Une chronologie par
Signs of the Times


Nouveau forum en français !


Les Editions Pilule Rouge


Guide Rapide des Signes

Cassiopée ? Forum de questions et réponses


Les Editions Pilule Rouge
Nos livres en français!


Nos Articles

Nouveau ! Programmes, tampons et "Esprit du prédateur"
- Laura Knight-Jadczyk

Nouveau ! Le résultat de l'impact du Dryas récent et les cycles de catastrophes cosmiques – les climatologues se réveillent
- R.H.

Nouveau SOTT Focus ! Pendant que les Européens sont en vacances, les Américains triment
- Marie Cocco

Nouveau SOTT Focus ! Comment créer la réalité de la "War on Terror" - guide pratique
- Joe Quinn

Nouveau SOTT Focus ! Des squatters sans conscience
- Henry See

Nouveau SOTT Focus ! Si le sociopathe habite à côté - montez à l'étage
- Keit

Nouveau ! L’Amérique fasciste, en dix mesures faciles
- Naomi Wolf, The Guardian

Nouveau ! Michael Topper à propos du Harcèlement
- Michael Topper

—SOTT

Virginia Tech – Le tueur était-il programmé mentalement
- B.K.

L'hypocrite Tony s'attaque à Téhéran
- Joe Quinn

La pression pour la paix et la "Pâque juive"
- Joe Quinn

Oubliez le réchauffement planétaire : nous sommes au bord de l’extinction !
- Laura Knight-Jadczyk & Henry See

Une vérité qui dérange
- Henry See

Piratage de la Démocratie
- Henry See

La main cachée derrière l'affrontement entre Hamas et Fatah
- Joe Quinn

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Fascisme galopant: La France interdit à ses journalistes de rapporter la violence

Amir Peretz et la foi fondée à l'école de la politique
- Laura Knight-Jadczyk

Encore Des Absurdites « Al-Qaïda » Du Gang Bush
- Joe Quinn

Nous chutons tous
- Joe Quinn

D'Israël à Bush par l'entremise de la BBC et de CNN : Attaquez l'Iran -- sinon…
- Joe Quinn

Une Question Légale
- Henry See

Le Futur
- Steve McFarland

A quel point pensent-ils que nous sommes stupides?
- Henry See

Le Mythe Des Attentats Suicide Palestiniens
- Joe Quinn

Rassembler en un lieu tous les juifs
- Joe Quinn

Le MI6 et les médias - les manipulateurs de l'esprit
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie
- Joe Quinn

Litvinenko - Par la tromperie 2
- Joe Quinn

La capture, le procès et la condamnation de Saddam Hussein – Une autre farce du renseignement américain
- Joe Quinn

La mystique contre Hitler
- Laura Knight-Jacdzyk

Les Bush et Le Roi Perdu
- Laura Knight-Jacdzyk

Bush révèle sa véritable politique iraquienne : le massacre de civils iraquiens
- Joe Quinn

Donnez leur un 5 novembre qu'ils n'oublieront jamais
- Télécharger des affiches Signs of the Times

Le sionisme et le président iranien
- Joe Quinn

Une planète au bord de l'anarchie?
- Joe Quinn

De l’Holocauste à l’Armageddon
- Joe Quinn

Ensemencement de graines de guerre civile
- Joe Quinn

Le racisme, pas la défense, au coeur de la politique israélienne
- Joe Quinn

Commentaires
- Signs of the Times

Commentaires des Signes 23 fev 2004 , 14 &15 Mar 2004

Supplément des Signs: Armes Ethniques Spécifiques

Supplément des Signs: L'Assassinat de JFK

HITLER : Tel que le Peuple Allemand Le Connaît

—Série JFK—
Laura Knight-Jacdzyk

John F. Kennedy, le Pétrole et la Guerre à la Terreur

John F. Kennedy, le Services Secrets et les Riches Texans Fascistes

John F. Kennedy et la Conspiration Monolithique et Impitoyable

John F. Kennedy et les Titans

John F. Kennedy et les Cochons de Guerre

John F. Kennedy et la Psychopathologie de la Politique

John F. Kennedy, J. Edgar Hoover, le Crime Organisé et le Village Mondial

John F. Kennedy et tous ces "ismes"

Sim City et John F. Kennedy

Le Gladiateur : John Fitzgerald Kennedy

Les Débris de l'Histoire

—11 septembre

Jim Hoffman – Attrape-nigaud pour les Chercheurs de Vérité du 11 septembre - Joe Quinn

L'ADMINISTRATION BUSH ET le 11 SEPTEMBRE: 100 RAISONS DE DISSIDENCE

La Cinquième Colonne

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

Les récits de témoins oculaires du crash du Pentagone ne riment à rien

Le Mossad et les Sociétés de Déménagement

Mahmoud Ahmad et le Culte Secret

Commentaires sur l'attaque du Pentagone

—Ponérologie & Psychopathie—

Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques

Le Paysage Intérieur du Psychopathe de Herve Cleckley

Le Psychopathe - Le Masque de Santé Mentale

Le Culte le plus dangereux dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

L'Idée la plus dangereuse dans le Monde - Laura Knight-Jadczyk

"Culture officielle" en Amérique:
Un Etat Naturel de Psychopathie?

Exposé Greenbaum

Contrôle des Mots, Contrôle des Pensées, Contrôle du Monde

La Bible déconstruite

Le Livre Q et les Origines Chrétiennes

La Véritable Identité de Fulcanelli, les Quatre éléments et Le Code Da Vinci

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

—Les catastrophes
cycliques—

Jour d'Indépendance

Le Monde Arrive-t-il à sa Fin?

Est-ce que notre Soleil a un compagnon sombre?

—Les mystères—

Extraits de l'Histoire Secrète du Monde

Introduction à La Science antique

La chimie de l'alchimie

Réalité hyperdimensionnelle

Qui a écrit la Bible et pourquoi?

La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

 

Les portails organiques ? L' "autre" race - 1ère partie

Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji - Henry See

Qui parle au nom de la Vérité?

Chronologie de Cointelpro Cosmique 11, 12

Etoiles déchues

Un gouffre dans le coeur - John Kaminski

Le Jeu Global du Survivant: Les Quatre Prochaines Années de l'Amérique

La Bête et Son Empire

La Haute Étrangeté des Dimensions et le Processus d'Enlèvement Alien

Schwaller de Lubicz et le Quatrième Reich
2, 3, 4

La face obscure du Tibet

Jupiter, Nostradamus, Edgar Cayce, et le Retour des Mongols
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13

Vérité ou Mensonge
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
, 7a, 7b

Ouspensky, Gurdjieff et les Fragments d'un Enseignement inconnu

Picknett et Prince sur les Cassiopéens

Le Crop Circle de Chibolton et les Cassiopéens sur les Crop Circles

Jour D'Indépendance - KAH

Les portails organiques ? L' "autre" race - 2ième partie

L'Affaire OVNI de Morris Jessup

Meilleurs voeux pour un monde heureux

Tyrannie du pouvoir executif

Le Matériel sur l'Aéroport de Denver

Les ETs et COINTELPRO cosmique

Pourriel Cosmique

Discernement ou Machiavel et les ET

Discernement 2: Le Monde est pénétré de malignité

St. Malachie et le Travail du Soleil

Les Compagnons du devoir de Liberté

Ascension

L'Onde

l'Onde: Chapitre 27

La Connexion Française


Adventures with Cassiopaea

Quantum Future Physics

Signs of the Times

The Wave


Nous vous proposons aussi les sites :

Alchymie.net



Chronologie de Cointelpro Cosmique
1900 - 1913

Traduction franaise: Henri R.


1900

McKinley, le dirigeant le plus populaire depuis Abraham Lincoln, est re-nomm avec Thodore Roosevelt comme vice-prsident. La prosprit de la nation continue. Un des meilleurs slogans Rpublicains est "quatre ans de plus de pleine gamelle."

La J. Henry Schroder Banking Company est inscrite comme numro 2 en capitalisation dans la liste des dix-sept banquiers marchands qui composent le Accepting Houses Committee (Comit des Chambres d'Acceptation) exclusif Londres. Bien que ce soit presque inconnu aux Etats-Unis, il a jou une grande partie dans notre histoire. Comme les autres dans cette liste, il a d d'abord tre approuv par la Banque d'Angleterre. Les von Schroders commencrent leurs oprations bancaires Hambourg en Allemagne. En 1900, le Baron Bruno von Schroder tablit la filiale de Londres de la socit. Il fut bientt rejoint par Frank Cyril Tiarks, en 1902. Tiarks pousa Emma Franziska de Hambourg et fut un directeur de la Banque d'Angleterre de 1912 1945.

Robert Sterling Clark - aida rprimer la Rbellion des Boxers. En juillet 1900 sa participation courageuse et distingue dans la capture de Tientsin lui valut l'lvation au grade de lieutenant de vaisseau et Clark par la suite participa au sige et la capture de Pkin (Beijing).

Emile Francqui, directeur d'une grande banque belge, la Socit Gnrale et promoteur de mines londonien, un Amricain nomm Herbert Hoover, qui avait t associ Francqui dans un certain nombre de scandales qui taient devenus des affaires de justice clbres, notamment le scandale de la Kaiping Coal Company en Chine, dit avoir dclench la Rbellion des Boxers, qui avait comme but l'expulsion de tous les hommes d'affaires trangers de la Chine.

1901

William Taft est nomm gouverneur civil des Philippines, avec la pleine responsabilit pour rorganiser le gouvernement national et municipal, le pouvoir judiciaire, la police et le systme de taxation.

Les administrateurs de l'Universit de Princeton lisent l'unanimit Woodrow Wilson comme prsident de l'universit le 9 juin. Il est dcid dvelopper l'universit en une institution qui produira des leaders et des hommes d'Etat.

Robert Sterling Clark - toujours dans l'Arme - retourne Washington.

Le 6 septembre, le Prsident McKinley fait une intervention publique finale dans le Temple de Musique de l'Exposition panamricaine Buffalo, tat de New York. Il est de connu pour mpriser sa propre scurit personnelle dans les interventions publiques et a rsist plusieurs reprises aux tentatives de son secrtaire personnel, George Cortelyou, pour annuler l'vnement. Cortelyou serre la scurit du mieux qu'il peut. Mais l'anarchiste Lon Czolgosz (en entendant la clbre leader anarchiste Emma Goldman parler de l'action contre le gouvernement 2 semaines avant) tire sur McKinley. Roosevelt se presse Buffalo. Assur que le prsident se remet et est hors de danger, il rejoint sa famille dans un camp dans les Montagnes Adirondack.

Le Secrtaire D'Etat John Hay a dj fait l'exprience des assassinats de 2 prsidents, Abraham Lincoln (il tait son secrtaire personnel) et James Garfield (un ami proche et un confident). Il a peur que le prsident ne meure, bien que tous les autres soient optimistes. McKinley meurt 8 jours plus tard le 14 septembre.

Thodore Roosevelt (R) devient le Prsident amricain.

Avec quelques compagnons, Roosevelt grimpe au Mont Tahawus. Un guide le rattrape avec les nouvelles que le prsident meurt. Le groupe de Roosevelt entreprend une randonne de 10 miles vers la route la plus proche, ensuite une chevauche sauvage de nuit cheval et en buggy sur plus de 40 miles de routes dangereusement laves par de lourdes pluies quelques jours plus tt. Ils atteignent la gare 5h30, o un train spcial attend pour emmener prcipitamment Roosevelt Buffalo. Il prte serment pour la prise de fonction aprs la mort de McKinley dans la maison d'un ami l'aprs-midi du 14 septembre.

la fin de l'anne, le Prsident Roosevelt demande que Taft remplace Elihu Root comme secrtaire la guerre. Plus tard, pendant une maladie de John Hay, Taft agit comme secrtaire d'Etat. Aprs la mort de Hay, Root retournera au Cabinet comme secrtaire d'Etat. Roosevelt, Taft et Root travaillent si bien ensemble qu'ils viendront tre connus comme les Trois Mousquetaires.

Jacob Schiff fut une figure majeure dans la lutte prolonge mais en fin de compte peu concluante pour le contrle de la Northern Pacific Railroad, soutenant Harriman contre James J. Hill et son banquier, J.P. Morgan. La lutte provoqua la panique du march boursier de 1901 et les factions en guerre se mirent d'accord sur un compromis, se runissant ensemble pour former la Northern Securities Company.

1903

Le US Department of Commerce and Labor (dpartement du Commerce et du Travail des Etats-Unis) est fond.

Thomas Edison produit le premier 'western' The Great Train Robbery (La Grande Attaque du Train). '

Henry Ford fonde Ford Motors.

Robert Sterling Clark - toujours dans l'Arme - retourne Pkin en Chine.

L'cole de Thologie de Yale fonde un programme d'coles et d'hpitaux en Chine. Mao Ts-Toung tait parmi le personnel. Pendant les intrigues de la Chine dans les annes 1930 et les annes 40, l'intelligence amricaine a fait appel aux ressources de "Yale en Chine" et au cousin de George Bush et compagnon "Bonesman" Reuben Holden.

1904

Les fondations de l'eugnisme furent fixes au 19me sicle par Franois Galton. Un cousin de Charles Darwin et un homme de grande intelligence capricieuse, Galton tait convaincu du besoin d'amliorer le cheptel humain par reproduction slective.

Au dbut du 20me sicle, des industriels comme Andrew Carnegie et John D Rockefeller virent une justification pour le capitalisme comptitif dans la 'survie du plus adapt' de Darwin. L'eugnisme serait srement l'tape logique suivante, permettant l'homme de commander sa propre volution dans une voie qui serait efficace et progressive. En 1904, l'Institution Carnegie fonda un centre de recherche gntique Cold Spring Harbor, avec Charles Davenport comme directeur. Davenport tourna bientt son attention l'hritage humain. Avec de tels traits purement gntiques comme l'albinisme et la maladie d'Huntington, il a aussi trac des conditions comme l'alcoolisme et 'l'imbcillit' par des lignes familiales. Il a prononc que celles-ci taient mendliennes par nature.

Le mouvement eugnsique amricain s'impliqua dans la lgislation pour limiter l'immigration ceux qui n'taient pas d'hritage anglo-Saxon ou nordique.

Lieutenant Frank H. Schofield "Trois objets sont apparus au-dessous des nuages, de couleur plutt rouge vif. Comme ils se sont approchs du bateau, ils ont sembl monter en flche, passant au-dessus des nuages briss. Aprs avoir dpass les nuages, ils ont sembl s'loigner directement de la Terre. Le plus grand avait une surface apparente d'environ six soleils. Il tait ovode, la plus grande extrmit en avant. Le deuxime tait de deux fois la taille du soleil et le troisime, de la taille du soleil. Leur approche prs de la surface a sembl tre le plus remarquable. Qu'ils soient vraiment venus au-dessous des nuages et monts en flche au lieu de continuer leur course vers le sud-est est aussi curieux. Les lumires furent visibles pendant plus de deux minutes et furent soigneusement observes par trois personnes dont les rcits sont en accord quant aux dtails." Lieutenant Frank H. Schofield, plus tard Commandant en chef de la Flotte du Pacifique, bord du S.S. Supply au large de la cte orientale de la Core, le 28 fvrier 1904

Schiff, Harriman, Hill et Morgan - La lgalit de la Northern Securities Company fut dfie par le Prsident Thodore Roosevelt conformment aux lois antimonopoles et la Cour suprme ordonna que la socit soit dissoute en 1904. La socit bancaire de Schiff arrangea aussi de nombreuses autres transactions impliquant les chemins de fer majeurs dans tout le pays, le plus notamment le Chemin de fer de Pennsylvanie. Par Kuhn, Loeb & Company il joua un rle central dans la garantie de 200 000 000 de $ dans des prts pour le Japon aux Etats-Unis en 1904 pendant la Guerre Russo-japonaise, pour laquelle il fut par la suite dcor par l'empereur du Japon. Schiff tait fch par les pogroms antismites et la politique du tsar. Aider le Japon en guerre contre la Russie tait une de ses mthodes pour se venger de l'antismitisme.

[ La fille d'Al Gore, Karenna Gore, a pous Andrew Schiff, un descendant de Jacob Schiff.]

1905

Albert Einstein "Thorie de Relativit Spciale." Voir, "Elektrodynamik Bewegter Krper," 17 Annalen der Physik, pp. 891-921. (1905).

Robert Sterling Clark - toujours dans l'Arme - voyage aux Antilles pour commencer les prparatifs d'une entreprise ambitieuse : une expdition dans un secteur loign de la Chine du nord.

Le dbut du 20me sicle vit les eugnistes mettre en doute la sant de la race allemande. Les spcimens 'plus pauvres' de la race' - les classes infrieures mal instruites, accables par la maladie en particulier - avaient tendance se multiplier plus que les 'meilleurs' spcimens. Des rformes sociales et des soins mdicaux amliors renforcrent seulement le problme en aidant les moins convenables rchapper et donc l'arrt de ce que Charles Darwin avait nomm la 'slection naturelle'. Avec de telles craintes en mmoire, la Society for Racial Hygiene (Socit pour l'Hygine Raciale) fut fonde par Alfred Ploetz en 1905. Il serait juste de dire qu'initialement la Socit n'tait pas ouvertement raciste. En effet, Ploetz lui-mme approuvait la race juive comme tant gale en mrite la race Nordique. Bien que jamais grande en nombre, la Socit grandit en influence, particulirement dans les annes aprs la Premire Guerre Mondiale.

Franklin Roosevelt pouse Anna Eleanor Roosevelt, sa 6me cousine, le 17 mars. Le Prsident Thodore Roosevelt vient New York pour remettre la jeune marie. Ses ides librales et son fort leadership aideront Franklin choisir finalement une carrire dans le service public.

Roumanie, Bucovina. Dans la soire un docteur retrait a vu un objet allong, en forme de soucoupe rayonnant vivement, plus grande que la Lune, voyageant durablement vers l'ouest.

1906

La Race Betterment Foundation (Fondation pour l'Amlioration de la Race) fut fonde au Michigan, aux Etats-Unis, par J.H. Kellogg renomm pour les cornflakes.

Canada, en Atlantique Nord, NE de Terre-neuve, pont du navire St. Andrew. " J'ai vu trois chutes de mtores dans l'eau droit devant le bateau l'une aprs l'autre une distance d'environ cinq miles (8 km). Bien que ce soit pendant la journe, ils ont laiss une bande rouge dans l'air, du znith jusqu' l'horizon. Simultanment le troisime ingnieur a cri vers moi. J'ai alors vu un mtore norme bbord tombant en zigzag moins d'un mile vers le sud. Nous pouvions entendre distinctement le sifflement de l'eau quand il a impact. Il est tomb avec un mouvement de balancier laissant une large bande rouge dans son sillage. Le mtore devait peser plusieurs tonnes et semblait tre de 10 15 pieds (3 4,5 m) en diamtre. C'tait la forme de soucoupe qui tait probablement responsable du mouvement de balancement particulier. Quand la masse de mtal a frapp l'eau, la pulvrisation et la vapeur sont monts une hauteur d'au moins 40 pieds (12 m) et pendant quelques moments a ressembl la bouche d'un cratre. Si cela avait t la nuit, le mtore aurait illumin la mer sur 50 ou 60 miles. "

Mer de Chine. Un vapeur britannique a vu des roues lumineuses gantes.

1907

Inspir par les ides de Galton, la Eugenics Education Society (Socit d'ducation d'Eugnisme) du ROYAUME-UNI fut fonde dans le but explicite d'tendre la doctrine d'amlioration dans tout le pays. Galton devint son prsident honoraire en 1908. Le protg de Galton, Karl Pearson, un statisticien d'originalit relle, dveloppa les ides du fondateur de mesure humaine et forma le Biometric Laboratory (Laboratoire de Biomtrique) au University College Londres dans les annes 1890. Si Galton tait un enthousiaste, Pearson tait un fanatique - un froid mesureur calculateur de l'homme qui revendiquait tre un socialiste, mais dtestait le proltariat. Son journal Biometrika devint influent, particulirement aux Etats-Unis. En 1911 il devint le premier Professeur Galton d'Eugnisme la London University, un poste cr conformment la volont de Galton. Le mouvement de Galton n'atteignit jamais le pouvoir lgislatif en Grande-Bretagne. L'histoire tait diffrente aux Etats-Unis.

La panique de 1907 aboutit un toll public pour que le systme montaire national soit stabilis.

1908

La mtorite de la Tunguska. Un clair sphrique mystrieux clata sur la Tunguska en Sibrie, crant des ondes de choc ressenties des miles de l et mettant le feu 1200 acres. En 1927, les scientifiques russes visitent pour la premire fois le site de la dtonation. Ils ne trouvent aucun fragment de mtorite.

Robert Sterling Clark - toujours dans l'Arme - entreprend une expdition ambitieuse dans un secteur loign de la Chine du nord. Sous la direction de Clark, une expdition de trente-six hommes effectua une recherche zoologique et ethnologique et fit la premire carte d'un secteur peu connu de la Chine entre 1908 et 1909. Cette expdition arriva une fin brutale, cependant, quand l'expert indien et interprte du groupe, Hazrat Ali, fut tu par les Chinois. Clark retourna aux Etats-Unis et publia un rcit vigoureux des expriences quotidiennes de l'expdition avec ses rsultats scientifiques : Through Shn-kan: The Account of the Clark Expedition in North China (Par Shn-kan : le Rcit de l'Expdition de Clark en Chine du Nord), 1908-1909, par Robert Sterling Clark et Arthur de C. Sowerby, dit par le Major C. H. Chepmell (Londres et Leipzig : T. Fisher Unwin, 1912). Clark dcrit :

Le visiteur du Hsi-an, comme il voyage quelque soit la direction, ne peut pas manquer de remarquer les nombreux monticules de forme peu commune parpills partout comme des taupinires immenses, souvent atteignant une hauteur d'au moins 100 pieds (30 m) et se trouvant sur des bases de surface trs considrable. [...] ils sont les tombeaux des rois et des empereurs, et leurs femmes, des savants et des sages notables leur poque. [...] Concernant certains, des lgendes fantastiques persistent toujours dans les esprits des gens. [p.45]

Sowerby et Clark ne se rfrent nulle part aux monticules comme des "pyramides".

Bulgarie, Sofia. Un objet sphrique trs brillant a vol lentement au-dessus d'un objet carr dans l'aprs-midi.

Le Prsident Thodore Roosevelt entrina le projet de loi crant la National Monetary Commission (Commission Montaire Nationale)

1909

Angleterre. Des aronefs mystrieux vus presque exclusivement la nuit, ont de nouveau visit beaucoup de parties de la Grande-Bretagne. Surtout dcrit comme oblong en forme et quip d'un grand projecteur, l'engin tait capable de se propulser lui-mme travers l'air grande vitesse.

Golfe Persique. Des objets dcrits comme des roues tournantes, qui pourraient aller sous l'eau ont t aperus par un capitaine danois.

Vietnam. Des pcheurs situs dans le port de Dong Hui ont vu un objet allong vivement clair volant sur la communaut pendant presque dix minutes. Il a ensuite disparu aprs avoir plong dans la mer au large.

Cration des MI5 et MI6 britanniques - les agences de renseignement secrtes les plus vieilles du monde. Une section militaire (MOT, devint MI5) et une section navale (M1-1C, plus tard MI6).

Le 22 novembre, une dlgation des principaux financiers nationaux mens par le Snateur Nelson Aldrich, chef de la National Monetary Commission, assiste une runion l'le Jekyll, en Gorgie. Accompagnant le Snateur Aldrich tait son secrtaire priv, Shelton; A. Piatt Andrew, Secrtaire adjoint du Trsor et Aide Spcial de la National Monetary Commission; Frank Vanderlip, prsident de la National City Bank de New York, Henry P. Davison, associ principal de J.P. Morgan Company et gnralement considr comme l'missaire personnel de Morgan; et Charles D. Norton, prsident de la First National Bank de New York, domine par Morgan. Rejoignant le groupe juste avant que le train ne quitte la gare, tait Benjamin Strong, aussi connu comme un lieutenant de J.P. Morgan; et Paul Warburg, (voir ci-dessus) de l'Allemagne (qui avait pous la fille de Solomon Loeb et dont le pre tait troitement associ aux Rothchilds) a rejoint la banque de Kuhn, Loeb. (Prof. Nathaniel Wright Stephenson, Mmorandum de Paul Warburg, Nelson Aldrich A Leader in American Politics (Nelson Aldrich Un Leader en Politique Amricaine), Scribners, New York 1930)

[...] Nelson (Aldrich) s'tait confi Henry, Frank, Paul et Piatt qu'il devait les tenir enferms dans l'le Jekyll, du reste du monde, jusqu' ce qu'ils aient dvelopp et aient compil un systme de monnaie scientifique pour les Etats-Unis, la naissance relle du Federal Reserve System (Systme de Rserve Fdrale) prsent, le plan fait dans l'le Jekyll la confrence avec Paul, Frank et Henry.... Warburg est le lien qui lie ensemble le systme d'Aldrich et le systme prsent. Plus que n'importe quel homme, il a rendu le systme possible comme une ralit en fonctionnement. On peut ne jamais connatre tout le reste des "'invits", mais le "New-York Times" nota plus tard, le 3 mai 1931, en commentant la mort de George F. Baker, un des associs les plus proches de J.P. Morgan, que "le Club de l'le Jekyll a perdu un de ses membres les plus distingus. Un sixime de la richesse totale du monde tait reprsente par les membres du Club de l'le Jekyll." L'adhsion se faisait seulement par la succession.

Pourquoi tout ce secret ? Pourquoi ce voyage de mille miles dans un wagon ferm vers un club de chasse loign ? Apparemment, c'tait pour effectuer un programme de service public, prparer la rforme bancaire qui serait un avantage pour le peuple des Etats-Unis, qui avait t commande par la Commission Montaire Nationale.

Les participants n'taient pas trangers aux bienfaits publics. D'habitude, leurs noms taient inscrits sur des plaques de cuivre, ou sur l'extrieur des btiments o ils avaient fait des dons. Ce n'tait pas la procdure qu'ils ont suivie l'le Jekyll. Aucune plaque de cuivre n'a t jamais rige pour marquer les actions dsintresses de ceux qui se sont runis leur club de chasse priv en 1910 pour amliorer le lot de chaque citoyen des Etats-Unis. En fait, aucun bienfait n'a eu lieu l'le Jekyll. Le groupe d'Aldrich a voyag l en priv pour crire les oprations de banque et la lgislation de la monnaie que l'on avait ordonne la Commission Montaire Nationale de prparer en public. En jeu tait le contrle futur de l'argent et du crdit des Etats-Unis. Si n'importe quelle rforme montaire vritable avait t prpare et prsente au Congrs, elle aurait mis fin au pouvoir des crateurs d'argent litistes du monde. L'le Jekyll a assur qu'une banque centrale serait tablie aux Etats-Unis qui donnerait ces banquiers tout ce qu'ils avaient toujours voulu. [...]

Le plan de "rforme montaire" prpar l'le Jekyll devait tre prsent au Congrs comme le travail achev de la Commission Montaire Nationale. Il tait impratif que les auteurs rels du projet de loi restent cachs. Si grand tait le ressentiment populaire contre les banquiers depuis la Panique de 1907, qu'aucun Membre du Congrs n'oserait voter pour un projet de loi portant l'infection de Wall Street, peu importe qui avait contribu ses dpenses de campagne. Le plan de l'le Jekyll tait un plan de banque centrale et dans ce pays il y avait une longue tradition de lutte contre le fait d'imposer une banque centrale sur le peuple amricain. Elle avait commenc par le combat de Thomas Jefferson contre le systme d'Alexandre Hamilton pour la Premire Banque des Etats-Unis, soutenue par James Rothschild. Elle avait continu avec la guerre couronne de succs du Prsident Andrew Jackson contre le systme d'Alexandre Hamilton pour la Deuxime Banque des Etats-Unis, auquel Nicholas Biddle agissait comme agent pour James Rothschild de Paris. Le rsultat de cette lutte fut la cration du Systme Sous-Trsor Indpendant, qui avait censment servi pour tenir les fonds des Etats-Unis hors des mains des financiers. Une tude des paniques de 1873, 1893 et 1907 indique que ces paniques taient le rsultat des oprations des banquiers internationaux Londres. Le public exigea en 1908 que le Congrs ordonne la lgislation pour empcher la rptition des paniques d'argent artificiellement incites. Une telle rforme montaire maintenant semblait invitable. Elle devait empcher et contrler une telle rforme que la Commission Montaire Nationale avait t cre avec Nelson Aldrich sa tte, puisqu'il tait le leader de majorit du Snat. [...]

Dans le chapitre sur l'le Jekyll dans sa biographie d'Aldrich, Stephenson crit sur la confrence : "comment la Reserve Bank devait tre contrle ? Elle devait tre contrle par le Congrs. Le gouvernement devait tre reprsent dans le conseil d'administration, il devait avoir la pleine connaissance de toute la Banque, des affaires, mais une majorit des directeurs devaient tre choisie, directement ou indirectement, par les banques de l'association." [...]

Dans le raffinement final du plan de Warburg, le Conseil d'Administration de la Rserve Fdrale serait nomm par le Prsident des Etats-Unis, mais le travail rel du Conseil serait contrl par un Conseil Consultatif Fdral, se runissant avec les Gouverneurs. Le Conseil serait choisi par les directeurs des douze Banques de la Rserve Fdrale et resterait inconnu du public. [...]

Ce dplacement vident du systme hors du contrle du Congrs signifiait que la proposition de Rserve Fdrale tait inconstitutionnelle depuis son commencement, parce que le Systme de Rserve Fdrale devait tre une banque d'mission. Article 1, Sec. 8, Par. 5 de la Constitution charge expressment le Congrs du "pouvoir de frapper monnaie et de rguler sa valeur." Le plan de Warburg priverait le Congrs de sa souverainet, et les systmes de contrles et d'quilibres des forces fonds par Thomas Jefferson dans la Constitution seraient maintenant dtruits. [...]

Les participants la confrence de l'le Jekyll retournrent New York pour diriger une campagne de propagande touchant l'ensemble du pays en faveur du " Plan Aldrich ". Trois des universits principales, Princeton, Harvard et l'Universit de Chicago, furent utilises comme les points de ralliement pour cette propagande et des banques nationales durent contribuer un fonds de cinq millions de dollars pour persuader le public amricain que ce plan de banque centrale devrait tre dcrt par le Congrs. [...]

Woodrow Wilson, gouverneur du New Jersey et ancien prsident de l'Universit Princeton, fut enrl comme un porte-parole du Plan Aldrich. Pendant la Panique de 1907, Wilson dclara, "Tout cet ennui pourrait tre vit si nous nommions un comit de six ou sept hommes patriotiques comme J.P. Morgan pour s'occuper des affaires de notre pays." (Secrets of the Federal Reserve, Griffin, 1952)

1910

Avec le support financier des familles Harriman et Rockefeller, Charles Davenport tablit le Eugenics Record Office (Bureau de Registres d'Eugnisme) Cold Spring Harbour et nomma Harry Laughlin comme son directeur.

Normandie. L'quipage d'une barque de pche franaise oprant au large de la cte a vu ' un objet grand, noir, en forme d'oiseau ' tomber du ciel dans la mer, ensuite rebondir avant qu'il ne tombe encore une fois et disparaisse dans les vagues.

1911

Un dessin politique dessin par le dessinateur Robert Minor pour le St. Louis Post-Dispatch en 1911 fit une dclaration peu commune. Le dessin de Minor dpeint Karl Marx barbu, rayonnant, debout Wall Street avec le Socialisme mis sous son bras et acceptant les flicitations de personnalits financires J.P. Morgan, l'associ de Morgan George W. Perkins, un John D. Rockefeller suffisant, John D. Ryan de la National City Bank et Teddy Roosevelt - en vidence identifi par ses dents clbres - l'arrire-plan. Wall Street est dcor par des drapeaux rouges. La foule acclamante et les chapeaux envoys en l'air suggrent que Karl Marx doive avoir t une sorte de type assez populaire dans le quartier financier de New York.

"Une brochure fut publie le 16 janvier 1911, Plan propos pour la Lgislation Montaire ', par Hon. Nelson Aldrich, bas sur les conclusions de l'le Jekyll. Une organisation pour le progrs financier a t forme. M. Warburg prsentait une rsolution autorisant l'tablissement de la Ligue des Citoyens, plus tard la National Citizens League (Ligue Nationale des Citoyens)... On donna au professeur Laughlin de l'Universit de Chicago la charge de la propagande de la Ligue." (Biographie de Nelson Aldrich par Stephenson, 1930)

Les deux propagandistes les plus inlassables pour le Plan Aldrich taient le Professeur O.M. Sprague de Harvard et J. Laurence Laughlin de l'Universit de Chicago. Le membre Du Congrs Charles A. Lindbergh, Sr., note :

"J. Laurence Laughlin, Prsident du Comit excutif de la Ligue Nationale des Citoyens depuis son organisation, est retourn son poste de professeur d'conomie politique l'Universit de Chicago. En juin 1911, on a donn le cong d'une anne au Professeur Laughlin de l'universit, pour qu'il puisse consacrer tout son temps la campagne d'ducation entreprise par la Ligue... Il a travaill d'arrache-pied et c'est en raison de ses efforts et de sa persistance que la campagne entre dans l'tape finale avec les perspectives flatteuses d'un rsultat couronn de succs... Le lecteur sait que l'Universit de Chicago est une institution dote par John D. Rockefeller, avec presque cinquante millions de dollars." (Secrets of the Federal Reserve, Griffin, 1952)

Tmoignant devant le Comit sur les Rgles, le 15 dcembre 1911, aprs que le plan Aldrich et t prsent au Congrs, le Membre du Congrs Lindbergh dclara,

"Notre systme financier est un faux et un fardeau norme sur le peuple ... J'ai allgu qu'il y a un Trust Montaire. Le plan Aldrich est une manigance simplement dans l'intrt du Trust... Pourquoi le Trust Montaire presse si durement pour le Plan Aldrich maintenant, avant que les gens ne sachent ce que le Trust Montaire fait ? [...]
Le Plan Aldrich est le Plan de Wall Street. C'est un large dfi au Gouvernement par le champion du Trust Montaire. Cela signifie une autre panique, si ncessaire, pour intimider le peuple. Aldrich, pay par le Gouvernement pour reprsenter le peuple, propose un plan pour les trusts au lieu de cela. Ce fut par trs fine manuvre que la Commission Montaire Nationale fut cre. En 1907 la nature a rpondu le plus joliment et a donn la rcolte la plus abondante ce pays qu'il avait jamais eu. D'autres industries taient occupes aussi et d'un point de vue naturel toutes les conditions taient justes pendant une anne la plus prospre. Au lieu de cela, une panique a entran d'normes pertes sur nous. Wall Street savait que les Amricains exigeaient un remde contre la rptition d'une condition si ridiculement artificielle. La plupart des Snateurs et Reprsentants sont tombs dans le pige de Wall Street et adoptrent le Projet de loi de la Monnaie de Cas d'urgence d'Aldrich Vreeland. Mais le but rel tait d'obtenir une commission montaire qui dresserait une proposition pour des amendements notre monnaie et les lois bancaires qui conviendraient au Trust Montaire. Les intrts sont maintenant occups partout pour instruire les gens en faveur du Plan Aldrich. Il est annonc qu'une grande somme d'argent a t leve cette fin. La spculation de Wall Street apporta la Panique de 1907. Les fonds des dposants furent prts aux joueurs et tous ceux que le Trust Montaire voulait favoriser. Puis quand les dposants ont voulu leur argent, les banques ne l'avaient pas. Cela a cr la panique. "(Charles A. Lindbergh, Sr., Banking, Currency and the Money Trust, 1913, p. 131)

Le Plan Aldrich ne fut jamais soumis un vote au Congrs, parce que les Rpublicains perdirent le contrle de la Chambre en 1910 et par la suite perdirent le Snat et la Prsidence en 1912.

1912

Le psychologue Henry Goddard avait dbut le test d'intelligence Binet aux Etats-Unis au dbut du sicle. Cela a donn aux eugnistes une faon d'valuer quantitativement l'intelligence et, plus particulirement, de mesurer et dfinir les 'idiots', les 'imbciles' et les 'crtins'. L'tude clbre de Goddard de l'hritage d'imbcillit dans le pseudonyme de la famille 'Kallikak' fut publie en 1912.

Le snateur LaFollette et le Membre du Congrs Lindbergh parlaient rgulirement en opposition avec le Plan Aldrich en 1912. Ils ont aussi rveill le sentiment populaire contre le Trust Montaire. Le snateur LaFollette accusa publiquement qu'un trust montaire de cinquante hommes contrlait les Etats-Unis. George F. Baker, associ de J.P. Morgan, en tant interrog par des journalistes quant la vrit de l'accusation, rpondit que c'tait absolument une erreur. Il dit qu'il savait par connaissance personnelle que pas plus de huit hommes rgentaient ce pays. Le Nation Magazine rpondit dans un ditorial au Snateur LaFollette que "s'il y a un Trust Montaire, il ne sera pas pratique d'tablir qu'il exerce son influence pour le bien ou pour le mal." Le snateur LaFollette fait remarquer dans ses mmoires que son discours contre le Trust Montaire lui cote plus tard la Prsidence des Etats-Unis, de mme que le premier soutien de Woodrow Wilson du Plan Aldrich lui avait apport de la considration pour ce poste.

Le Congrs nomma un comit pour examiner le contrle de l'argent et le crdit aux Etats-Unis. C'tait le Comit Pujo, un sous-comit du House Banking and Currency Committee (Comit des Oprations de banque de la Chambre et de la Monnaie), qui conduisit les clbres auditions du "Trust Montaire" en 1912, sous la direction du Membre du Congrs Arsne Pujo de la Louisiane, qui tait considr comme un porte-parole des intrts ptroliers. Ces auditions furent dlibrment prolonges pendant cinq mois et aboutirent six mille pages de tmoignage imprimes en quatre volumes. Mois aprs mois, les banquiers firent le voyage en train de New York Washington, portrent tmoignage devant le Comit et retournrent New York. Les auditions taient extrmement mornes et aucune information ahurissante ne remonta de ces sessions. Les banquiers ont solennellement admis qu'ils taient en effet des banquiers, ont insist pour qu'ils fonctionnent toujours dans l'intrt public et ont prtendu qu'ils taient anims seulement par les idaux les plus hauts du service public, comme les Membres du Congrs avant qu'ils ne portent tmoignage.

L'homme qui a tout seul continu ces auditions, Samuel Untermyer. Il tait un des dposants principaux au fonds de campagne Prsidentiel de Woodrow Wilson et un des avocats d'entreprise les plus riches New York. Il refusa de demander au Snateur LaFollette ou au Membre du Congrs Lindbergh de porter tmoignage dans l'enqute qu'eux seuls avaient forc le Congrs de tenir. [...]

Bien qu'il soit un spcialiste dans de telles questions, Untermyer n'a questionn aucun des banquiers propos du systme de directions entremles par lesquelles ils contrlaient l'industrie. Il n'alla pas dans les mouvements d'or internationaux, qui taient connus comme un facteur dans des paniques d'argent, ou les rapports internationaux entre des banquiers amricains et des banquiers europens. Les banques internationales d'Eugene Meyer, Lazard Frres, J. et W. Seligman, Ladenburg Thalmann, Speyer Brothers, M. M. Warburg et les Frres Rothschild n'a pas rveill la curiosit de Samuel Untermyer, bien que ce soit bien connu dans le monde financier New York que toutes ces banques de famille avaient des filiales ou des compagnies auxiliaires contrles Wall Street. Quand Jacob Schiff est apparu devant le Comit Pujo, l'interrogation adroite de M. Untermyer permit M. Schiff de parler pendant beaucoup de minutes sans rvler aucune information sur les oprations de la banque de Kuhn Loeb Company, dont il tait l'associ principal et que le Snateur Robert L. Owen avait identifi comme le reprsentant des Europens Rothschilds aux Etats-Unis. [...]

La farce du Comit Pujo finit sans qu'un seul adversaire bien connu des crateurs d'argent soit autoris apparatre ou porter tmoignage. Pour autant que Samuel Untermyer tait concern, le Snateur LaFollette et le Membre du Congrs Charles Augustus Lindbergh n'avait jamais exist. [...] A la clture des auditions, les banquiers et leurs journaux subventionns ont prtendu que la seule faon de casser le "monopole du Trust de l'Argent" tait d'ordonner que les oprations de banque et la lgislation de monnaie maintenant soient proposes au Congrs, un projet de loi que l'on passerait une anne plus tard comme le Federal Reserve Act (Loi de Rserve Fdrale). La Presse exigea srieusement que le monopole d'oprations de banque de New York soit cass en transmettant l'administration du nouveau systme bancaire au banquier le mieux inform d'entre tous, Paul Warburg. [...]

La campagne Prsidentielle de 1912 enregistre un des bouleversements politiques les plus intressants dans l'histoire amricaine. L'occupant actuel, William Howard Taft, tait un prsident populaire et les Rpublicains, dans une priode de prosprit gnrale, taient fermement en contrle du gouvernement par une majorit Rpublicaine dans les deux chambres. Le challenger Dmocrate, Woodrow Wilson, Gouverneur du New Jersey, n'avait aucune identification nationale et tait un homme raide, austre qui excitait peu de support public. Les deux partis incluaient un projet de loi de rforme montaire dans leurs plate-formes : les Rpublicains taient engags dans le Plan Aldrich, qui avait t dnonc comme un plan de Wall Street et les Dmocrates avait le Federal Reserve Act. Aucun parti ne se donna la peine d'informer le public que les projets de loi taient presque identiques part les noms. Rtrospectivement, il semble vident que les crateurs d'argent dcidrent de dposer Taft et d'aller avec Wilson. [...]

Puisque les banquiers finanaient les deux candidats, ils gagneraient indpendamment du rsultat. Le tmoignage ultrieur du Congrs montra que dans la Kuhn Loeb Company, Felix Warburg supportait Taft, Paul Warburg et Jacob Schiff supportaient Wilson. Le rsultat tait qu'un Congrs Dmocrate et un Prsident dmocrate furent lus en 1912 pour faire passer la lgislation de banque centrale. Il semble probable que l'identification du Plan Aldrich comme une opration de Wall Street a prvu qu'il aurait un passage difficile par le Congrs, comme les Dmocrates s'opposeraient solidement cela, tandis qu'un candidat Dmocrate couronn de succs, support par un Congrs Dmocrate, serait capable de passer le plan de banque centrale. [...] Le Colonel Garrison, un agent de banquiers Brown Brothers, ultrieurement Brown Brothes Harriman, a crit dans ce livre, "Paul Warburg est l'homme qui a obtenu le Federal Reserve Act aprs que le Plan Aldrich ait rveill un tel ressentiment touchant l'ensemble du pays et l'opposition. Le cerveau des deux plans tait le Baron Alfred Rothschild de Londres." [...]

Le Colonel Edouard Mandell House a t mentionn par le Rabbin Stphane Wise dans son autobiographie, Annes de Dfi comme le "Secrtaire d'Etat officieux". House nota que lui et Wilson savaient qu'en faisant passer le Federal Reserve Act, ils avaient cr un instrument plus puissant que la Cour suprme. Le Conseil Suprieur de la Rserve fdrale comprenait en ralit une Cour suprme de Finances et il n'y avait aucun appel de n'importe laquelle de leurs dcisions. [...]

En 1911, avant l'entre en fonction de Wilson comme Prsident, le Colonel House tait retourn sa maison au Texas et avait achev un livre appel Philip Dru, Administrateur. Apparemment un roman, c'tait en ralit un plan dtaill pour le futur gouvernement des Etats-Unis, "qui tablirait le Socialisme comme rv par Karl Marx", selon House.

Ce "roman" prvoyait la promulgation de l'impt graduel sur le revenu, l'impt sur les bnfices exceptionnels, l'assurance chmage, la Scurit sociale et un systme de monnaie flexible. Bref, c'tait le plan qui fut postrieurement suivi par les administrations de Franklin D. Roosevelt et Woodrow Wilson. Il fut publi "anonymement" par B. W. Huebsch de New York et circula largement parmi des reprsentants gouvernementaux, qui furent laisss sans quivoque quant sa paternit. [...] Westbrook Pegler, le commentateur Hearst de 1932 1956, entendit parler du livre de Philip Dru et crivit une colonne, dclarant : " Une des institutions dcrites dans Philip Dru est le Systme de Rserve Fdrale. Les Schiffs, les Warburgs, les Kahns, les Rockefellers et Morgans mettent leur foi en House. Les intrts des Schiff, Warburg, Rockefeller et Morgan taient personnellement reprsents la confrence mystrieuse de l'le Jekyll. Frankfurter se posa sur la facult juridique de Harvard, grce une contribution financire Harvard par Felix Warburg et Paul Warburg et ainsi nous avons obtenu Alger et Donald Hiss, Lee Pressman, Harry Dexter Blanc et beaucoup d'autre protgs de Little Weenie. "[...]

Les vues ouvertement socialistes de House furent directement exprimes dans Philip Dru, Administrateur; aux pages 57-58, House crivit : "d'une faon directe et puissante, il a fait remarquer que notre civilisation tait fondamentalement fausse, vu que, parmi d'autres choses, comme elle limitait l'efficacit. [...] Dans son livre, House (Dru) se voit devenir un dictateur et imposant aux gens ses vues radicales, page 148 :" ils reconnurent le fait que Dru dominait la situation et qu'un esprit matre s'tait lev enfin dans la Rpublique. "Il assume maintenant le titre de Gnral." Le gnral Dru annona son but d'assumer les pouvoirs d'un dictateur ... ils taient assurs qu'il tait libre de toute ambition personnelle ... il se proclamait "Administrateur de la Rpublique." [...]

Comme la plupart des oprateurs en coulisses dans ce livre, le Colonel Edouard Mandell House avait l'obligatoire "connexion de Londres". l'origine une famille hollandaise, "Huis", ses anctres avaient vcu en Angleterre pendant trois cents ans, aprs que son pre install au Texas, o il fit une fortune dans la course de blocus pendant la Guerre de Scession, expdiant le coton et autre contrebande ses connexions britanniques, y compris les Rothschilds et rapportant des provisions pour les Texans assigs. House senior, n'ayant pas confiance dans la situation volatile du Texas, dposa prudemment tous ses profits de sa course de blocus dans l'or avec la Baring Banking House Londres. Au la fin de la Guerre Civile, il tait un des hommes les plus riches au Texas. [...] l'ge de douze ans, le jeune Edouard Mandell House eut une fivre crbrale et fut ultrieurement endommag par une insolation. Il tait un semi-invalide et ses maux lui donn une apparence Orientale trange. Il n'est jamais entr dans aucune profession, mais utilisa l'argent de son pre pour devenir le faiseur de rois de la politique au Texas, lisant successivement cinq gouverneurs de 1893 1911. En 1911 il commena soutenir Wilson pour la prsidence et lui jeta la dlgation du Texas cruciale qui assura sa nomination. House rencontra Wilson pour la premire fois l'Htel Gotham, le 31 mai 1912. [...]

House enregistra certains de ses efforts au nom de l'Acte de Rserve Fdrale dans les Papiers Intimes du Colonel House, "19 dcembre 1912. J'ai parl avec Paul Warburg au tlphone concernant la rforme de la monnaie. J'ai dit de mon voyage Washington et ce que j'y avais fait pour l'obtenir en tat de marche. Je lui ai dit que le Snat et les Membres du Congrs semblaient inquiets de faire ce qu'il dsirait et que le Prsident - lu Wilson pensait clairement concernant la question." Ainsi nous avons l'agent de Warburg Washington, le Colonel House, l'assurant que le Snat et les Membres du Congrs feront ce qu'il dsire et que le Prsident dsign "pensait clairement concernant la question." Dans ce contexte, le gouvernement reprsentatif semble avoir cess d'exister. (Secrets de la Rserve Fdrale, Griffin, 1952)

Victoires de Woodrow Wilson par seulement 42 % du vote populaire.

Etats-Unis, Lockport, en Illinois. Des tmoins ont observ, comme un objet semblait traverser la face de la Lune pendant environ trois minutes. C'tait rectangulaire avec des bords absolument plats, du deux-tiers du diamtre de la pleine Lune dans la longueur.

1913

son inauguration le 4 mars, Woodrow Wilson remarque qu'un large espace avait t dgag devant la plate-forme de l'orateur. Il indiqua la police retenant la foule et ordonna : "laissez les gens s'avancer." Ses partisans diront plus tard que l'expression exprime l'esprit de son administration. L'administration de Wilson offre plusieurs postes Franklin Roosevelt. Il choisit le secrtaire adjoint de la Marine, un poste que Thodore Roosevelt avait tenu sur sa voie la prsidence. Le prsident Wilson prononce le quatre juillet le discours de runion de la bataille Gettysburg.

Canada, Toronto. Plusieurs employs de bureau ont observ ce qu'ils ont conclu tre une flotte d'aronefs passant d'ouest en est en groupes. Ils sont ensuite revenus plus tard en formation disperse. Aucun dirigeable ou avion n'a jamais t identifi avec ce rapport.

Angleterre. Deux ans avant que l'Allemagne n'ait officiellement lanc ses raids de Zeppelin sur la Grande-Bretagne et que les dirigeables fantme entrecroisent de nouveau les cieux de nuit. Quelques rapports ont donn des renseignements de lumires multicolores, multiples tant vues, mais comme dans les annes prcdentes l'engin venait d'habitude quip d'une lumire puissante. Voir Mystery Airships of Britain (Mystrieux Dirigeables de Grande-Bretagne) pour plus de dtails.

Le psychologue Harry Goddard a appliqu le test d'intelligence Binet aux immigrants Ellis Island pour la premire fois. A cette occasion 80 % de ceux tests furent nots suffisamment bas pour tre considrs comme 'imbciles' (considrant que le test - en anglais - a t administr beaucoup qui parlaient trs peu anglais, ce chiffre absurde fut postrieurement rvis la baisse, mais pas beaucoup). Laughlin apparut plus tard comme tmoin expert devant le Comit de Maison de l'Immigration et la Naturalisation et recommanda que des quotas soient introduits, limitant les nombres d'immigrants de groupes raciaux particuliers, indsirables. Des exigences l'entre rigoureuses taient appliques aux quelques chanceux. Les Juifs taient perus comme tant aussi inaptes que n'importe quel groupe et ainsi beaucoup de Juifs, s'enfuyant de la perscution raciale en Europe, se voyaient refuss d'entrer aux Etats-Unis selon des rglements essentiellement racistes.

La Lgislature de l'tat de New York passe une loi le 24 avril incorporant la Fondation Rockefeller. L'nonc de mission dit : "Pour promouvoir le bien-tre de l'humanit dans le monde entier." Le gouverneur de New York William Sulzer approuve le la charte le 14 mai. Avec la Fondation fusionne, John D. Rockefeller fait des cadeaux la FR cumulant 35 millions de $, suivis une anne plus tard avec 65 millions de $.

Sous l'influence de l'tude repre d'ducation Mdicale d'Abraham Flexner aux Etats-Unis et au Canada, la FR fait une subvention la Johns Hopkins University pour tendre " plein temps" son systme modle d'ducation mdicale de base aux dpartements cliniques de mdecine, chirurgie et pdiatrie. D'autres spcialits sont ajoutes plus tard. La sant devient une priorit de la FR la premire runion du conseil quand Frederick Gates, le conseiller de longue date de John D. Rockefeller, soutient que "la maladie est le suprme mal dans la vie humaine."

Le Congrs fait passer le Reserve Federal Act. Le "New-York Times" fit un rapport sur la premire page, le lundi 22 dcembre 1913 dans les manchettes : LE PROJET DE LOI SUR L'ARGENT PEUT TRE LA LOI AUJOURD'HUI - LES PARTICIPANTS UNE CONFRENCE AVAIENT AJUST PRESQUE TOUTES LES DIFFRENCES 1h30 CE MATIN - AUCUNE GARANTIE DE DPT - LE SNAT CEDE SUR CE POINT, MAIS FAIT PASSER PAR beaucoup d'AUTRES CHANGEMENTS "Avec une vitesse presque sans prcdent, la confrence pour ajuster les diffrences de la Chambre et du Snat sur le Projet de loi sur la Monnaie a pratiquement achev ses travaux tt ce matin. Samedi, les participants une confrence ont fait un peu plus que se dbarrasser des prliminaires, laissant quarante diffrences essentielles tre dbattues dimanche.... Aucune autre lgislation d'importance ne sera prise dans aucune Chambre du Congrs cette semaine. Les membres des deux chambres se prparent dj quitter Washington." [...]

"Vitesse sans prcdent", dit le "New-York Times". On voit la main excellente de Paul Warburg dans cette stratgie finale. Certains de la plupart des critiques vocaux du projet de loi avaient dj quitt Washington. C'tait une courtoisie politique de longue date que la lgislation importante ne soit pas mise en vigueur pendant la semaine avant Nol, mais cette tradition fut grossirement brise pour commettre le Federal Reserve Act sur le peuple amricain.

Le Times enterra une brve citation du Membre du Congrs Lindbergh que "le projet de loi tablirait le trust le plus gigantesque sur la Terre," et cita le Reprsentant la Guernesey du Maine, un Rpublicain au House Banking and Currency Committee, que "c'est un projet de loi d'inflation, la seule question tant la mesure de l'inflation."

Le membre du Congrs Lindbergh a dit sur ce jour historique, la Chambre :

"Cet Acte tablit le trust le plus gigantesque sur la Terre. Quand le Prsident signe ce projet de loi, le gouvernement invisible par le Pouvoir Montaire sera lgalis. Les gens peuvent ne pas le savoir immdiatement, mais le jour des comptes n'est loign que de quelques annes. Les trusts se rendront bientt compte qu'ils sont alls trop loin mme pour leur propre bien. Les gens doivent faire une dclaration d'indpendance pour se dlivrer du Pouvoir Montaire. Cela ils seront capables de le faire en prenant le contrle du Congrs. Les spcialistes de Wall Street ne pouvaient pas nous tromper si vous des Snateurs et des Reprsentants n'aviez pas fait d'absurdit du Congrs.... Si nous avions un Congrs populaire, il y aurait la stabilit. Le crime le plus grand du Congrs est son systme de monnaie. Le plus mauvais crime lgislatif de tous les ges est commis selon ce projet de loi bancaire. Le comit lectoral et les patrons de parti ont de nouveau opr et ont empch les gens d'obtenir l'avantage de leur propre gouvernement."

Le 23 dcembre 1913 le "New-York Times" commenta dans un ditorial, par contraste avec la critique du Membre du Congrs Lindbergh du projet de loi, " le Projet de loi des Oprations de banque et de Monnaie s'amliorait et devenait plus sain chaque fois qu'il tait envoy d'une extrmit du Capitole l'autre. Le Congrs a travaill sous la surveillance publique dans la fabrication du projet de loi." Par "surveillance publique", le Times apparemment voulait dire Paul Warburg, qui pendant plusieurs jours avait gard un petit bureau dans le btiment du Capitole, o il dirigeait la campagne couronne de succs d'avant-Nol de passer le projet de loi et o les Snateurs et des Membres du Congrs venaient toutes les heures sa demande pour conduire sa stratgie. [...]

Wilson signa le Federal Reserve Act (Loi de Rserve Fdrale) le 23 dcembre 1913. L'histoire a prouv que ce jour-l, la Constitution a cess d'tre l'accord gouvernant le peuple amricain et nos liberts ont t remises un petit groupe de banquiers internationaux. (Secrets de la Rserve Fdrale, Griffin, 1952)

Le Congrs passe le Seizime Amendement la Constitution amricaine permettant un Impt sur le Revenu.

Suite


En tant que propriétaires et éditeurs de ces pages, nous souhaitons souligner que le matériel présenté ici est le fruit de notre recherche et de notre expérimentation en communication supraluminique. Nous nous demandons parfois si les Cassiopéens sont ce qu¹ils prétendent être, parce que nous ne tenons rien pour vérité indiscutable. Nous prenons tout "cum granulo salis", même si nous considérons qu¹il y a de bonnes chances que ce soit la vérité. Nous analysons constamment ce matériel ainsi que beaucoup d¹autres qui attirent notre attention, issus de divers domaines de la Science et du mysticisme. Honnêtement, nous ne savons pas CE QU'EST la vérité, mais nous croyons qu¹elle est « quelque part par là» et que nous pouvons sans doute en découvrir une partie. Oui, nous pouvons dire que nos vies ont été enrichies par ces contacts, mais certains éléments nous ont aussi rendus perplexes et nous ont désorientés, et ils restent encore à être clarifiés. Nous avons certes trouvé beaucoup de «confirmations» et de « corroborations » dans d¹autres domaines, entre autres la Science et l¹Histoire, mais il y a aussi de nombreux éléments qui, par nature, sont invérifiables. C¹est pourquoi nous invitons le lecteur à partager notre recherche de la Vérité en lisant avec un esprit ouvert, mais sceptique.

Nous n¹encourageons pas « l'adepte-isme », ni aucune « Vraie Croyance ». Nous ENCOURAGEONS la recherche de la Connaissance et de la Conscience dans tous les domaines qui en valent la peine, comme le meilleur moyen de discerner le mensonge de la vérité. Voici ce que nous pouvons dire au lecteur: nous travaillons très dur, plusieurs heures par jour, et nous le faisons depuis de nombreuses années, pour découvrir la raison de notre existence sur Terre. C¹est notre vocation, notre queste, notre mission. Nous recherchons constamment à valider et/ou à affiner ce que nous envisageons comme possible, probable, ou les deux. Nous faisons cela avec l¹espoir sincère que toute l¹humanité pourra en bénéficier, si ce n¹est maintenant, alors dans un de nos futurs probables.

Contactez l¹administrateur web à cassiopaea.com
Copyright © 1997-2003 Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk. Tous droits réservés. "Cassiopaea, Cassiopaean, Cassiopaeans," est une marque déposée par Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.
Les lettres adressées à Cassiopaea, à la Quantum Future School, Ark ou Laura, deviennent la propriété de Arkadiusz Jadczyk et Laura Knight-Jadczyk.

La réédition et la rediffusion du contenu de cette page ou d¹une quelconque portion de ce site web sont expressément interdites sans approbation écrite préalable.

You are visitor number .