avons envoyé des pauvres types à l'hôpital psychiatrique. (L) Non. Je pense que les chercheurs s'attendaient à trouver cela, et parce qu'il y avait une... (T) Les avions ont été trouvés exactement là où on s'attendait à les trouver, en formation... Mais ces avions ne seraient pas descendus comme décrit ici, et ils se trouvaient en formation sur le fond. Cela aurait dû éveiller l'attention des chercheurs. Quand j'entends qu'ils ont trouvé ces avions en formation, si près l'un de l'autre, cela me dérange. (F) Même si quelque chose sombre et tombe au fond, cette chose n'arrivera pas dans la position où elle se trouvait au départ. (T) Et ce qu'ils ont trouvé après avoir commencé à vérifier les archives est qu'il y avait environ 200 de ces avions écrasés le long de la côte . Et un autre type a dit qu'il avait trouvé un de ces avions. Seulement il ne faisait pas partie du Vol 19. J'ai une question... Qu'est-il arrivé à l'avion de la PBA qui est parti à la recherche du Vol 19?

R: Toujours en train d'essayer de localiser les Avengers.

Q: (T) Est-ce toujours dans la même réalité que le Vol 19?

R: Oui.

Q: (T) Est-ce qu'on les retrouvera jamais?

R: ?

Q: (L) Selon la perception de l'équipage du Vol 19, combien de temps s'est écoulé?

R: Aucun.

Q: (J) Alors, ils n'en ont aucune idée. (S) Je me demande s'ils vont revenir dans notre temps ou retourner dans le leur?

R: Votre perception.

Je pense que nous commençons à nous faire une idée de l'étrangeté et de la "plasticité" de notre réalité. Peut-être l'Onde est-elle un "facilitateur" de cette plasticité, et que divers groupes et systèmes de croyance manifesteront certaines réalités au "moment" où elle "frappera", effaçant ainsi la forme d'onde de notre réalité? Juste une pensée. Et peut-être cela a-t-il davantage à voir avec les "systèmes de croyance" que nous ne le pensons. Mais voilà un sujet dont nous traiterons plus tard. Il suffit pour le moment de dire que, oui, nous CREONS notre propre réalité, mais pas dans le sens généralement admis ou enseigné par les philosophies du Nouvel Age.

Avant de clore ce chapitre, je voudrais insérer deux petits commentaires qui se rapportent à l'Onde, avant de nous plonger plus profondément dans le sujet. Au cours de la dernière séance citée précédemment, les questions suivantes ont été posées vers la fin:

Q: (L) Nous voudrions savoir ce que la croix chrétienne représente à un niveau plus profond? Est-ce qu'elle a quelque chose à voir avec la traversée de la frontière d'un autre monde?

R: Cela fait partie de la campagne de désinformation des Lézards. Désolés! La Croix n'est une "traversée" qu'en anglais.

Une thérapeute de mes amies était présente et elle avait fait d'étranges expériences alors qu'elle travaillait sur moi à la suite de l'accident de voiture que j'ai décrit ailleurs sur ce site. Alors elle a demandé:

Q: (S) Pourquoi, quand je passe sur des points d'acupuncture sur Laura, est-ce que je me mets a transpirer tellement que j'ai l'impression de rôtir? Je ne peux même pas me tenir ici dans cette pièce où a lieu le "channelling" sans me trouver complètement en sueur!

R: C'est parce que vous êtes en train de subir des changements à cause de l'approche de l'Onde.

Je voudrais ajouter que j'éprouve fréquemment la même chose pendant que je suis en méditation ou en train de recevoir des messages des C., et parfois, simplement quand je pense à des concepts à propos desquels les Cassiopéens ont parlé. C'est comme si j'avais une fièvre de cheval; et j'ai PRIS ma température pendant l'un de ces accès, mais le thermomètre n'enregistre rien de spécial. Et cependant, tous ceux qui me touchent alors se mettent également à transpirer.

J'ai trouvé une allusion à ce phénomène dans un ouvrage d'un Soufi: le Cheikh Ibn al'Arabi:

"Un Etat est ce qui entre dans le coeur sans que l'on ait fait d'effort ou de tentative pour l'attirer.
[...] "L'Etat est le changement des attributs du serviteur. [...] L'Etat signifie certaines dimensions de la réalisation spirituelle; il dénote les pouvoirs spéciaux qui sont accordés au serviteur [...]
L'Etat est en conjonction avec des termes dénotant des faits extraordinaires ou des miracles [...] produisant des effets dans le monde extérieur par la concentration. [...] ceux qui possèdent les Etats engendrent des choses de par leurs résolutions, et rejettent loin d'eux les causes secondaires."

Ce qui est curieux à propos de la discussion d' al Arabi's à propos des Etats, est ce qui suit:

"Lorsqu'un ange appporte une règle ou des connaissances au serviteur, l'esprit humain rencontre la forme imaginale, et par l'effet du don et de l'acceptation, qui sont deux lumières, la constitution s'excite et s'enflamme. Dans les deux lumières, la chaleur native de la constitution est renforcée et la magnitude de la lumière est accrue. La couleur du visage du serviteur change à cause de cela; et voilà l'Etat le plus intense qui puisse se produire. Les humeurs du corps s'élèvent en vapeurs et ceci est causé par la compression subie par des natures différentes quand deux esprits se rencontrent. Lorsque le possesseur de l'Etat redevient calme, la chaleur diminue et la constitution se refroidit, le froid vainc la chaleur et le possesseur de l'Etat se met à frissonner. Tout ceci décrit la descente d'un attribut spirituel dans le coeur.

"Le mot "hal", ou Etat, a pour racine l' "auto-transmutation" ou un "changement d'une situation en une autre"." [selon la traduction de William Chittick]

Donc, peut-être s'agit-il ici d'un avant-goût de l'effet de l'Onde sur l'humanité, ou du moins sur certaines parties de l'humanité. J'ai pu vérifier que cet état EST bien suivi d'une impression de froid qui est endurée pendant un certain temps, quoi que l'on fasse. Il m'est arrivé bien souvent de brûler et de geler en alternance, à la suite de certains exercices de méditation, sans compter la participation au processus de channelling. Il est important de noter qu'il s'agit bien ici d'un "changement d'une situation pour une autre" et cela peut être décrit comme une "auto-transmutation". Je soupçonne que l'Onde est une source d'énergie qui interagira avec chaque individu selon la résonance fréquentielle de celui-ci. Pour certains, cela peut en effet être la Fin du Monde, mais pour d'autres...

"En attendant, le monde dans lequel nous existons a d'autres buts. Mais tout cela passera, brûlé dans le feu des passions dévorantes; et de ses cendres jaillira un monde nouveau et jeune, plein d'espoir, avec la lumière du matin dans le regard."
Bertrand Russell

Chapitre IV


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .